Retour à la rubrique Suisse
Les couvre-casques Suisses

Historique :

La Suisse n'a commencé à s'équiper de systèmes de camouflage pour les casques, qu'à partir du début de la seconde guerre mondiale.
En effet, ce n'est que le 24 juin 1941 que le KTA ("KriegsTechnische Abteilung", en français IMG "Intendance du Matériel de Guerre") passe une commande 160 000 couvre-casques blancs en coton et 460 000 couvre-casques camouflés réversibles printemps/automne.
Ils ne sont distribués à la troupe que le 5 octobre 1942, lors des manœuvres d'hiver du premier corps d'armée, puis en masse à compter de 1943.
Certains couvre-casques semblent avoir été fabriqués plus tôt, d'abord par modification de couvre-shakos issus de la collection Tarnbluse 1914 destinés au shako Mle 1889, puis entièrement suivant la même coupe.


Revue de 1941. Revue de 1941.
Extrait du journal "Der Schweitzer Soldat" datant du 1er août 1941, montrant un soldat équipé d'un couvre-casque réversible à fermeture par lacet (coté automne). La préface est signée du général Guisan, commandant en chef de l'armée suisse durant la seconde guerre mondiale.

La Suisse a été l'une des premières nations à s'intéresser au camouflage par tissu bariolé. Si le premier couvre-casque date du début de la seconde guerre mondiale et la première tenue camouflée de 1954, la Suisse utilisait dès le début des années 20 des toiles bariolées.
Certains verront dans ce motif, une inspiration pour la toile de tente allemande modèle 31 ("zeltbahn" 31).

Bâche pour chariot hippomobile dans les années 20.
Bâche pour chariot hippomobile dans les années 20.
Camion dans les années 30.
Camion dans les années 30.
Bâche pour camion dans les années 30.
Bâche pour camion dans les années 30.

Avant de passer à la description des couvres casques, une petite explication s'impose quant à leur distribution et leur utilisation :

Tout d'abord, il faut savoir que ces couvre-casques n'étaient distribués à la troupe que lors des répétitions et réintégrés à leur issue. Leur distribution n'était pas systématique et toutes les troupes n'en ont pas été équipées. Leur usage est en principe réservé en cas de guerre.

Plus

Ordre concernant les couvre-casques.

De ce fait il ne faut pas chercher d'harmonie entre le tissu du couvre-casque et celui des tenues, elles-mêmes n'étant pas obligatoirement harmonisées entre veste et pantalon.
Par ailleurs la grande majorité de ces couvre-casques a été fabriquée à partir de tissus de récupération et de toiles d'essai non retenues. Ceci expliquant la grande diversité de motifs.
Ce n'est qu'avec l'apparition de la tenue TASS 90, où le couvre-casque sera assorti à la tenue, que le soldat conservera cet accessoire avec l'ensemble de son matériel (comme il le fait déjà depuis un siècle avec son fusil et un tube scellé contenant le nombre de cartouches équivalent à un chargeur, à utiliser en cas de mobilisation).
On remarque aussi sur de nombreuses photos, que le couvre-casque n'est parfois même pas adapté au modèle du casque.
Pour exemples :
- Les troupes de montagne, dans les années 70 et suivantes, étaient équipées du casque modèle 71, mais n'ont jamais porté de couvre-casque, elles ne portaient d'ailleurs pas de tenues camouflées non plus ; leur tenue était verte.
- Les troupes montées (cavalerie), qui existaient encore dans les années 50, ne portaient que la veste camouflée M-56 et conservaient le pantalon en laine ordonnance 49.
- Les troupes au sol de l'aviation, portaient la tenue d'assaut M-56, mais pas le couvre-casque.

Troupes au sol en tenue 56. Troupes au sol en tenue 56.

Dans une école de sous-officiers en 1985, ont été distribués des couvre-casques modèle 41 à lacet, réversibles automne/printemps, alors que les aspirants étaient équipés du casque modèle 71, et portaient la tenue d'assaut 56 "Leibermuster".

Casques modèle 48 et 71 avec couvre-casque Mle 41 et 56.
Casques modèle 48 et 71 avec couvre-casque Mle 41 et 56.
Tenue TASS 56 avec couvre-casque modèle 41.
Tenue TASS 56 avec couvre-casque modèle 41.

Des couvre-casques 56 "Leibermuster" pour le casque modèle 18/40, donc avec 5 crochets, ont été distribués lors d'un cours de répétition alors que les soldats étaient équipés de casques modèle 71 (qui se portent avec des couvre-casques à 4 crochets et bien sûr d'une autre forme) ; le 5ème crochet pendouillait sur le front entre les deux yeux et certains l'ont coupé, d'autres l'ont plié avec le tissu entre le casque et le couvre-casque.

Casque modèle 48 avec couvre-casque modèle 41.
Soldats équipés de la tenue 56 Leibermuster avec le casque modèle 48/62 et, ...
de couvre-casques de 1941 à lacet pour casque modèle 18 !
Tenue 56 et couvre-casque modèle 41.
Cyclistes en tenue 56 et couvre-casque 41.


Couvre-casques pour casque modèle 18 et dérivés

Couvre-casque "en toile Tarnbluse 1914" :

Ce couvre-casque est le premier couvre-casque suisse pour le casque d'ordonnance modèle 1918. Nous nous trouvons dans l'impossibilité de le dater précisément, nous supposons qu'il a dû être produit lors de la mobilisation de 1939. Il est fabriqué soit directement par modification de couvre-shakos modèle 1889 en toile Tarnbluse 1914 avec complément de morceaux de toile épaisse de nature différente, soit entièrement à partir de cette nouvelle toile mais en suivant le même schéma.

Couvre-shako modèle 1889 - vue de coté.Couvre-shako modèle 1889 - vue arrière.
Couvre-shako modèle 1889.
Couvre-casque fabriqué par modification d'un couvre-shako modèle 1889 - vue de coté. Couvre-casque fabriqué par modification d'un couvre-shako modèle 1889 - vue arrière.
Couvre-casque fabriqué par modification d'un couvre-shako modèle 1889.

