Retour à la rubrique France
Les fournisseurs de casques mle 51, récapitulation

Préambule

De nombreux fournisseurs de casques modèle 51 ne sont connus que par leur sigle, apposé dans les casques et sont très difficiles à identifier plus complètement. Cette annexe a pour ambition de recenser tous ces fournisseurs et de compiler les renseignements, connus à ce jour, les concernant. Pour chacun sera indiqué la société qui se cache derrière le sigle ainsi que, par année, le détail des types de casque concernés. L'année sera suivie, quand c'est nécessaire, d'abréviations précisant la nature et la spécificité des pièces livrées.
Les casques dérivés du Mle 51, destinés à la Gendarmerie, aux troupes aéroportées (TAP) ainsi que les sous-casques radio char, ont été inclus. Bien que décrits sur des fiches distinctes, leurs fournisseurs sont communs, à une exception près.
Le contenu de cette fiche est évolutif, des renseignements manquants pourront être rajoutés au fur et à mesure de leur découverte.

33 fournisseurs sont impliqués dans la livraison de casques Mle 51 à l'armée française.
Parmi ceux- ci :
    - 13 ont fourni, à la fois des bombes métalliques et des sous-casques.
    - 17 autres n'ont fourni que des sous-casques.
    - 1 n'a fourni que des bombes métalliques (SAUF - Paris).
    - Un n'a fourni que des sous-casques-radio-char (J. GALLAND).
    - Un n'a fourni uniquement qu'un sous-casque spécifique pour la Préfecture de police (MIOM).


Abréviations utilisées :

A : Acétate de cellulose.
B : Sous-casque bleu marine à l'usage de la Gendarmerie et de l'Armée de l'air.
C : Céléron.
CDT : Utilisation de calottes pré moulées en céléron de marque "CELORON-DUROCHOC-TEXTOLITE".
CP : Céléron peint.
EC : Enchapure de passant de jugulaire type 2, classique.
ES : Enchapure de passant de jugulaire type 2, spécifique.
Gie : Bombe métallique bleu-nuit destinée à la Gendarmerie Nationale.
JB : Bombe à jugulaire bleue destinée à l'Armée de l'air.
N : Nylon.
NLC : Utilisation de calottes pré moulées en nylon marquées d'une lettre dans un cercle.
PP : Préfecture de police de Paris.
R : Rilsan.
RLC : Utilisation de calottes pré moulées en Rilsan marquées d'une lettre dans un cercle.
SCRC : Sous-casque radio char.

Récapitulation

A.G . PARIS

Ets A. Gombart & fils. 18 rue St Maur, Paris. A.G.PARIS A.G.PARIS A.G.PARIS

Période de production répertoriée à ce jour : de 1951 à 1957.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
51
52
53
53 - EC
54 - EC
55 - EC
  57 52 - A
52 - C - CDT
52 - CP
53 - C - CDT
52 - N
53 - R
     

Observations : A noter, dans quelques bombes métalliques, l'utilisation d'un tampon destiné aux sous-casques en acétate.

AT

Société non identifiée. AT AT AT

Période de production répertoriée à ce jour : de 1953 à 1955.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
        53 - C - CDT
54 - C - CDT
55 - C - CDT
   

Observations :

BAHRMANN & Cie

Société non identifiée.   BAHRMANN & Cie.  

Période de production répertoriée à ce jour : de 1953 à 1954.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
          53-R
54-R 
   

Observations : Fournit exclusivement des sous-casques. Chaque sous-casque possède un n° gravé dans le plastique. Le Rilsan utilisé est de qualité cassante.

CARPENTIER Cusset.

