Fiches techniques
Icone page.Articles
Flux RSS.



Le couvre-casque US Marines Corps. Mardi 20 Janvier 2009 à 20H00

Petit historique :

Le couvre-casque USMC arborant le camouflage réversible "brown/green US jungle camouflage", aussi appelé "duck hunter", "frogskin", "King Kard", "spot", fut adopté à partir de mai 1942 en ce qui concerne le couvre-casque 1er type, puis le 17 septembre de cette même année pour le couvre-casque 2ème type d'après les dates de contrat/spécification.
Ces couvre-casques furent utilisés sur le terrain pour la première fois à partir de juillet 1943, dans un premier temps au sein des battaillons de "Raiders" en Nouvelle Géorgie. Ces couvre-casques sont apparus en même temps que la nouvelle tenue de combat bariolée : "uniform, utility HBT, camouflage model 1942".
Etant donné les quantités phénoménales produites durant la seconde guerre mondiale, et en 1953 pour la guerre de Corée, ces couvre-casques furent utilisés jusque dans les années 60 au sein du corps des marines des Etats-Unis.


Marines en attente de débarquement.


La confection :

En ce qui concerne la confection de ces couvre-casques (nous verrons plus en détails les caractéristiques de chaque modèle plus bas), ceux-ci sont fabriqués à partirde deux morceaux de toile de cotton HBT ("HerringBone Twill") imprimé des deux cotés.
Le coté "green US jungle camouflage" est composé de cinq couleurs : taches de couleur vertes, vertes kaki clair, marron, marron clair sur fond vert très pâle.
Le coté "brown US jungle camouflage" est composé de quatre couleurs : taches de couleur marron, marron/beige clair, beige foncé sur fond beige clair.
A noter que chaque tache ne se touche entre elles qu'à de rares occasions, un fin liseré de la couleur du fond les séparant.
Etant donné que la coupole du couvre-casque est de trop grande taille pour un passage correct des jugulaires, il est très fréquent que les soldats pratiquaient deux fentes de chaque coté pour le passage des deux parties de la jugulaire.



Chacun de ces morceaux est cousu sur la longueur par deux coutures parfaitement rectiligne. Ces coutures sont simples du coté à dominante verte et doubles du coté à dominante marron.
Aussi, la couture faisant office de renfort aux bords du couvre-casque est fermée sur le coté à dominante verte, et ouverte sur le coté à dominante marron.




Le couvre-casque 1er type :

Le couvre-casque USMC premier type est caractérisé par l'absence de fente ("foliage slits") pour l'ajout de camouflage additionnel.




Le couvre-casque 2ème type :

Le couvre-casque USMC deuxième type est caractérisé par la présence de fente (8 de chaque coté) pour l'ajout de camouflage addionnel. Ces fentes, appelés "foliage slits", sont pratiquées de manière horizontale, et sont renforcées par couture pour éviter l'effilochement de la toile du couvre-casque.




Variante du couvre-casque 2ème type :

Il existe aussi une variante du couvre-casque deuxième type, caractérisé par la présence du fente identique aux "foliage slits" présente sur les six bavolets de maintien du couvre-casque ("flips/flaps") pour le passage d'un lacet de serrage.




Le couvre-casque produit en 1953 :

Bien que les stocks produits durant la seconde guerre mondiale fussent suffisants pour couvrir la première partie du conflit Coréen, la société "Blue Anchor Overall Inc. Co" obtint un contrat de production le 17 avril 1953 pour les besoins du conflit.
Les couvre-casques produit durant cette période sont tous marqués du marquage du fabricant, et présentent une caractéristique propre à cette fabrication au niveau des coutures de renfort des bords du couvre-casque.
En effet, celles-ci sont totalement fermées et plus petites quel que soit le coté du couvre-casque, ce qui n'était pas le cas du coté à dominante marron pour des couvre-casques produits jusqu'en 1945.




Les EGA :

L’EGA est le symbole du corps des marines des Etats-Unis, celui représente les trois terrains de manœuvre de ce corps (Eagle : air, Globe : terre, Anchor : mer).
On retrouve beaucoup de couvre-casques USMC arborant ce symbole, mais il faut savoir que son application a été faite après la seconde guerre mondiale (même si on relate quelques très rares exceptions visibles sur quelques photos prise dans le Pacifique d’EGA du premier type apposé par stencil).
En effet, même si l'ensemble de la production de ces couvre-casques a été produit durant la seconde guerre mondiale, ceci n’empêcha point le corps des marines de réutiliser ou de puiser dans les stocks neufs de couvre-casques jusque dans les années 60, couvrant ainsi le conflit Coréen et VietNamien.

L’EGA se décline sous plusieurs variantes, apposé par stencil (pochoir) ou tampon.
- Le premier modèle, version toute simple, est principalement apposé par stencil.
- Le second modèle, surmonté d'une bannière (contenant normalement la devise du corps des marines : semper fi, pour semper fidelis en latin, soit toujours fidèle), pouvait être apposé par stencil ou tampon.
- Le troisième modèle, représentant son précurseur mais aux traits beaucoup plus fins, est apposé par tampon.