Sur cet exemplaire on distingue parfaitement le tissu gris du couvre-shako modifié pour fabriquer le couvre-casque. Il a été ouvert à l'avant et à l'arrière pour insérer les pièces de tissu supplémentaires. Sur le coté les pièces de tissu ont été simplement ajoutées, l'arc de cercle provenant de la forme du couvre-shako.

Couvre-shako modifié - vue à plat.
Couvre-shako modifié - vue à plat.
Couvre-shako modifié - tampon.
Couvre-shako modifié - tampon.

Les couvre-casques ne sont étonnamment jamais marqués, alors que l'ensemble du matériel militaire Suisse l'est très soigneusement. Voici une exception, ce couvre-casque porte le tampon de l'arsenal de Bellinzone qui se trouve dans le canton du Tessin.
Pour les couvres-shako modifiés, on peut les trouver avec la partie sommitale en deux pièces (et donc une couture centrale), ou en une seule pièce.

Couvre-shako modifié en deux pièces.
Couvre-shako modifié - Sommet avec couture.
Couvre-shako modifié en une pièce.
Couvre-shako modifié - Sommet sans couture.
Vue de face;.
Vue de face.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue de dessus.
Vue de dessus.

Ces couvre-casques ont la particularité d'avoir un camouflage appliqué à la main, de ce fait chaque exemplaire est unique. Il est fabriqué à partir de sept morceaux principaux de tissu, autour desquels est cousue une bande de tissu permettant de rajouter des branchages, pour améliorer le camouflage. Cette bande peut être cousue de manière droite, ou coudée au niveau du décrochage des oreilles du casque.

Vue arrière.
Vue arrière.
Vue de dessous.
Vue de dessous.
Vue de coté.
Vue de coté, bande cousue avec angle.

Le revers du couvre-casque reste dans la teinte brute du tissu employé. Un fourreau enserre le bord du casque de chaque coté. Un lacet fermé à l'arrière permet une bonne fixation.

Vue du revers.
Vue du revers.
Vue du fourreau.
Vue du fourreau.
Lacet de fermeture.
Lacet de fermeture.

Le travail n'est jamais réalisé totalement de la même manière. Il y avait bien un cahier des charges, mais comme ils étaient confectionnés manuellement et pas tous au même endroit, on remarque de substantielles différences entre deux articles qui devraient être identiques. Ces effets étaient souvent confectionnés par des paysannes de montagne durant la rude saison d'hiver. On peut même remarquer l'utilisation de fils différents sur un même exemplaire, ceci laissant supposer une fabrication en plusieurs étapes par des couturières différentes.

Coutures.
Remarquer les 3 types de fil utilisés.
Coutures.
Bord ourlé.
Peinture.
Absence de peinture sous le bandeau.

Le couvre-casque est peint manuellement une fois monté (y compris le lacet). On le remarque par l'absence de peinture sous le bandeau et par la continuité des tâches au niveau des raccords entre les différentes pièces de tissu.
Trois teintes sont utilisées, le vert, le rouge et le jaune. Les nuances proviennent de la quantité de peinture appliquée et de l'usure par délavement.

Peinture. Peinture. Peinture.
Couvre-casque shako. Couvre-casque shako. Couvre-casque shako. Tenue Tarnbluse 1914.

Ce couvre-casque est aisé à reconnaitre, de part son camouflage mais aussi sa coupe. En effet la partie triangulaire à l'avant et à l'arrière ainsi que l'arc de cercle sur les cotés, permettent de l'identifier facilement, même sur les photos en noir et blanc. A droite, un fusillier équipé de la Tarnbluse modèle 1914 avec son couvre-shako.

Caractéristiques :

- Réversible : Non.
- Modèle de casque : modèle 18 et dérivés.
- Fixation : Lacet.
- Période d'utilisation : 1939 aux années 50.

Couvre-casque shako exemple 1. Couvre-casque shako exemple 1.
Couvre-casque shako exemple 2. Couvre-casque shako exemple 2. Couvre-casque shako exemple 2. Couvre-casque shako exemple 2.
Autre exemple avec bande cousue droite.
Couvre-casque shako exemple 3. Couvre-casque shako exemple 3. Couvre-casque shako exemple 3.
Couvre-shako modifié en couvre-casque puis rapiécé.

Couvre-casque modèle 41 :

Ce couvre-casque est celui commandé en 1941 par le KTA. Son camouflage est identique à celui de la toile de tente modèle 31, mais le tissu utilisé est plus fin. Cette toile présente, un coté à camouflage éclats à dominante verte (printemps/été), et l'autre coté à camouflage flou à dominante ocre (automne/hiver).

Face camouflage à éclats

Modèle 41 - Face. Modèle 41 - Coté. Modèle 41 - Dessus.
Modèle 41 - Face. Modèle 41 - Dessous. Modèle 41 - Coté.

Face camouflage flou

Modèle 41 - Face. Modèle 41 - Coté. Modèle 41 - Dessus.
Modèle 41 - Face. Modèle 41 - Dessous. Modèle 41 - Coté.

Ce couvre-casque est fabriqué à partir de trois principaux morceaux de toile. Le milieu des deux parties latérales est ourlé pour épouser la forme du casque. Un renfort rectangulaire est ajouté à l'avant et à l'arrière, ainsi que deux petits renforts sur les cotés, au niveau du décrochement des oreilles du casque. Ces renforts sont ajoutés sur la face floue.
Une bande de tissus est ajoutée sur tout le pourtour, servant d'ourlet, elle est parcourue par le lacet de serrage qui se boucle à l'arrière du casque. Enfin une bande de toile est cousue sur chaque face afin de servir de support au camouflage terrain. Cette bande peut être cousue de manière droite ou coudée au niveau du décrochage des oreilles.