Sté des Ets Carpentier
Les Grivats, Cusset (Allier).
Siège social : 3, rue Léo Lagrange Paris.
Spécialisés dans l’emboutissage, les établissements Carpentier étaient issus de l'usine Robillard, aux Grivats. Ils étaient situés à Cusset, sur la route de Saint-Germain-des-Fossés.
Ayant occupé près de 150 salariés à leur meilleure période, ils ont été fermés par Jacques Carpentier. Ce dernier, directeur ensuite d'une usine de frigos (marque Jacar), est entré au début des années 1970 au service achats de LIDV à Creuzier-le-Vieux.
CARPENTIER Cusset CARPENTIER Cusset CARPENTIER Cusset

Période de production répertoriée à ce jour : de 1952 à 1965.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
52
53
52 - EC
53 - EC
54 - EC
55 - EC
56 - EC
56 - PP - EC
57 - EC
58 - EC
59
60
62
64
64 - Gie
58
59
61
62
63
65
52 - A
53 - N
53 - R
54 - N
54 - NLC
53 - N
53 - R
54 - N
   

Observations : Sur les bombes métalliques de type 2 de 1952 et sur une partie de celles de 1953, on trouve des jugulaires rivetées comme sur les types 1.

DROUET - PARIS.

Société non identifiée.   DROUET - PARIS DROUET - PARIS

Période de production répertoriée à ce jour : de 1953 à 1954.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
        53 - C 54 - C    

Observations :

DUCELLIER - ISSOIRE.

Venant de Paris, implantée à Issoire (Puy de Dôme) en 1938, l'usine Ducellier a employé jusqu'à 2 200 salariés.
Lorsque les établissements Ducellier d'Issoire furent crées, la production était alors entièrement consacrée à la fabrication d'armement et notamment de casques Adrian modèle 26. Puis, après la guerre, l'usine s'est spécialisée dans l'appareillage électrique moderne destiné à l'industrie automobile.
DUCELLIER - ISSOIRE DUCELLIER - ISSOIRE DUCELLIER - ISSOIRE

Période de production répertoriée à ce jour : de 1952 à 1953.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
52
53
53 - EC     52 - A
53 - NLC
53 - R
     

Observations : Sur les bombes métalliques de type 2 la jugulaire est rivetée comme sur les types 1.

J. DUNOIS & FILS - VINCENNES.
DUNOIS COUSANCE.

Cette société installée à Vincennes, qui était déjà impliquée dans la production de casques Adrian, présente la plus longue période de production de Mle 51, puisqu'elle a livré une commande complémentaire pour la Gendarmerie en 1986.
Elle a produit également plusieurs variantes de Mle 51 pour l'exportation.
En 1973, elle déménage à Cousance (39) sous le nom raccourci de DUNOIS. Elle sera par la suite le principal fabricant de casques F1. Associée à la société Gallet en 1990, elle est finalement absorbée par celui-ci.
J. DUNOIS & FILS J. DUNOIS & FILS J. DUNOIS & FILS

Période de production répertoriée à ce jour : de 1952 à 1986.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
52
52 - JB
53 - ES
57 - EC
58 - EC
59
60
62
63
67
67 - Gie
68
69
69 - Gie
70
71
73
76
57
59
67
70
73
73 - Gie
75 - Gie
52 - R
52 - R - B
53 - C - CDT
53 - N
53 - R
53 - R - B
  86 - N - B  

Observations :

E.P.C. PARIS

S.A.EXPLOSIFS ET PRODUITS CHIMIQUES. (?)
PARIS
E.P.C. PARIS E.P.C. PARIS E.P.C. PARIS

Période de production répertoriée à ce jour : de 1952 à 1953.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
52       52 - R
53 - R
53 - RLC
     

Observations :

FD

Société non identifiée. FD FD FD

Période de production répertoriée à ce jour : de 1953 à 1960.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
        53 - C - CDT
54 - C - CDT - B
54 - C - CDT
54 - C - CDT - B
56 - C - CDT
57 - C - CDT
58 - C - CDT
58 - C - CDT - B
59 - C - CDT
59 - C - CDT - B
60 - C - CDT - B
  53 - C - CDT (type2)
54 - C - CDT (type2)

Observations :

FRANCK AUBERVILLIERS



150, rue du Vivier, AUBERVILLIERS.
Le plus ancien fournisseur de casques de l'armée Française, fabricant entre autre, du casque de Gendarmerie Mle 1912, d'Adrian, du Mle 45 "Jeanne d'Arc" et de divers prototypes à la fin des années 40.
FRANCK AUBERVILLIERS FRANCK AUBERVILLIERS FRANCK AUBERVILLIERS

