Retour à la rubrique Etats-Unis
Les accessoires du casque MICH TC 2000

Les accessoires du casque MICH TC 2000

Le couvre-casque :

Il existe de très nombreux couvre-casques pour le casque MICH TC 2000. Malgré tout, la conception des couvre-casques est très semblable quel que soit le modèle.
Les couvre-casques sont fabriqués à partir de trois principales parties en tissu. Le couvre-casque est pourvu de fentes pour la pose de camouflage supplémentaire ("foliage slits") au nombre de 22.
Quatre fentes sont prévues pour le passage de la jugulaire, ainsi que deux à l'arrière pour le passage des "retention straps".
Le couvre-casque se fixe grâce à sept bandes velcro se fixant aux disques velcro présent au fond du casque : chaque bande présente un coté velcro et un coté accrochant. Dans le cas de couvre-casques réversibles, ces bandes présentent les deux propriétés.
En effet, ces bandes se placent sous les coussinets et ceux-ci s'accrochent directement à ces bandes.

Couvre-casque ACUPAT.
Couvre-casque ACUPAT.
Fixation couvre-casque.
Fixation couvre-casque.
Elastic band Cat's eyes.
Elastic band "Cat's eyes".

Selon les versions, le couvre-casque peut être muni d'un volet de communication, placé à l'arrière de celui-ci.
Certains couvre-casques sont aussi munis de 5 carrés noires cachable par des volets maintenus par velcro. Ces carrés sont des IFF (IFF : "Identification Friend or Foe"), servant à la reconnaissance de troupes amies lors de l'utilisation de lunettes de vision nocturne.
En complément du couvre-casque, un élastique dont la couleur varie en fonction du schéma de camouflage utilisé (la couleur est notée au dos de l'élastique). Ces élastiques sont munis de deux bandes réfléchissantes, surnommées "Cat's eyes", servant à la reconnaissance de troupes amies.

Les différents couvre-casques :

Le premier couvre-casque adopté pour le MICH arbore le classique camouflage "Woodland" encore en usage au sein de l'US Army. Ce couvre-casque est réversible et l'autre face arbore le schéma de camouflage DCU pour les climats désertiques.
Ce couvre-casque n'est aujourd'hui plus en usage dans l'US Army, ayant été remplacé par le camouflage ACUPAT.
    - Réversible : oui.
    - Tailles : S/M, M/L et L/XL.
    - Volet de communication : oui et non.
    - "IR tabs" : non.

Woodland.
Woodland.
DCU.
DCU.

Le couvre-casque ACU est le couvre-casque le plus couramment utilisé aujourd'hui. Le schéma de camouflage ACU étant devenu le schéma adopté par l'US Army quel que soit le milieu de manœuvre.
    - Réversible : non.
    - Tailles : S/M, M/L et L/XL.
    - Volet de communication : oui.
    - "IR tabs" : oui et non.

ACU.
ACU.

On trouve aujourd'hui des couvre-casques arborant le schéma de camouflage "Multicam". Ce camouflage étant en expérimentation au sein de l'US Army, on ne peut pas dire à ce jour que ce modèle est officiel.
    - Réversible : non.
    - Tailles : S/M, M/L et L/XL.
    - Volet de communication oui.
    - "IR tabs" : oui et non.

Multicam.
Multicam.

Le manuel spécifie l'existence d'un couvre-casque blanc pour les milieux enneigés, ce couvre-casque serait disponible en trois tailles (S/M, M/L et L/XL), avec ou sans volet de communication.

Le support de vision nocturne :

Trou de fixation du NVG mount bracket.
Trou de fixation.
NVG mount bracket.
NVG mount bracket.
NVG bracket.
NVG bracket.
Position haute.
Position haute.
Position basse.
Position basse.

Le second accessoire le plus utilisé sur le casque MICH est le "NVG mount bracket" (support des lunettes de vision nocturne).
Ce support, fabriqué en métal, est fixé au casque à l'aide d'une vis et d'un écrou et deux pattes épousant la bordure du casque.
Le "NVG mount bracket" se visse à l'avant du casque, en ayant au préalable serré les deux pattes à la bordure du casque, au trou prévu à cet effet. Une fente est prévue sur les derniers couvre-casque pour permettre la pose du support.
Ce support sert à clipser le bras articulé qui maintient les lunettes de vision nocturne.

Les "retention straps" :

Parmi les accessoires du casque MICH, les "retention straps" sont presque toujours présentes sur un casque utilisé en opération.
Ces deux lanières en toile forte en nylon se fixent à l'aide d'un trou fait à la base de celles-ci aux deux vis situées à l'arrière du casque. Dans le cas du port d'un couvre-casque, deux fentes sont prévues pour le passage des "retention straps".
Les "retention straps" se referme sur elles-mêmes grâce à un bouton-pression et ont pour but de retenir les lunettes de protection.
Les "retention straps" se déclinent en plusieurs couleurs : "foliage green", "oliv drab", "coyote brown".

Retention straps de couleur beige.
Retention straps de couleur beige.
Retention straps fixées au casque.
Retention straps fixées au casque.

Lampe tactique :

Lampe tactique Surefire.
Lampe tactique Surefire.
Leds blanches.
Leds blanches.
Leds bleues.
Leds bleues.

Un autre accessoire de plus en plus utilisé sur le casque MICH est la lampe tactique, fabriquée par la société "Surefire". Cet accessoire, de très petit format, se fixe, de manière non définitive, sur le coté du casque (au niveau du décrochement des oreilles) à l'aide de deux vis.
Cette lampe possède un total de cinq leds de couleurs différentes (trois blanches et deux bleues), complétés par un voyant clignotant infrarouge pour l'identification amie ou ennemie (IFF : "Identify Friend or Foe").

Contrepoids :

Afin d'équilibrer le casque lors de l'utilisation d'un système de vision nocturne, il existe des contrepoids se plaçant à l'arrière du casque.
Ces contrepoids sont maintenus dans une housse arborant le même schéma de camouflage que le couvre-casque employé. Cette housse contient donc trois contrepoids (que l'on enlève ou que l'on ajoute à sa guise) courbés afin d'épouser la forme extérieure du casque. La face inférieure de la housse est recouverte de velcro afin d'être maintenue sur la partie arrière du casque.

Contrepoids fixés.
Contrepoids fixés.