Renfort avant.
Renfort avant.
Renfort arrière.
Renfort arrière et lacet de serrage.
Renfort latéral.
Renfort latéral.

Cette bande support pour camouflage supplémentaire est découpée dans divers tissus. La plupart sont des récupérations, soit de toiles d'essai non retenues, soit de tissus utilisés pour d'autres effets.

Bande support camouflage.
Bande support camouflage.
Bande support camouflage.
Bande support camouflage.
Bande support camouflage.
Bande support camouflage.
  Toile mle 31.
Toile de tente mle 31 (Suisse).
Housse piquets.
Quelques exemples de toiles sous forme de housses pour piquets de tente.
Toile d'essai.
Toile d'essai ayant servie à confectionner des bandeaux.

Caractéristiques :

- Réversible : Oui (face printemps/été - automne/hiver).
- Modèle de casque : modèle 18 et dérivés.
- Fixation : Lacet.
- Période d'utilisation : 1941 aux années 80.

Modèle 41.
Modèle 41 - Rare photo couleur connue (ww2).
Modèle 41.
Modèle 41 - Avec tenue Mle 54.
Modèle 41. Modèle 41. Modèle 41.

Les tissus présentent une variation infinie de teintes, on retrouve même du camouflage à éclats et traits sur la face "floue". Ci-dessous quelques exemples :

Modèle 41. Modèle 41. Modèle 41. Modèle 41.
Modèle 41. Modèle 41. Modèle 41. Modèle 41.
Modèle 41. Modèle 41.

Couvre-casque modèle 41 blanc :

Ce couvre-casque a aussi été commandé en 1941. Très bizarrement sa constitution est totalement différente. Autant le couvre-casque réversible est simple à mettre en œuvre, autant celui-ci est très compliqué à mettre en place. En effet, il se fixe à l'aide de quatre lacets, dont trois qu'il faut passer entre la coque et le cerclage de la coiffe, manœuvre qui nécessite un outil et qui abîme rapidement la peinture et le cerclage.
Ce couvre-casque est constitué de deux pièces de tissu principales. La première pièce est coupée et ourlée pour lui donner la forme du casque, la seconde faisant le tour de la base.

Modèle 41 blanc - Face. Modèle 41 blanc - Coté. Modèle 41 blanc - Dessus.
Modèle 41 blanc - Face. Modèle 41 blanc - Dessous. Modèle 41 blanc - Coté.

Deux lacets doubles se fixent sur le côté du casque, au niveau de l'espace entre la languette de coiffe avant et les deux latérales. Le troisième double lacet permet le serrage à l'arrière du casque (à noter qu'il est cousu et ne permet que de fermer la fente). Le dernier est un lacet simple fixé au centre du casque à l'avant, il faut le passer entre la coque et le cerclage, puis le fixer tant bien que mal au lacet de fermeture du rembourrage.

Lacet de fermeture.
Lacet double latéral.
Lacet de fermeture.
Lacet double de serrage arrière.
Lacet de fermeture.
Lacet simple avant.

Caractéristiques :

- Réversible : non.
- Modèle de casque : modèle 18 et dérivés.
- Fixation : 4 Lacets.
- Période d'utilisation : 1941 aux années 80.

Modèle 41.
Modèle 41.
Couvre casque mle 1941 blanc.
Le couvre-casque blanc est fabriqué à partir différentes trames de toiles blanches, ceci indiquant une utilisation de toiles existantes et non une fabrication spécifique à cet usage.
Couvre-casque 41 blanc. Couvre-casque 41 blanc.
Couvre-casque 41 blanc. Couvre-casque 41 blanc.
Patron d'assemblage.
Patron d'assemblage des éléments du couvre-casque.
Couvre casque mle 1941 blanc.
Troupes de montagne avec couvre-casque mle 1941 blanc.
Votation. Votation.

Curiosité :
Ce couvre casque, qui est destiné exclusivement aux troupes de montagne, a trouvé occasionnellement une autre utilisation. En effet, sur la photo ci-contre, il est porté par un soldat de la gendarmerie d'armée lors d'une manifestation publique. Il faut vraisemblablement y voir une utilisation avant terme du couvre-casque blanc porté sur le Mle 71 par les soldats en charge de la sécurité. Il s'agit d'un signe distinctif d'autorité et pas d'un camouflage.

Dans le cas de cette photo il s'agit d'une "votation" (élection) à main levée dans le 1/2 canton d'Appenzell, telle qu'elle se pratiquait encore au début des années 2000 dans trois cantons. Le peuple était rassemblé sur la place du village et il se prononçait à main levée, un "scrutateur" comptait les mains. Il a été fait appel à la troupe (service commandé), pour canaliser les gens.

Couvre-casque modèle 41 modifié dans les années 50 :

Afin de palier à l'usure rapide des couvre-casques au niveau des bords (voir note dans l'historique), un certain nombre de couvre-casques Mle 41 sont modifiés au début des années 50. La partie basse du couvre-casque est supprimée et désormais sa coupe s'arrête au bord du casque sans le recouvrir, ceci évitant l'usure de la toile sur les bords.
Le maintien est désormais assuré par cinq crochets en aluminium retournables. Le crochet est retenu par un lacet fixé au fond d'un petit fourreau, cette disposition permettant son retournement lors du changement de face du camouflage. Une bande de tissu est ajoutée en renfort sur tout le pourtour de la face à éclats.
Un lacet de serrage est ajouté à l'arrière (le précèdent étant supprimé), il est fixé lui aussi sur la face printemps/été.

Face camouflage à éclats

Modèle 41 modifié - Vue de face.
Vue de face.
Modèle 41 modifié - Vue de coté.
Vue de coté.
Modèle 41 modifié - Vue arrière.
Vue arrière.
Modèle 41 modifié - Vue de dessus.
Vue de dessus.
Modèle 41 modifié - Lacet.
Lacet de serrage.
Modèle 41 modifié - Vue du crochet.
Crochet.
Modèle 41 modifié - Vue de coté.
Vue de coté.
Variante du modèle 41 - Vue de face. Variante du modèle 41 - Vue de coté. Variante du modèle 41 - Vue arrière.
Autre exemple.

