Retour à la rubrique Australie
Casque Mark II

Fiche

Preview

Historique

Mark II. Mark II. Mark II. Mark II.
Mark II. Mark II. Mark II. Mark II.
Fabrication et essai balistique.

Ancienne colonie Britannique, l'Australie obtint son indépendance le 1er janvier 1901 avec la création du "Commonwealth" Australien, après réunion des six anciennes colonies.
Toujours membre du "Commonwealth" britannique, l'Australie envoya plus de 400 000 hommes combattre auprès des Alliés contre l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie et la Turquie au cours de la première guerre mondiale.
Combattant ainsi auprès des troupes anglaises, les soldats australiens furent équipés essentiellement de matériel britannique, et de ce fait, furent donc équipés de casque "Brodie" Mark I, devenant ainsi le premier casque moderne adopté par l’Australie.
Malgré l'adoption de ce casque par l'ensemble des troupes venues d'Australie, certaines unités australiennes montèrent à l'assaut coiffées du chapeau de brousse ("Slouch Hat"), typique de cette armée, par manque d'approvisionnement en casque Mark I, notamment à Fromelles en juillet 1916.
Bien que les troupes australiennes fussent coiffées de casques Mark I durant la grande guerre, ce casque ne fut pas adopté de manière officielle, l'armée australienne restant coiffée du typique "Slouch Hat".
Après la première guerre mondiale, et étant proche de la Grande-Bretagne, l'Australie créa son propre équipement militaire en se basant sur le matériel adopté par l'armée anglaise.
De ce fait, en 1939, l'Australie adopta un nouveau casque calqué sur le casque Mark II britannique. Ce casque, bien que presque identique, sera désigné sous la dénomination "Helmet, Steel, Mark II", et sera fabriqué uniquement en Australie par les usines "Commonwealth Steel Co Ltd" (parfois désigné par le marquage CS) et "John Heine & Son Ltd" de Sydney.
A noter que dans un premier temps, un certain nombre de casque Mark I fut reconditionné par un changement de coiffe, du même type qui équipa le casque Mark II australien : ces casques seront désignés par Mark I*.
L'Australie participa activement à la seconde guerre mondiale, déclarant la guerre à l'Allemagne dès le 3 septembre 1939 auprès de l'Angleterre, mobilisant d'emblé son armée.
De ce fait, la production de casques fut donc accélérée et on estime qu'environ 2 000 000 de casques Mark II furent fabriqués entre 1939 et 1945.
Cette importante production peut laisser penser qu'un certain nombre de ces casques furent vendus à la Nouvelle-Zélande, ainsi qu'à l'Inde.
Aussi, le casque Mark II suivra une légère évolution comparable aux modifications apportées au casque Mark II britannique.
Menacé par un débarquement japonais au cours de l'année 1942, l'Australie fut libérée de ce danger par la victoire des troupes alliées en mer de Corail. Les troupes australiennes combattirent donc essentiellement auprès des américains sur le front du Pacifique.
Le casque Mark II fut essentiellement utilisé par l'infanterie mais aussi par les différents organismes de défense civile, les troupes aéroportées utilisant le casque Mark I AT et Mark II AT britannique, ou encore le casque US M-1 C.
L'Australie continua à utiliser le casque Mark II après la seconde guerre mondiale, et notamment lors de la guerre de Corée, jusqu'en 1961, date à laquelle l'Australie adopta un casque copié sur le casque US M-1 M66.

Mark I.
Mark I.
Troupes Australiennes équipées du casque Mark I.
Mark II. Mark II. Mark II. Mark II.
Mark II. Mark II. Mark II. Mark II.
Mark II. Mark II. Mark II.

Constitution

La coque :

Vue avant.
Vue avant.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Peinture texturée.
Peinture texturée.
Marquage CS.
Marquage CS.
Marquage.
Marquage.
Broad Arrow.
Broad Arrow.

La coque du casque Mark II est fabriquée par emboutissage d'une feuille d'acier, fabriquée d'un seul tenant, la coque du casque australien ne possède pas de jonc censé adoucir ses bords, contrairement au casque Mark II britannique.
La coque est ensuite percée de trois trous, un en son sommet pour la fixation de la coiffe, et un trou de chaque coté pour la fixation des fourreaux de jugulaire, fixés par un gros rivet mécanique chacun.
L'intérieur de la coque est ensuite peint de couleur vert kaki, pouvant varier d'une couleur allant du vert olive à vert kaki foncé, l'extérieur du casque étant peint ultérieurement après fixation de la coiffe.
L'extérieur du casque, de couleur identique à l'intérieur, est peint de manière lisse jusqu'en 1942, puis de manière granitée, par ajout de sable dans la peinture afin d'obtenir un aspect granité pour diminuer les reflets.
A noter que la coque est marquée d'un numéro estampé à froid, correspondant sans doute à un numéro de lot d'acier. Aussi, les coques peuvent être marquées "CS" correspondant au fabricant "Commonwealth Steel Co Ltd".
De plus, l'intérieur de la coque possède un marquage apposé à l'encre noire, notant le sigle L.C. (nous ignorons à ce jour la signification de ces deux lettres) surmonté d'une "Broad Arrow" du "War Department".