Période de production répertoriée à ce jour : de 1951 à 1956.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
51
52
52 - JB
52 - ES
52 - EC
53 - EC
54 - EC
  56 51 - A
52 - C - CDT
52 - N
52 - R
52 - R - B
53 - C - CDT
53 - CP
53 - NLC
53 - R
    53 - NLC (type1)
53 - R (type1)

Observations : Sur les bombes métalliques du 1er type, les jugulaires sont inversées, la petite étant sur la joue droite. Certaines bombes métalliques de 1954 possèdent une lettre estampée dans l'acier du fond de la coque. Une partie des sous-casques de 1953 est recouverte d'une peinture liégée

HR

Société non identifiée. HR HR HR

Période de production répertoriée à ce jour : de 1953 à 1956.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
  53 - EC
54 - EC
55 - EC
    53 - C
54 - C
55 - C
56 - C
   

Observations : Un n° est inscrit à l'encre à l'intérieur de chaque bombe métallique, au-dessus de l'enchapure de la jugulaire droite.

ICA ESPERAZA

Industrie chapelière Audoise, à Esperaza (Aude). ICA ESPERAZA ICA ESPERAZA ICA ESPERAZA

Période de production répertoriée à ce jour : de 1954 à 1956.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
          54 - CP
55 - CP
56 - CP
56 - CP - B
   

Observations :

INAPO.

Société non identifiée.

Période de production répertoriée à ce jour : de 1953 à 1954.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
        53 - C 53 - N
54 - C - CDT
54 - N
54 - NLC
54 - R
  53 - NLC (type2)

Observations : Une partie des sous-casques de 1953 est recouverte d'une peinture liégée.

J. GALLAND

Plastiques Jean GALLAND,
à Villebon Sur Yvette.
J. GALLAND J. GALLAND J. GALLAND

Période de production répertoriée à ce jour : de 1958 à 1970.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
           58 - R- SCRC 68 - R - SCRC (Mle65)
69 - R - SCRC (Mle65)
70 - R - SCRC (Mle65)
 

Observations : Produit exclusivement des sous-casques radio char type 2 et Mle 65.

J.LANDRY et Cie OYONNAX

Ets Jacques Landry et Cie, Oyonnax.     J.LANDRY et Cie  OYONNAX

Période de production répertoriée à ce jour : 1953.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
        53 - N      

Observations :

JAPY - VOUJAUCOURT
JAPY

Une des branches de l'entreprise créée par Frédéric Japy au 18ème siècle.
Située à Voujaucourt (Doubs) et primitivement destinée à l'horlogerie, elle se diversifie par la suite.
JAPY - VOUJAUCOURT JAPY - VOUJAUCOURT JAPY - VOUJAUCOURT

Période de production répertoriée à ce jour : de 1952 à 1954.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
52 53 - ES
53 - EC
54 - EC
    51 - A
52 - A
52 - C - CDT
52 - N
52 - R
53 - C - CDT
53 - N
53 - C - SCRC
     

Observations :

M. JOLY & FILS

Marcel JOLY & FILS à Ezy (Eure).   M. JOLY & FILS M. JOLY & FILS

Période de production répertoriée à ce jour : de 1970 à 1971.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
            70 - R
71 - R
71 - R - SCRC (Mle65)
 

Observations :

Cie LABBE Fr. St FLORENT .Cher

Cie LABBE Frères - St Florent sur Cher (Cher).
Tôlerie et ustensiles en fer battu, installée à St Florent depuis 1842.
Cie LABBE Fr. St FLORENT .Cher Cie LABBE Fr. St FLORENT .Cher Cie LABBE Fr. St FLORENT .Cher

Période de production répertoriée à ce jour : de 1952 à 1953.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
  52 - ES
52 - ES
    53 - N
53 - NLC
     

Observations : Non seulement les attaches sont non réglementaires, mais les jugulaires reçoivent une couture en carré non prévue. A noter qu'une partie de la production de 1952 a les jugulaires inversées.