Face camouflage flou

Variante du modèle 41 - Face.
Vue de face.
Variante du modèle 41 - Coté.
Vue de coté.
Variante du modèle 41 - Dessus.
Vue de dessus.
Variante du modèle 41 - Arrière.
Vue de l'arrière.
Variante du modèle 41 - Coté.
Vue de coté.
Variante du modèle 41 - Dessous.
Vue de dessous, noter la position des crochets.

Caractéristiques :

- Réversible : Oui (face printemps/été - automne/hiver).
- Modèle de casque : modèle 18 et dérivés.
- Fixation : 5 crochets et un lacet de serrage.
- Période d'utilisation : années 50 aux années 80.

Modèle 41 - Photo.
Modèle 41 à crochets porté avec une tenue non camouflée.
Modèle 41 - Photo.
Modèle 41 à crochets.

Couvre-shako remodifié dans les années 50 :

Ce couvre-casque a été modifié par l'ajout de cinq crochets du premier type. N'ayant pas été retaillé et ayant conservé son lacet de serrage, nous supposons qu'il peut s'agir d'un essai de mise en place des crochets. L'objectif étant, rappelons-le, de supprimer l'usure du couvre-casque sur le bord du casque. A noter que la position des crochets préfigure déja le couvre casque suivant.

Variante du couvre-shako - Coté.
Vue de Coté.
Variante du couvre-shako - Avant.
Vue de l'avant.
Variante du couvre-shako - Dessus.
Vue de dessus.
Variante du couvre-shako - Face.
Vue de face.
Variante du couvre-shako - Dessous.
Vue de dessous.
Variante du couvre-shako - Crochet.
Détail du crochet et de son fourreau.

Variante du couvre-casque modèle 41 modifié :

Il existe une variante de ce couvre-casque 41 modifié. Apparaîssent en effet, des bandeaux avec des tissus qui n'étaient pas employés sur le modèle 41. Nous supposons qu'il peut s'agir d'une fabrication complète suivant le nouveau schéma. Il n'y aurait en effet aucun intérêt à changer ces bandeaux sur les anciens couvres-casques.
Ceci laisserait aussi supposer dans ce cas que ces modifications seraient apparues avant 1956, le couvre-casque "Leibermuster" 56 n'ayant alors que repris le schéma déjà retenu.
Notez qu'à l'inverse des modèles 41 modifiés, le renfort est cette fois ajouté sur la face automne. Les pièces de tissu ajoutées au niveau des crochets sont particulièrement visibles. Par ailleurs, notez que l'emplacement des crochets évolue :
Sur les modèles 41 modifiés, les crochets latéraux sont placés au niveau de l'angle bas du bord du casque, voire sur la partie plate. Sur les couvre-casques plus tardifs, ces deux crochets sont placés au milieu de la partie montante de la visière. Les deux crochets arrière sont aussi déplacés vers l'avant. Cette nouvelle configuration sera reprise sur les modèles suivants ("Leibermuster"). Cette disposition rend le bord du casque visible lorsque l'on serre trop le lacet, ce qui n'était pas le cas auparavant. Le lacet de serrage reste sur la face à éclats.

Face camouflage à éclats

Variante du modèle 41 - Vue de face.
Vue de face.
Variante du modèle 41 - Vue de coté.
Vue de coté.
Variante du modèle 41 - Vue de dessus.
Vue de dessus.
Variante du modèle 41 - Vue arrière.
Vue arrière.
Variante du modèle 41 - Vue de coté.
Vue de coté.
Variante du modèle 41 - Bandeau.
Variante du modèle 41 - Bandeau.
Variante du modèle 41 - Bandeau.
Variante du modèle 41 - Bandeau.
Variante du modèle 41 - Vue de face. Variante du modèle 41 - Vue de coté. Variante du modèle 41 - Vue arrière.
Autre exemple.

Face camouflage flou

Modèle 41 modifié - Vue de face.
Vue de face.
Modèle 41 modifié - Vue de coté.
Vue de coté.
Modèle 41 modifié - Vue de dessus.
Vue de dessus.
Variante du modèle 41 - Vue arrière.
Vue arrière.
Variante du modèle 41 - Dessous.
Vue de dessous.
Variante du modèle 41 - Vue de coté.
Vue de coté.

Couvre-casque modèle "Leibermuster" 56 :

Le couvre casque en toile "Leibermuster" 56 n'est pas apparu dès l'adoption de cette tenue. Au début les soldats se contentaient d'utiliser leur capuche. Ce n'est que vers le début des années 60 qu'a été confectionné et distribué le couvre-casque correspondant.

Il reprend le système de fixation du couvre-casque modèle 41 modifié du second type. Il reste réversible. Le motif du camouflage est identique sur les deux faces, mais l'une est à dominante verte et l'autre ocre. Les crochets utilisés sont encore du premier type.

Face à dominante verte

Vue de face.
Vue de face.
Vue de coté
Vue de coté
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Vue arrière.
Vue arrière.
vue de coté.
vue de coté.
Crochet de fixation.
Crochet de fixation.
Lacet de serrage.
Lacet de serrage

Face à dominante ocre

Vue de face.
Vue de face.
Vue de coté
Vue de coté
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Vue arrière.
Vue arrière.
vue de coté.
vue de coté.

Caractéristiques :

- Réversible : Oui (face à dominante verte et ocre).
- Modèle de casque : modèle 18/40 et dérivés.
- Fixation : 5 crochets et un lacet de serrage.
- Période d'utilisation : début des années 60 à 1990.

