Retour à la rubrique Angleterre
Casque Mark II

Fiche

Preview

Historique

Suite à une montée en puissance de l'Allemagne Nazie, le gouvernement Anglais sortit de sa léthargie. Pendant des années, les Anglais étaient convaincus qu'une guerre était impossible entre les pays Européens, suite aux événements de 14 - 18. Mais devant la précipitation des événements d'Europe Centrale, divers programmes de réarmement furent lancés dès 1937, afin de combler le retard. Ainsi, le Département de l'Intérieur avait aussi besoin de casques pour les services de police, pompiers et défense passive. Le ministère de la guerre ne put aider cette requête à cause d'un manque de matrices, puisque celles-ci furent détruites dans l'euphorie de l'après-guerre. Pour finir, les deux ministères conclurent un accord pour financer la fabrication d'un nouveau modèle conjointement. En 1938, on avait déjà défini les caractéristiques principales du nouveau modèle de casque, qui fut adopté définitivement le 21 juin 1939.
Le casque Mk II fut utilisé tout au long de la Seconde Guerre Mondiale par l'Angleterre, certains de ses alliés et par la plupart des pays du Commonwealth. Il était présent sur tous les théâtres du conflit (Europe et Pacifique).
Bien qu'il fût considéré comme "declassified" à partir de 1943 (après l'adoption du modèle Mk III), il resta en dotation jusque dans les années 50. Entre 1939 et 1944, on estime que la Grande Bretagne a fabriqué environ 12 000 000 de casques Mk II sans compter les nombreuses fabrications des pays du Commonwealth, qui adoptèrent ce casque :
    - Afrique du Sud : 2 561 223.
    - Australie : 1 940 000.
    - Canada : ?
    - Hong Kong : 25 000.
    - Inde : 632 700.
    - Nouvelle Zélande : 60 000.

Casque Mk I
Casque Mk I.
1944 - Normandie. 1944 - Normandie.

Constitution

Intérieur de la coiffe.
Intérieur de la coiffe.
Extérieur de la coiffe.
Extérieur de la coiffe.

La coiffe est fabriquée à base de toile cirée, elle est fixée sur un cerclage en carton compressé. On retrouve sur ce cerclage un arceau en croix, formé de deux branches en carton compressé.
Au sommet de cet arceau se trouve un trou riveté qui permettra de fixer la coiffe à la coque.
Ensuite, la coiffe présente huit pièces en caoutchouc réparties sur toute la circonférence de la coiffe. Ces morceaux de caoutchouc servent à assurer un amortissement de la coque sur la coiffe en cas de choc.
Le fond du casque présente un amortisseur en mousse néopréne en forme de croix ou rond, calé entre la coiffe et le boulon de fixation.
Pour finir, la coque est formée d'une seule pièce et possède un trou en son somment pour la fixation de la coiffe. A noter aussi, la présence d'un jonc anti-magnétique autour de la coque.

La fixation de la coiffe est assurée par une vis et un écrou : Ainsi, on insère la vis dans le trou de la coque, on place la coiffe dans la coque, puis on place le tampon amortisseur en caoutchouc, et pour finir l'écrou.
On retrouve trois modèles de vis pour le casque Mk II :
    - Vis de fixation Mk I : vis en laiton de 9,37 mm de long à tête circulaire de 16,25 mm de diamétre.
Un écrou classique rond reçoit la vis à l'intérieur du casque.
    - Vis de fixation Mk II : La vis Mk I avait tendance à faire tourner la coiffe dans le casque, c'est donc pour cela que fait la vis Mk II fait son apparition en août 1940 et la vis Mk I est déclassée.
L'apparence est indentique à la vis Mk I, mais la tige est rallongée à 9,375 mm et est pourvu d'un écrou autobloquant "Simmonds", qui comprend une pièce de caoutchouc en son centre, l'empêchant de se desserrer.
    - Vis de fixation Mk III : En 1942, la taille de cette vis sera rammenée à 10 mm et conservera son écrou "Simmonds".

Vis et écrou.
Vis et écrou.
Tampon amortisseur.
Tampon amortisseur.
Fourreau de jugulaire.
Fourreau de jugulaire.

La jugulaire du casque Mark II est fixée à deux fourreaux de jugulaire, que l'on retrouve de part et d'autre du casque. Ces fourreaux de jugulaire sont rivetés de chaque cotés de la coque.
On retrouve trois modèles de fourreaux de jugulaire :
    - Fourreau de jugulaire Mark I : apparaît en 1937. Ses dimensions sont de 30 mm sur 25 mm avec une pliure pour recevoir les anneaux en laiton de la jugulaire.
Ces fourreaux sont fixés sur la bombe par un rivet mécanique en inox de 9,5 mm de long.
    - Fourreau de jugulaire Mark II : apparaît en 1938. Ses dimensions sont de 30 mm sur 22 mm. Fait en Acier inoxydable chaque fourreau est fendu en trois partie.
La partie centrale, repliée reçoit l'anneau de la jugulaire, les deux autres épousent le contour de la bombe. Leur fixation est assurée par des rivets mécaniques en acier inoxydable de 9,5 mm.
    - Fourreau de jugulaire Mark III : apparaît en 1939. Ses dimensions sont de 28,5 mm sur 19 mm, confectionnés en acier inoxydable amagnétique.
Une de ses extrémités forme une goutière qui reçoit l'anneau de la jugulaire. Ce fourreau autorise le changement rapide de la jugulaire en soulevant cette goutière à l'aide d'un tournevis ou d'un canif. Les fourreaux Mk II sont déclassés.
Ces dimensions sont approximatives et dépendent du fabricant.