La coiffe :

La coiffe est d'une conception identique à celle du casque anglais Mark II. Elles furent fabriquées par le fabricant de pneus DUNLOP, on ne sait pas à l'heure actuelle si les coiffes furent produites en Europe puis expédiées en Australie, ou produites sur place sous licence.
La conception générale de la coiffe est constituée d'une coiffe en toile cirée, scindée en cinq pattes (chacune des pattes étant parcourue par un lacet pour le réglage en profondeur de la coiffe, chaque extrémité des pattes étant repliées sur elle-même par couture pour le passage du lacet) est cousue sur un cerclage en caoutchouc renforcé de toile en son milieu, de la même façon qu'un pneu.
Une bande épaisse de tissu s'intercale entre le cerclage et la coiffe pour le rembourrage de celle-ci. Le cerclage est fermé sur lui-même à l'aide de trois rivets métalliques.
La coiffe maintenue au cerclage est fixée à la coque à l'aide de deux arceaux, du même matériau que le cerclage, se croisant en angle droit. Ces arceaux sont maintenus au cerclage à l'aide de deux rivets métalliques par extrémités.
Au croisement des arceaux, un trou renforcé d'un rivet creux est pratiqué pour le passage de la vis de fixation. La coiffe est ainsi maintenue à la coque à l'aide d'une vis et d'un écrou circulaire.
La coiffe est complétée de huit petit patins en caoutchouc répartis autour de la coiffe, quatre d'entre eux sont disposés de manière verticale à l'extrémité de chaque arceau. Les quatre autres étant positionnés autour du cerclage de manière horizontale. Ces patins varient en fonction du type de coiffe et sont complétés d'un tampon amortisseur placé au fond de la coiffe, qui lui aussi différe en fonction du type de coiffe.

Coiffe 1er type

Le premier type de coiffe, que l'on qualifiera de précoce, fut fabriqué environ jusqu'en 1940.
Le caoutchouc employé dans la fabrication du cerclage et des arceaux de maintien est de couleur blanche.
Les petits patins amortisseurs répartis sur le pourtour de la coiffe sont du type britannique, maintenus à l'aide de deux rivets éclatés.
Enfin, principale différence, le tampon de fond de coiffe est de forme circulaire, confectionné en mousse néoprène tout comme les premiers casques Mark II britanniques, maintenu aux arceaux de la coiffe par quatre rivets éclatés.

Coiffe 1er type.
Coiffe 1er type.
Fixation tampon et marquage.
Fixation tampon et marquage.
Marquage taille et fabricant DUNLOP.
Marquage taille et fabricant DUNLOP.

A noter que la taille est spécifiée sur un des arceaux, en dessous du fabricant noté DUNLOP. La taille peut être rappelée sur la coque par un petit tampon à l'encre.

Coiffe 2ème type

Coiffe 2ème type.
Coiffe 2ème type.
Fixation arceau.
Fixation arceau.
Amortisseur.
Amortisseur.
Fermeture cerclage.
Fermeture cerclage.
Arceau.
Arceau.
Marquage taille.
Marquage taille.
Tampon amortisseur.
Tampon amortisseur.
Revers.
Revers.
Vis et rondelle en laiton.
Vis et rondelle en laiton.
Ecrou.
Ecrou.
Marquage taille : blanc.
Marquage taille : blanc.
Marquage taille : coque.
Marquage taille : coque.
Coiffe avec tampons circulaires.
Coiffe avec tampons circulaires.
Tampon circulaire.
Tampon circulaire.

La coiffe du second type, apparue aux environ de l'année 1941, est fabriquée avec du caoutchouc de couleur noire.
Les patins répartis sur le pourtour de la coiffe sont désormais fabriqués de manière différente. Ces patins, d'une longueur de 2,5 sur 2 centimètres, sont constitués d'une bande de caoutchouc, repliée vers l'extérieur, constituant ainsi un tube creux fendu. Ils sont fixés à la coiffe à l'aide de longues agrafes métalliques.
Il existe aussi des coiffes avec tampons amortisseurs du pourtour de coiffe de forme circulaire et légèrement conique.
Le tampon amortisseur de fond de coiffe est maintenant fabriqué en caoutchouc alvéolé au revers, en forme de croix : à noter que l'orifice de passage de la vis peut être circulaire ou carré.