Camouflage allemand Mle 45. Camouflage allemand Mle 45.
A noter que le camouflage "Leibermuster" est directement inspiré du camouflage allemand Mle 1945. La Belgique l'étudiera aussi en 1955 mais ne l'adoptera pas.
Tenue allemande mle 45.
Tenue allemande mle 45 Leibermuster
© Musée de Prague.
Toile Leibermuster 56.
Toile de tente Leibermuster 56.

Tenue allemande mle 45.
Veste allemande mle 45 avec pantalon belge mle 55
© Ex-collection Borsarello.

Pour ce couvre-casque aussi on peut trouver de très nombreuses nuances dans les teintes utilisées ainsi que les tissus.

Leibermuster 56. Leibermuster 56. Leibermuster 56.
Leibermuster 56. Leibermuster 56. Leibermuster 56.

Couvre-casque modèle "Leibermuster" 56/61 :

Ce couvre-casque est créé suite à la modification du camouflage adopté par l'armée Suisse. La conception reste inchangée par rapport au modèle "Leibermuster" 56, mais celui-ci n'est plus réversible. A noter un changement de crochets, beaucoup plus larges que ceux précédemment employés. Ces crochets restent fixés de manière identique, mais le fourreau moins profond ainsi qu'une couture plus serrée rendent leur retournement impossible.

La teinte et la texture du tissu ont subi des modifications au cours du temps, la dernière version étant apparue juste avant l'introduction de la version centre-Europe TASS90. Le rouge devient moins vif et tourne au rouge brique, l'ocre devient brun.

Vue de face.
Vue de face.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue arrière.
Vue arrière.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Vue de dessous.
Vue de dessous (voir les 5 crochets).
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue du crochet.
Vue du crochet et de son fourreau.

Caractéristiques :

- Réversible : Non.
- Modèle de casque : modèle 18/40 et dérivés.
- Fixation : 5 crochets et un lacet de serrage.
- Période d'utilisation : 1961 à 1990.

Couvre-casque 61.
Couvre-casque non réversible.
Lacet de serrage.
Lacet de serrage.
Couvre-casque 56. Couvre-casque 56. Couvre-casque 56.

Le stock de tissus d'essais non retenus devait être important. On retrouve encore sur certain couvre-casques Leibermuster 56 produits dans les années 60 (crochet large de second type) des bandes de tissu déjà utilisées en 1941 sur les couvre-casques à lacet.

Mle56 - Vue de face. Mle56 - Vue de coté.
Mle56 - Vue de coté. Mle56 - Vue arrière. Mle56 - Vue de dessus.

Comme, nous l'avons maintenant bien compris, en Suisse rien ne se perd et tout est récupéré, recyclé, on peut trouver des couvre-casques qu'il ne faut pas considérer comme réversibles. En effet il s'agit tout simplement de toiles de tentes Leibermuster réformées dont on a fait des couvres casques.

Toile de tente - Vue du revers. Vue du coté. Vue de dessus.
Toile de tente - Vue du coté. Vue du coté. Vue arrière.

Filets et autres artifices

Filets pour casque modèle 18 :

Les filets avec ficelle de serrage ont été distribués en petite quantité après le second conflit mondial et ce jusque dans les années 70. Nous ne connaissons ni la quantité produite, ni ce qu'il en est advenu, nous supposons qu'ils ont été détruits suite à leur réforme.

Filet pour Mle 40. Filet pour Mle 40. Filet pour Mle 40.
Modèle avec lacet de serrage.

Le filet avec crochets est une production civile, non règlementaire, mais dont le port est admis (achat personnel).

Filet pour Mle 40. Filet pour Mle 40.
Modèle avec 5 crochets.
Filet pour Mle 40. Filet pour Mle 40.
Carte publicitaire d'un fabricant civil de filets.

On peut aussi rencontrer des filets de fabrication individuelle, le résultat est fonction de la dextérité du soldat.

Revue de 1943. Filet de fabrication personelle.
Photo de filets de fabrication personelle sur une revue de 1943.
Filet de fabrication personelle. Filet de fabrication personelle.
Exemple de Filet de fabrication personelle monté sur un casqie modèle 40/43.

Camouflage terrain :

L'armée Suisse étant équipée de couvre-casques en quantité suffisante, aucun camouflage par peinture n'a jamais été officiel. Néanmoins deux casques badigeonnés de traits blancs ont été trouvés dans un dépôt et une photo atteste de leur utilisation. Ce sont les seuls exemplaires avérés, et il faut traiter avec la plus grande prudence tout casque de ce type qui pourrait apparaître sur le marché.

Camouflage hivernal. Camouflage hivernal.

Quelques exemples de camouflage terrain à l'aide de branchages.

Feuillages. Feuillages. Feuillages.

On peut observer sur des photos, l'utilisation d'un cordon (ou élastique) retenu au bord du casque à l'aide de crochets en fil de fer. Ce dispositif n'est pas non plus règlementaire. D'après les uniformes, il n'est pas impossible que cet usage soit antérieur à l'apparition des couvre-casques au début du second conflit mondial.

Elastique. Elastique. Elastique.

Couvre-casques pour modèle 48 et 48/62

Couvre-casque modèle "Leibermuster" 83 :

Ce couvre casque apparaît tardivement car les utilisateurs du casque modèle 48, (chars de combat, mécanisés, estafettes à moto, cyclistes), ne portent habituellement pas de couvre-casque. Seule la Polroute sera équipée d'un couvre-casque spécifique dès le début des années 60, les autres corps utiliserons le couvre-casque modèle 41 à lacet.

Ce couvre-casque est fabriqué à partir de quatre morceaux de toile, cousus en croix (du fait de la forme ronde du casque). Il est retenu au bord du casque à l'aide de 4 crochets. Il n'est pas réversible, sauf pour la "PolRoute".

Vue de face.
Vue de face.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue de dessus.
Vue de dessus.

Caractéristiques :

- Réversible : Non.
- Modèle de casque : modèle 48/62.
- Fixation : 4 crochets.
- Période d'utilisation : 1983 aux années 90.

