Retour à la rubrique Belgique
Casque Modèle FN 49

Fiche

Preview

Historique

Après l'invasion de la Belgique en mai 1940 par l'Allemagne nazie, l'armée Belge qui était équipée du casque Adrian modèle 31 (ayant une forte ressemblance à son homologue Français), fût dissoute sous le régime de l'occupant.
Seul quelques hommes continuaient la lutte contre le régime nazi, s'étant exilé en Angleterre ou des hommes étant en poste au Congo Belge encore libre.
Ces hommes, qui constituèrent la brigade "Piron", reçurent le casque Britannique Mark II puis Mark III. En effet, tous les hommes rejoignant l'Angleterre furent équipés de matériels Anglais ou Américain.
Ces casques furent toujours utilisés avec le drapeau Belge peint sur le coté.

Brigade Piron. Brigade Piron. Brigade Piron.
Brigade Piron durant la seconde guerre mondiale.

Ainsi au lendemain de la guerre, l'armée Belge reconstituée fut équipée essentiellement de matériels Britannique.
C'est donc dans ce cadre que l'intendance Belge fût soucieuse de fabriquer son propre casque à partir de 1949.
Il est donc normal de trouver des casques hybrides Belge/Anglais en 1949-50 puisque le casque Mk II Belge fût fabriqué qu'à partir de 1949 et les premières bombes utilisées furent Britanniques.
Ce casque peut se rencontrer en trois différentes couleurs :
    - marron jaune pour l'armée de terre.
    - Bleu ciel pour l'armée de l'air.
    - Bleu marine pour la marine.
De plus, les couleurs Belges sont présentes sur le coté gauche sous forme de décalcomanie.
Le casque Belge modèle 49 resta en dotation jusqu'à la fin des années 70 et fût destocké au début des années 80.

Constitution

La coiffe du casque modèle 49 FN Belge est identique à la coiffe du casque Mk II Anglais en termes de conception mais différente dans les matériaux.
En effet, la coiffe en cuir de couleur marron (contrairement à la coiffe Anglaise qui est noir et en toile cirée) est fixée sur un cerclage en carton compressé. On retrouve sur ce cerclage un arceau en carton compressé, où l'on peut trouver en son sommet un trou riveté permettant de fixer la coiffe à la coque à l'aide d'une vis et d'un boulon.
Une différence notable par rapport à son homologue Britannique est le nombre d'amortisseurs en caoutchouc, qui est de quatre sur la circonférence de la coiffe (contre huit sur le casque Anglais) et quatre sur l'arceau (aucun sur la coiffe Anglaise).
Pour finir, le fond de la coiffe présente un amortisseur en mousse en forme de croix qui va se caler entre la coiffe et le boulon de fixation.

Coiffe de type Britannique.
Coiffe de type Britannique.
Tampon amortisseur.
Tampon amortisseur.
Clip de fixation des amortisseurs.
Clip de fixation des amortisseurs.
Enfoncement de la coque.
Enfoncement de la coque.

Pour finir le descriptif de la coiffe, il faut noter que les amortisseurs de la coiffe se fixent à l'aide de clips en laiton empêchant ceux-ci de se détacher.
Sur le casque Anglais, ceux-ci tiennent par des petits inserts en fer.

Ensuite la coque du casque modèle 49 FN est formée d'une seule pièce sur laquelle on peut trouver un jonc sur toute sa circonférence.
Il faut noter aussi que les coques de fabrication Belge présentent toujours un enfoncement sur le sommet pour la vis de fixation de coiffe.
Le boulon est comme le modèle Britannique un boulon de type "Simonds" avec une pièce en caoutchouc en son centre l'empêchant de se desserrer.
Aussi la coque ne présente aucun marquage estampé à froid ou inscrit à l'encre.

La jugulaire est très semblable au modèle Mark III Britannique. Elle est en tissu élastique d'une longueur d'environ 70 cm et est de couleur plus verte que son homologue Anglaise.
Celle-ci se compose d'une boucle métallique à une extrémité fixe afin d'être fixer à un des fourreau de la bombe, l'autre extrémité reçoit un boucleteau métallique pour le réglage de la longueur et la fixation.

Tout comme le casque Anglais Mark II, on retrouve deux fourreaux de jugulaire sur les deux cotés du casque. Ces fourreaux inclinés à 45° sont rivetés à la coque et ont pour dimension : 25 mm sur 15 mm.

Jugulaire et boucle de réglage.
Jugulaire et boucle de réglage.
Fixation du cerclage et de la coiffe.
Boucle fixe et fourreau de jugulaire.
Drapeau Belge.
Drapeau Belge.
Date et fabricant.
Date et fabricant.

Le casque modèle 49 FN présente sur le coté gauche un petit drapeau Belge en décalcomanie de dimension 30 mm sur 20 mm.
En cas de guerre, ces couleurs devaient être grattées pour améliorer le camouflage.

En ce qui concerne les marquages de ce casque, ceux-ci sont présents sur une des branches de l'arceau de la coiffe. Ils peuvent être estampés à froid ou écrit à l'encre blanche.
On retrouve dans l'ordre ABL (pour Armée Belge / Belgisch Leger), puis le nom du modèle (1949), puis le nom du fabricant (ici X.B), et enfin la date (ici 1951).

Ce qui permet aussi de distinguer l'attribution des casques, hormis la couleur, est le marquage de coiffe.
En effet, pour reconnaître un casque attribué à la marine et la gendarmerie, qui ont une couleur identique (bleu foncé), il suffit de regarder le marquage de coiffe :

Attribution.    Couleurs.    Marquage coiffe.


PlusComplément d'informations sur ce casque !