La taille de la coiffe est maintenant spécifiée à l'encre blanche ou jaune sur le cerclage en caoutchouc de la coiffe. Elle peut être rappelée sur la visière intérieure de la coque par un petit tampon à l'encre.

Enfin, la coiffe, fixée à son support, est vissé et renforcé par une rondelle en laiton. Il est intéressant de noter que la vis est positionnée à l'intérieur du casque, et une fois vissé à l'écrou, celle-ci est maté pour éviter qu'elle se deserre (rendant ainsi le démontage très difficile).

La jugulaire :

Fourreau Mark II.
Fourreau Mark II.
Autre vue.
Autre vue.
Fourreau Mark III.
Fourreau Mark III.
Fourreau de jugulaire + modèle.
Fourreau de jugulaire + modèle.
Jugulaire.
Jugulaire.
Maintien de la jugulaire.
Maintien de la jugulaire.
Marquage Broad Arrow.
Marquage "Broad Arrow".

La jugulaire est fixée à la coque aux deux fourreaux de jugulaire rivetés de par et d'autre du casque. Les fourreaux de jugulaire, de type fourreau de jugulaire Mark II jusqu'en 1940, apparurent en 1938 sur les casques Mark II britanniques. Ses dimensions sont de 30 mm sur 22 mm, fabriqué en acier inoxydable chaque fourreau est fendu en trois parties.
A partir de 1941, les fourreaux utilisés furent du type Mark II, qui apparurent en 1939 sur les casques Mark II britanniques. Ses dimensions sont de 25 mm sur 18 mm, confectionnés en acier inoxydable amagnétique. Une de ses extrémités forme une gouttière qui reçoit l'anneau de la jugulaire. Ce fourreau autorise le changement rapide de la jugulaire en soulevant cette gouttière à l'aide d'un tournevis ou d'un canif.
La jugulaire est de type Mark II britannique (aussi appelée jugulaire à ressort), les deux extrémités de cette jugulaire, d'une longueur de 9 centimètres chacune, comporte deux ressorts chacune, enveloppés dans de la toile. Le centre de la jugulaire en toile, d'une longueur de 27 centimètres (plus la partie comportant la boucle de réglage, mesurant 5cm), est réglable à l'aide d'une boucle en laiton. Les trois parties de cette jugulaire sont rassemblées à l'aide de deux petites boucles rectangulaires en laiton.
Les deux extrémités de la jugulaire comportent chacune une boucle rectangulaire en laiton, permettant la fixation de celle-ci aux fourreaux de jugulaire.

A noter qu'une des caractéristiques du casque Mark II australien est de posséder sa date de fabrication estampée à froid sur l'un et/ou les deux fourreaux de jugulaire. Aussi, est estampée la dénomination du fourreau de jugulaire, noté par "II" avant 1941 et "MkIII" après sur les deux fourreaux de la jugulaire.

Le camouflage additionnel :

Filet maille moyenne.
Filet maille moyenne.
Filet petite maille.
Filet petite maille.

L'armée australienne adopta des filets très proche de ceux utilisés au sein de l'armée britannique. Il existe deux principales variantes de filets australiens, qui ont la caractéristique commune d'avoir des mailles en losange :
    - Le filet "petite maille", fabriqué en coton de couleur verte, presque identique au filet britannique, ce filet possède des mailles de 1 centimètre de large. Le maintien de ce filet est assuré par un lacet qui a la particularité d'être de couleur brune.
    - Le filet "maille moyenne", de conception typiquement australienne, ce filet se caractérise par un maillage très épais, les mailles faisant 2 centimètres de large. Tout comme son homologue, le filet "petite maille", le maintien est assuré par un lacet de couleur brune.
Ces filets apparaîtront de manière systématique à partir de l'année 1944.

A noter aussi que l'Australie recevra une certaine quantité de filets "petite maille" de la part de l'Angleterre durant la seconde guerre mondiale.

Plus

Le casque Mark II Anglais !

Quelques exemples

Mark II. Mark II. Mark II.
Casque Mark II, fabriqué en 1941, assigné à la défense civile (autre organisme).

Mark II. Mark II. Mark II.
Casque Mark II, fabriqué en 1941, assigné à la "Post Warden" (défense civile).

Mark II. Mark II. Mark II.
Casque Mark II assigné à la défense civile (autre organisme).