Crochet de fixation.
Crochet de fixation.
Vue du revers.
Vue du revers.

Couvre-casque noir de la Polroute, revers "Leibermuster" 56 :

La PolRoute "Police de la Route" (ou police militaire) a utilisé des couvre-casques réversibles. Il s'agit de deux tissus cousus ensemble et pas d'un tissu imprimé sur les deux faces.
Ces couvre-casques présentaient une face noire lorsque le casque était encore peint en noir, avant 1971, l'autre face étant constituée d'un tissu Leibermuster 56. Nous supposons que ce couvre-casque est apparu en même temps que le premier couvre-casque type Leibermuster 56 pour le modèle 18. En effet, il présente les mêmes crochets du premier type.

Face noire.

Vude de face.
Vue de face.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue de dessus.
Vue de dessus.

Caractéristiques :

- Réversible : Oui ("Leibermuster"/noir).
- Modèle de casque : modèle 48/62.
- Fixation : 4 crochets.
- Période d'utilisation : 1960 aux années 70.


Remarque : Les couvre-casques réversibles de la Polroute se portent avec deux crochets tournés vers une face et les deux autres vers l'autre face. Ceci afin de pouvoir rapidement changer de face sans avoir à tourner les crochets.

Vue du revers.
Vue du revers, coque noire.
Vue du revers.
Vue du revers.

Face Leibermuster 56.

Vue de de face.
Vue de face.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue de dessus.
Vue de dessus.

Couvre-casque vert de la Polroute, revers "Leibermuster" 56 puis 83 :

Ils présentent une face verte à partir de 1971, lorsque le vert a été adopté pour la teinte des casques (concurremment à l'adoption du casque modèle 71). L'autre face est du type Leibermuster 56 au départ puis suivra les évolutions de ce camouflage. Ce couvre-casque est fixé par 4 crochets de second type (larges).

Comme le casque modèle 48 sera progressivement remplacé par le casque modèle 71, il ne sera jamais fabriqué de couvre-casque TASS 90.

Face verte.

Vue de face.
Vue de face.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue de dessus.
Vue de dessus.

Les anciens soldats de la Polroute nous font remarquer qu'ils ne fixaient le couvre-casque qu'avec deux crochets, en prenant soin de laisser deux crochets orientés vers chaque face. Cette disposition permettait de changer rapidement de côté, sans avoir à retourner les crochets.

Face Leibermuster 56.

Vue de face.
Vue de face.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue de dessus.
Vue de dessus.

Autre exemplaire vert/"Leibermuster" 83.

Vue de face.
Vue de face.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue de dessus.
Vue de dessus.

Caractéristiques :

- Réversible : Oui ("Leibermuster"/vert).
- Modèle de casque : modèle 48/62.
- Fixation : 4 crochets.
- Période d'utilisation : 1971 aux années 90.

Dessous.
Dessous, voir les 4 crochets de fixation.
Vue du revers.
Vue du revers, coque verte.
Crochet.
Crochet et son lacet.
Mle 48. Mle 48. Mle 48.

Comme vu sur de nombreuses photos, le couvre-casque modèle 41 à lacet, a aussi été couramment utilisé sur le modèle 48.

Modèle 48 avec CC 41 - Face.
Vue de face.
Modèle 48 avec CC 41 - Coté.
Vue de coté.
Modèle 48 avec CC 41 - Dessus.
Vue de dessus.
Modèle 48 avec CC 41 - Face.
Vue de face.
Modèle 48 avec CC 41 - Coté.
Vue de coté.
Modèle 48 avec CC 41 - Dessus.
Vue de dessus.

A l'instar du modèle 18, on peut trouver quelques couvre-casques hors "standard" pour le modèle 48.

Modèle 48 avec CC Leibermuster.

Couvre-casques pour modèle 71

Couvre-casque modèle "Leibermuster" 80 et 83 :

Le nouveau casque modèle 71 (adopté en 1971) n'a été distribué qu'à partir de 1974. Les premiers équipés sont les troupes de montagne, qui ne portent pas la tenue camouflée, en effet, le camouflage Leibermuster est particulièrement adapté aux forêts des vallées mais ne présente aucun intérêt en altitude, là où la végétation est rase ou absente, ou encore dans la neige. ll faut attendre la fin des années 70, début des années 80 pour voir apparaître le couvre-casque Leibermuster 80. De ce fait on rencontre principalement des toiles Leibermuster 83. Il en sera de même pour le casque modèle 48-62. Ceci expliquant les nombreuses photos montrant des soldats équipés de casques modèles 48 et 71 avec couvre-casque modèle 41 à lacet.

On dénombre plus de huit évolutions du camouflage Leibermuster, en voici quelques unes.

Camouflage Leibermuster 56. Camouflage Leibermuster. Camouflage Leibermuster. Camouflage Leibermuster 80. Camouflage Leibermuster 83.

Le couvre casque est fabriqué à partir de trois principaux morceaux de toile, il se fixe à l'aide de 4 crochets et se serre avec un lacet à l'arrière. Il n'est pas réversible (et les crochets ne sont pas retournables).

Modèle 71 avec CC Leibermuster - Face.
Leibermuster 80 Vue de face.
Modèle 71 avec CC Leibermuster - Coté.
Vue de coté.
Modèle 71 avec CC Leibermuster - Dessus.
Vue de dessus.
Modèle 71 avec CC Leibermuster - Face.
Leibermuster 83 Vue de face.
Modèle 71 avec CC Leibermuster - Coté.
Vue de coté.
Modèle 71 avec CC Leibermuster - Dessus.
Vue de dessus.
Modèle 71 avec CC Leibermuster - Arrière.
Vue de l'arrière.
Modèle 71 avec CC Leibermuster - Coté.
Vue de coté.
Modèle 71 avec CC Leibermuster - Crochet.
Vue du crochet avec son fourreau.

Caractéristiques :

- Réversible : Non.
- Modèle de casque : modèle 71.
- Fixation : 4 crochets et un lacet de serrage.
- Période d'utilisation : 1974 aux années 2000.