A noter que la plupart des fourreaux de jugulaire Mk I et Mk II, même si ils sont déclassés seront distribués jusqu'à épuisement des stocks.
Il est donc parfaitement normal, par exemple de retrouver un casque Mk I avec des fourreaux Mk II et avec une jugulaire Mark III tout au long de la guerre.

Les différents modèles de jugulaire.

    - La jugulaire Mark II : appelée aussi "jugulaire ressort".
Cette jugulaire est une amélioration de la jugulaire Mk I. Le modèle Mark II présente des anneaux de laiton plus petit 22.5 mm par 10 mm mais de section plus importante.

Jugulaire Mark II.
Jugulaire Mark II.

    - La jugulaire Mark II A : Cette jugulaire n'est pas destinée à l'armée car les ressorts sont magnétiques. On les distingue des Mark II classiques par la lettre M ou un astérisque à l'encre noire ou à la peinture blanche.
Ces jugulaires furent montées sur des casques Mk II no 2, c'est à dire des casques de la défense passive et de la Home guard.

Jugulaire Mark II A.
Jugulaire Mark II A et marquage astérisque à l'encre noire.

    - La jugulaire Mark III : En 1940, il devient de plus en plus difficile de trouver des ressorts en acier pour la jugulaire Mk II, c'est alors en mars 1941 qu'apparaît une jugulaire en toile élastique destinée à être montée sur les casques Mk I et Mk II.
Cette jugulaire est pourvue à une extrémité d'un anneau en laiton pour être fixer à un des fourreau de la bombe, l'autre extrémité reçoit un boucleteau métallique pour le réglage de la longueur et fixation.

Jugulaire Mark III.
Jugulaire Mark III.
Marquage fabricant.
Marquage fabricant : G. & K. LTD

    - La jugulaire Mark III A : Suite aux restrictions qui aménent au nouveau tampon amortisseur du casque Mk II, la proportion de caoutchouc de la jugulaire Mk III est réduite en janvier 1943.
La jugulaire Mark III A comprend une section de coton filé non-élastique de 254mm de large placé entre deux longueurs de jugulaire élastique. Son emplacement sur le casque est inchangé et sa production semble avoir été faible.

Fabricants de casque Mk II (coque).

Fabricant de casque Mk II
Marquage fabricant.
Fabricant : J.S.S et année : 1940.

PlusLes fabricants du casque Mark II !

Fabricants de coiffe de casque Mk II.

Marquage fabricant. Fabricant de coiffe de casque Mk II


Les métallurgiste ayant assuré la fabrication de l'acier au manganèse des casques sont :
    - Samuel Osborn & Co ltd (Sheffield).
    - Edgard Allen & Son Ltd (Sheffield).
    - Hadfields Ltd (Sheffield).
    - Samuel Fox .
    - Brymbo steel Co Ltd.
    - Byass Ltd.

ATTENTION : Ne pas confondre un modèle de combat avec un modèle de la défense passive.

Récapitulatif des caractéristiques des casques destinés à la défense passive.
On considère souvent ces casques comme étant originaire d'Afrique du Sud.

Un système de priorité est établi pour des raisons évidentes.
L'armée doit bénéficier de la primeur des fabrications et les casques Mk II qui ont été rejetés en raison de défectuosité (poids , magnétisme ou non respect d'autres caractéristiques du cahier des charges) sont attibués aux organismes de la défense passive.
Pour éviter que ces casques ne soient accidentellement distribués aux forces armées, une serie de trous est forée sur la visière près d'un des fourreaux de la jugulaire.
Ce casque de deuxième choix appelé Helmet, Steel, Mk II No 2 sont également peints de couleur distincte.

Casque Mk II no2 de la défense passive.
Casque Mk II no2 de la défense passive.
Casque Mk II Sud Africain.
Casque Mk II Sud Africain.

Casque DP et caractéristiques.

Tous les casques, exepté le Mk II no 2 D, furent distribué à la Home Guard.

Les casques Mark II civils

Mark II PLASFORT en bakélite :

Casque Mark II PLASFORT.
Casque Mark II PLASFORT.
Vue intérieure.
Vue intérieure.
Marquage.
Marquage.
Etiquette taille.
Etiquette taille.
Fixation jugulaire.
Fixation jugulaire.
Jugulaire.
Jugulaire.