LU MESSEI

ETS LUCHAIRE à Messei (Orne).
Usine créée en 1936, formant la division transformation des métaux du groupe Luchaire, spécialisée dans la transformation des métaux en feuille, l'extrusion et la production de grandes séries destinées à l'industrie automobile, au métropolitain, à l'aéronautique et à l'industrie atomique.
LU MESSEI LU MESSEI LU MESSEI

Période de production répertoriée à ce jour : de 1952 à 1963.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
52 52 - ES
53 - ES
53 - EC
54 - EC
59
60
62
63
  52 - A
52 - C - CDT
52 - N
52 - R
53 - C - CDT
53 - N
     

Observations : Type 1, jugulaire normale rivetée, puis avec couture en X au niveau du crochet.
Sur Type 2, en 1953, jugulaire avec couture en X au niveau du crochet, puis normale à partir de 1954.
Sur les premières coques de 1952, les deux parties de la jugulaire sont de même longueur. Les types 2 reçoivent des attaches spécifiques début 1953.

M.AM.OU MARSEILLE

Manufacture Métaux Ouvrés. S.A.
Marseille (Bouches du Rhone).
M.AM.OU MARSEILLE M.AM.OU MARSEILLE M.AM.OU MARSEILLE

Période de production répertoriée à ce jour : de 1952 à 1956.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
52 52
52
53
54
56
    52 - A
52 - N
52 - R
     

Observations : Un tampon est apposé sur les parties longues de la jugulaire. Ce même tampon apparaît sur la coiffe de certains sous casques.

M.I.O.M

Manufacture d'isolants et d'objets moulés.
Vitry sur Seine (Seine-saint-Denis)
Filiale de la CGE spécialisée dans le moulage en bakélite "Cégéite".
Création connue : l'appareil photo, "Photax" au boîtier en bakélite.
En 1953, elle développe pour la police, le casque de maintien de l'ordre bien connu et assure la fabrication de la livraison initiale à la Préfecture de police de Paris. Elle en extrapole conjointement, un sous-casque destiné aux modèles 51 faisant partie du matériel d'intervention de la PJ parisienne.
    M.I.O.M

Période de production répertoriée à ce jour : 1953.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
        53 - PP (bakélite)      

Observations : Ce n'est pas un sous-casque mle 51 à proprement parlé, mais une extrapolation du casque de police Mle 53 en tenant lieu.

MENESA NEUNKIRCHEN

Usine implantée à Neunkirchen dans la Sarre, région autonome sous occupation Française (La Sarre sera rattachée à la RFA en 1957).

MENESA NEUNKIRCHEN
MENESA NEUNKIRCHEN MENESA NEUNKIRCHEN MENESA NEUNKIRCHEN

Période de production répertoriée à ce jour : de 1952 à 1955.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
52 53 - ES
54 - EC
55 - EC
    53 - N
53 - NLC
53 - RLC
53 - N    

Observations : Toutes les jugulaires des casques Menesa sont inversées, la petite étant sur la joue droite.

M.P.M.P. MARSEILLE

S.A. Manufacture provençale de matières plastiques (MPMP) Marseille.
Créée en 1942, la Manufacture provençale de matières plastiques (MPMP) a d'abord moulé des peignes et des jouets. Elle a ensuite mis au point et fabriqué les premiers tableaux de bord et les premiers ventilateurs en plastique qui ont équipé la DS 19 de Citroën. En 1960, c'était le fameux Bac Riviera et, en 1970, Mapou, le premier "cubitainer" à vin. En 1978, victime de malversations financières, la MPMP est rachetée par Monoplast, qui, en 1982, déposera le bilan.
Produit exclusivement des sous-casques.
M.P.M.P. MARSEILLE M.P.M.P. MARSEILLE M.P.M.P. MARSEILLE

Période de production répertoriée à ce jour : de 1953 à 1975.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
          53 - N
53 - N - B
54 - N
55 - N - B
56 - N
56 - N - B
57 - N
57 - N - B
58 - N - B
58 - R
59 - ? - SCRC
61 - N - B
61 - R
62 - R
63 - R
66 - N - B
70 - N
71 - N
74 - N - SCRC (Mle65)
75 - N
75 - N - B
56 - N (Type2)
57 - N (Type2)

Observations : Certains casques de type 3 ont la surface extérieure grenelée dans la masse.