Pour monter de manière cohérente votre couvre-casque "Leibermuster", vous devez utiliser impérativement un casque modèle 71 sans crochet arrière. En effet, le premier crochet étant adopté en même temps que l'apparition du couvre-casque avec camouflage centre-europe du second type, celui-ci n'était déjà plus utilisé.

Modèle 71 avec CC Leibermuster - Revers.
Vue du revers.
Modèle 71 avec CC Leibermuster. Modèle 71 avec CC Leibermuster. Modèle 71 avec CC Leibermuster.
Modèle 71 avec CC Leibermuster. Modèle 71 avec CC Leibermuster. Modèle 71 avec CC Leibermuster.

Ce couvre casque suivra les évolutions du camouflage "Leibermuster", il existe donc plusieurs nuances dans les tissus employés.

Modèle 71. Modèle 71. Modèle 71. Modèle 71.
Modèle 71. Modèle 71. Modèle 71. Modèle 71.
Modèle 71. Modèle 71. Modèle 71. Modèle 71.
Modèle 71. Modèle 71. Modèle 71. Modèle 71.

Couvre-casque "Centre Europe" modèle 90 premier type :

Avec l'adoption des uniformes arborant le camouflage "TASS 90", (Tenue d'ASSault 90 ou TAZ 90 en allemand pour TArnanZug), un nouveau couvre-casque assorti est immédiatement adopté.
Sa conception est rigoureusement identique au précédent, seul la teinte des tâches de la toile changent. Ce couvre-casque fera l'objet de deux évolutions mineures, décrites ci-après.

TASS 56 et TASS 90.
Camouflage TASS 56 et TASS 90.

80.
Camouflage TASS 80 - Notez que le dessin est rigoureusement identitique au TASS 90
(rouge = brun - vert = noir - noir = vert).
Mle 71 avec CC TASS90 - Face.
Vue de face.
Mle 71 avec CC TASS90 - Coté.
Vue de coté.
Mle 71 avec CC TASS90 - Dessus.
Vue de dessus.
Mle 71 avec CC TASS90 - Arrière.
Vue d l'arrière.
Mle 71 avec CC TASS90 - Coté.
Vue de coté.
Mle 71 avec CC TASS90 - Dessous.
Vue de dessous, voir les 4 crochets.

Caractéristiques :

- Réversible : Non.
- Modèle de casque : modèle 71.
- Fixation : 4 crochets et un lacet de serrage.
- Période d'utilisation : début des années 90.

Mle 71 avec CC TASS90 - Revers.
Vue du revers.
Mle 71 avec CC TASS90 - Crochet.
Vue d'un crochet.
Modèle 71 avec CC TASS 90 type 1. Modèle 71 avec CC TASS 90 type 1. Modèle 71 avec CC TASS 90 type 1.
Sur la troisième photo, vous pouvez distinguer le dispositif pour détection de tir à blanc par pointage laser.

Couvre-casque "Centre Europe" modèle 90 de la police militaire :

La police militaire équipée de la même tenue, adopte le même couvre-casque, mais celui-ci est réversible avec une face verte entourée d'une large bande blanche, au centre de laquelle passe une fine bande réfléchissante. Devant le couvre-casque est cousu la lettre P, elle aussi réfléchissante.
Il ne s'agit pas d'un tissu à deux faces mais bien de deux toiles assemblées. De ce fait, les fourreaux des crochets ne sont plus apparents.

Mle 71 avec CC TASS90 police - Face.
Vue de face.
Mle 71 avec CC TASS90 police - Coté.
Vue de coté.
Mle 71 avec CC TASS90 police - Dessus.
Vue de dessus.
Mle 71 avec CC TASS90 police - Arrière.
Vue de l'arière.
Mle 71 avec CC TASS90 police - Coté.
Vue de Coté.
Mle 71 avec CC TASS90 police - Crochet.
Vue d'un crochet.

Caractéristiques :

- Réversible : Oui (face "TASS 90" et verte au signe de la police militaire).
- Modèle de casque : modèle 71.
- Fixation : 4 crochets et un lacet de serrage.
- Période d'utilisation : début des années 90.

Mle 71 avec CC TASS90 police - Revers.
Vue du revers.

A noter que ce couvre-casque remplace le marquage direct sur les coques, tel qu'il était déjà pratiqué sur les modèles 48. Pour la PolRoute, le casque est désormais standard, utilisé conjointement avec ce couvre-casque spécifique.

Casque Mle 71 de la PolRoute. Casque Mle 71 de la PolRoute.

Couvre-casque blanc modèle 90 de la police en mission de sécurité :

Contrairement à ce qui est généralement admis, ce couvre-casque blanc pour modèle 71 n'est pas destiné à la parade. Il est utilisé par les troupes qui officient comme police de sécurité devant les casernes ou dans les lieux publics fréquentés par des militaires: gares, trains, bistrots, ... Il est constitué de 4 morceaux de tissu synthétique légèrement élastique.
Son utilisation s'accompagne d'un brassard marqué "K-C" signifiant Kontrolle (allemand), Contrôle (français), Controllo (italien).

Mle 71 avec CC police - Face.
Vue de face.
Mle 71 avec CC police - Coté.
Vue de coté.
Mle 71 avec CC police - Dessus.
Vue de dessus.

Caractéristiques :

- Réversible : Non.
- Modèle de casque : modèle 71.
- Fixation : 4 crochets.
- Période d'utilisation : début années 1990 à nos jours.

Mle 71 avec CC police - Arrière.
Vue Arrière.
Mle 71 avec CC police - Arrière.
Vue Arrière.
Mle 71 avec CC police - Etiquette.
Etiquette et crochet.
Mle 71 avec CC police - Brassard.
Brassard - Face.
Mle 71 avec CC police - Brassard.
Brassard - Revers.

Couvre-casque "Centre Europe" modèle 90, second type :

Ce second type est caractérisé par l'apparition de grades métalliques fixés à l'avant du couvre-casque. Ces grades comportent à leur dos deux tiges filetées, acceptant des écrous en plastique, permettant d'être fixé sans outil.
Cette modification est consécutive à l'introduction du plan de modification général appelé "armée 95". L'adoption de ce couvre-casque coïncide avec celle du crochet arrière rapporté sur la coque. Sa conception est parfaitement identique au modèle précédent.

Vue de face.
Vue de face.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Grade sergent-major.
Grade de sergent-major et fixation.
Vue arrière.
Vue arrière avec lacet de serrage.

Caractéristiques :

- Réversible : Non.
- Modèle de casque : modèle 71.
- Fixation : 4 crochets et un lacet de serrage.
- Période d'utilisation : Année 1995 à 2000.

Pour ce couvre-casque ainsi que pour le troisième type, vous devez impérativement utiliser un casque modèle 71 avec crochet. En effet, suite à la réforme, tous les casques en service ont été modifiés par adjonction manuelle du crochet, puis produits directement avec, en usine.
Pour le premier type, vous avez le choix, le couvre-casque étant apparu avant l'adoption du crochet et ayant continué à être utilisé (soldats sans grade) après.

Couvre-casque "Centre Europe" modèle 90, troisième type :

Avec l'apparition des grades de casque fixés par velcro, un troisième type de couvre-casque modèle 90 fait son apparition. Ce nouveau couvre-casque reste identique à son prédécesseur, hormis qu'il comporte un morceau de velcro rectangulaire cousu à l'avant.
Il découle de la réforme "armée XXI" adoptée en 2000. A compter de cette date, le crochet arrière est désormais fixé à la coque d'origine en usine.

Vue de face.
Vue de face.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Vue de face.
Modèle 90, avec support velcro - vue de face.
Grade velcro.
Grade velcro.
Crochet.
Crochet.

Caractéristiques :

- Réversible : Non.
- Modèle de casque : modèle 71.
- Fixation : 4 crochets et un lacet de serrage.
- Plus : velcro cousu à l'avant.
- Période d'utilisation : Année 2000 à aujourd'hui.

Vue arrière.
Vue arrière.
Vue de coté.
Vue de coté.
Lacet de serrage.
Lacet de serrage.

Tenue TASS 90. Tenue TASS 90. Tenue TASS 90.
Mle71 avec CC41 - Face. Mle71 avec CC41 - Face.

Comme pour le modèle 48, le couvre-casque modèle 41 à lacet sera encore largement employé sur le casque modèle 71, notamment par les cadres et particulièrement dans le corps des sous-officiers.
En effet, afin de se démarquer de la troupe, ils portaient parfois du matériel peu usuel ou moins courant, comme sur la photo ci-contre, où les cadres portent un couvre-casque avec un camouflage différent.

Mle71 avec CC41 - Face.
Vue de face.
Mle71 avec CC41 - Coté.
Vue de coté.
Mle71 avec CC41 - Dessus.
Vue de dessus.
Mle71 avec CC41 - Face.
Vue de face.
Mle71 avec CC41 - Coté.
Vue de coté.
Mle71 avec CC41 - Dessus.
Vue de dessus.

Étonnant couvre-casque pour modèle 71, fabriqué à partir d'un couvre-casque type "shako" pour modèle 18. Après retaillage, le bord a été très proprement ourlé et 4 crochets ont été ajoutés. Sans doute un essai de récupération. Cet exemplaire a été retrouvé à l'arsenal de Coire (Chur).

Mle71 en couvre schako - Face.
Vue de face.
Mle71 en couvre schako - Coté.
Vue de coté.
Mle71 en couvre schako - Dessus.
Vue de dessus.
Mle71 en couvre schako - Arrière.
Vue arrière.
Mle71 en couvre schako - Crochet.
Vue d'un crochet.
Mle71 en couvre schako - Envers.
Vue de l'envers.

Couvre-casque pour kevlar d'essai

Couvre-casque TASS 90 :

Les casques essayés par la Suisse avant l'adoption du B826 de Schuberth, sont mis en test accompagnés d'un couvre-casque avec camouflage Centre Europe de type TASS90.

Defender TASS 90.
Casque Defender.
Aerospace TASS 90.
Casque Aerospace.

Couvre-casque pour kevlar Schuberth

Couvre-casque TASS 90 :

Le casque B826 est fourni dès son adoption avec un couvre-casque TASS90. Conformément à la réforme adoptée en 2000 et toujours en vigueur, le port du grade sur support velcro est prévu à l'avant du couvre-casque.
Il est composé de trois pièces de tissu. Trois languettes se rabattent sous la coiffe et sont maintenues grâce à des languettes velcro.

Mle71 avec CC41 - Face.
Vue de face.
Mle71 avec CC41 - Coté.
Vue de coté.
Mle71 avec CC41 - Dessus.
Vue de dessus.

Caractéristiques :

- Réversible : Non.
- Modèle de casque : modèle B826 Schuberth.
- Fixation : 3 pans rabattus à l'intérieur.
- Période d'utilisation : Année 2000 à aujourd'hui.

Vue de coté.
Vue de coté.
Vue arrière.
Vue arrière.
Vue de dessous coiffe en place.
Vue de dessous coiffe en place.
Vue de dessous sans la coiffe.
Vue de dessous sans la coiffe.


RemerciementsNous tenons à remercier les personnes et institutions suivantes qui nous ont aimablement transmis des informations, des documents et des clichés :
- Jean-Paul Soulier
- Andreas Laubacher, Baden
- Collections privées
- Service photographique de l’armée (Bern)
- Fondation "Matériel Historique de l'Armée Suisse", Thun

Sources :
- Archives militaires fédérales
- "Schweizer Soldaten im Einsatz" K. Lüönd éd. Ringier

© La reproduction des photos et documents provenant de collections privées, est strictement interdite.