NB & Cie

Société non identifiée.     NB & Cie

Période de production répertoriée à ce jour : 1954.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
          54 - C    

Observations :

PETIT COLLIN

Petit Collin - Etain (Meuse)
Célèbre fabrique de poupées, fondée en 1860 en activité jusque dans les années 90.
A partir de 1961, l'usine d'Etain fut spécialisée dans le casque en résine. Ses productions les plus nombreuses sont des casques de pompiers et des Mle 53 - MO de la police. Elle fournit également un petit nombre de sous-casques Mle 51.
    PETIT COLLIN

Période de production répertoriée à ce jour : 1969.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
            69 - R  

Observations :

PLASTORA

PLASTORA
Guilbarderie, Autry Le Chatel (Loiret).
    PLASTORA

Période de production répertoriée à ce jour : 1960.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
          60 - R - B    

Observations :

P.N. PONT DE BUIS
S.N.P.E - PB.

POUDRERIE NATIONALE - Pont de Buis,
les Quimerc'h (Finistère).
Poudrerie créée en 1688 par Louis XIV, devient en 1972, la Société Nationale des Poudres et Explosifs de Pont de Buis (SNPE - PB).
P.N. PONT DE BUIS P.N. PONT DE BUIS P.N. PONT DE BUIS

Période de production répertoriée à ce jour : de 1960 à 1973.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
          60 - R - B 61 - R
62 - R
63 - R
64 - R - B
65 - R - B
66 - R
66 - R - B
67 - R
68 - R
68 - R - B
69 - R
70 - R
72 - R (SNPE)
73 - R - B (SNPE)
 

Observations : Il y a toujours, moulé dans le fond de la coque, un petit plot et les lettres PB à l'intérieur d'un cercle.

R.H. et Cie

Sté Industrielle de Plastiques RICHARD HAAS & Cie
Paris (20ème)
R.H. et Cie
R.H. et Cie R.H. et Cie R.H. et Cie

Période de production répertoriée à ce jour : de 1953 à 1955.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
         53 - C 54 - C - SCRC
55 - C
   

Observations : "Richard Haas & Cie Paris", est moulé dans le fond de la coque avec un n° de moule.

SAE

Société non identifiée.     SAE

Période de production répertoriée à ce jour : 1962.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
            62 - R  

Observations : "SAE" est moulé dans le fond de la coque avec un n° de moule.

S.A.U.F. PARIS

UF - ACIERS S.A, siège social à Dunkerque.
  S.A.U.F. PARIS

Période de production répertoriée à ce jour : 1953.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
  53 - EC            

Observations :

S.I.A. LE MANS.
S.I.A.J.E. LE MANS.

SIA - Industries et SIA - Joints étanches 
(SIA.I et SIA.JE)
Le Mans (Sarthe)
Branches de la Société des Ingénieurs de l'Automobile (SIA).
S.I.A. LE MANS. S.I.A. LE MANS. S.I.A. LE MANS.

Période de production répertoriée à ce jour : de 1954 à 1975.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
          54 - N
55 - N - B
55 - N - SCRC
57 - N
58 - N - B
59 - N - B
60 - R - B
61 - R (SIAJE)
62 - R (SIAJE)
65 - R
66 - R - B
67 - R - B
68 - R
69 - R
70 - R
71 - R
75 - R
 

Observations : Quelque soit le sigle utilisé pour le marquage (SIA ou SIA.JE), le sigle SIAI (Société des Ingénieurs de l'Automobile-Industries) est moulé dans le fond de la coque.
Certains casques de type 3 ont la surface extérieure grenelée dans la masse.

S.M.P.

Société non identifiée.     S.M.P.

Période de production répertoriée à ce jour : 1954.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
          54 - CP    

Observations :

THIBAULT MONTREUIL

THIBAULT
Montreuil-sous-bois (Seine Saint Denis) Successeur de "SIRAUDIN & PONCEAU", fabricant de casques Adrian modèle M26 dans les années 30.
THIBAULT MONTREUIL THIBAULT MONTREUIL THIBAULT MONTREUIL

Période de production répertoriée à ce jour : de 1952 à 1953.

Bombe T1 Bombe T2 Bombe T3 Bombe 56 Ss-casque T1 Ss-casque T2 Ss-casque T3 Ss-casque TAP
52 52 - ES       52 - A
52 - C - CDT
52 - N
52 - NLC
52 - R
52 - RLC
53 - C - CDT
   

Observations :