Retour à la rubrique France
Casque Modèle F-1 séries 2 à 4

Fiche

Preview
Version classique.

Preview
Version gendarmerie.

Historique

Fabriqué à partir de 1978 et distribué à partir de 1980, le casque F-1 série 1 remplace progressivement les casques modèle 51 TTA et modèle 56 TAP dans les unités. Conçu pour être toutes armes, il est également fourni aux troupes aéroportées, mais celles-ci ne tardent pas à se plaindre de la fermeture de la jugulaire à double pression qui a tendance à s'ouvrir pendant le saut, risquant de provoquer la perte du casque.
Une première solution de fortune est trouvée, consistant à coudre un morceau de sangle munie d'un velcro partie crochets, au bout de grande jugulaire. Il se replie contre la joue sur la partie astrakan cousue derrière le triangle de cuir de la petite jugulaire. L'occasion de pallier cet inconvénient se présenta lors de la modernisation du casque en 1982. Dans le but de faciliter la fabrication et la maintenance, les modifications suivantes furent apportées :
    - La coiffe est dorénavant fixée par des boutons pression en lieu et place des écrous/vis.
    - Les tampons néoprène arrière ont une découpe différente.
    - Les pontets soudés sont remplacés par des enchapures d'acier souple, rivetées à la coque en même temps que les pressions de fixation de coiffe aux positions correspondantes, enserrant les boucles.
    - Les pressions de fermeture de la jugulaire sont supprimées, et la grande jugulaire est rallongée et munie d'une bande velcro à son extrémité. Elle se referme sur elle-même sous la mentonnière après être passée dans un dé fixée à la petite jugulaire.
Ces casques sont dénommés "série 2" et par opposition, l'ancien modèle est dénommé "série 1".
Courant 1986, une dernière modification affecte la coiffe : le tampon amortisseur circulaire est remplacé par un tampon en forme d'étoile à six branches, jugé plus confortable car épousant mieux la forme du crâne contrairement à l’ancien fond de coiffe trop rigide. Une nouvelle toile de coton hydrofugé remplace le polyamide à partir de 1987, plus douce, plus souple et de couleur gris vert cendré. (Ces modifications sont désignées série 3 et 4 dans la nomenclature du SCERCAT)

Le casque F-1 série 2 à 4 sera fabriqué par Dunois (qui deviendra la société Dunois-Gallet à partir de 1990) jusqu'en 1992. Le Groupement Industriel de l'Armement Terrestre (GIAT) en produit jusqu'en 1986 et enfin la société RMC-Industries de 1989 à 1992. A noter que la firme allemande VDN (Vereinigte Deutsche Nickelwerke) Busch en a fabriqué un lot en 1989 uniquement.
Cependant le casque F-1 a vite démontré ses insuffisances, au Liban et aux OPEX suivantes. C'est pourquoi depuis 1992, il est remplacé progressivement, dans un premier temps en opérations, par le casque Spectra.
Il est encore néanmoins encore en service de nos jours, pour l'entraînement. Dans la Gendarmerie mobile il a été rapidement remplacé par le G1, mais reste en dotation dans la Gendarmerie départementale.

Casque modèle 78 - F-1 série 1.
Casque modèle 78 - F-1 série 1.
Casque F1 - série 2. Casque F1 - série 2. Casque F1 - série 2.
Casque F1 - série 2. Casque F1 - série 2. Casque F1 - série 2.

Constitution

La coque :

Vue avant.
Vue avant.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue arrière.
Vue arrière.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Jointure jonc.
Jointure jonc.

La coque est de forme parfaitement identique à celle des casques F-1 série 1, avec pour caractéristiques un faible encombrement, une visière courte et un dégagement au niveau de la nuque très prononcé.
Fabriquée en taille unique, elle est emboutie dans une plaque d'acier au manganèse amagnétique de 1,2 millimètres d'épaisseur.
La bordure est adoucie par un jonc débordant de 5 millimètres sur chaque face, maintenu par de multiples points de soudures électriques et se rejoignant à l'arrière du casque.
La coque est percée des six trous périphériques destinés à la fixation de la coiffe maintenue à l'aide de boutons pressions femelles rivetés à ces trous.
De plus, les pontets de maintien de la jugulaire ne sont désormais plus soudés à la coque mais sont maintenant fixé aux deux pressions latérales avant par deux plaques d'acier de dimension 60 x 15 millimètres. Chaque plaque est repliée sur elle-même, en son milieu, enfermant une boucle coulissante et jouant ainsi le rôle de charnière.
Avec la pression arrière, une chape identique retient un dé trapézoïdal en fil d'acier de dimension 30 x 22 x 14 mm. Ces enchapures souples permettent un meilleur amortissement que les pontets fixes.
Enfin, la coque est peinte de couleur vert kaki satinée, traitée contre les infrarouges. La peinture utilisée est plus mate à partir de 1986.

La coiffe :

Tête de rivet.
Tête de rivet.
Intérieur coque.
Intérieur coque.
Pression femelle.
Pression femelle.
Suspension de coiffe : face.
Suspension de coiffe : face.
Suspension de coiffe : revers.
Suspension de coiffe : revers.
Plaque de maintien.
Plaque de maintien.
Pression mâle.
Pression mâle.
Suspension montée.
Suspension montée.
Fond de coiffe rond : face.
Fond de coiffe rond : face.
Fond de coiffe rond : revers.
Fond de coiffe rond : revers.
Coiffe en polyamide 1er type avec fond rond.
Coiffe en polyamide 1er type avec fond rond.
Fond de coiffe étoile : face.
Fond de coiffe étoile : face.
Fond de coiffe étoile : revers.
Fond de coiffe étoile : revers.
Fond de coiffe monté à l'envers.
Fond de coiffe monté à l'envers.
Fond de coiffe monté.
Fond de coiffe monté.
Bandeau de tour de tête.
Bandeau de tour de tête.
Coiffe.
Coiffe.

La coiffe est dans ses grandes lignes identique à la coiffe du casque F-1 série 1. Elle est fabriquée à partir de sangle de toile polyamide vert armée de 3 centimètres de large.
Un cerclage de toile de circonférence 66 cm est confectionné sur lequel y est rivetée tous les 11 cm une bande de 10 cm, dont l'extrémité retournée permet le passage du lacet de réglage en profondeur. Chaque rivet retient, coté intérieur, une plaque métallique triangulaire et coté extérieur, un bouton pression mâle destiné à la fixation de la coiffe dans la coque, ce qui donne 6 bandes de suspension et 6 pressions de fixation.
Sur le cerclage, entre chaque pression, est collé coté extérieur un tampon de mousse néoprène de dimension 7 x 3 cm pour 1 cm d'épaisseur. Les six tampons sont identiques, contrairement aux coiffes de série 1, sur lesquelles les tampons arrière sont plus grands. Sur chaque petite sangle de la suspension est collé un tampon néoprène de dimension 4 x 4 cm. Sur la périphérie du cerclage, coté intérieur, six passants de toile de 2 cm de large, dans les quels passe le bandeau de tour de tête, sont cousus au milieu de chaque intersection entre le cerclage et les bandes de suspension.
Le bandeau de sudation est constitué d'une sangle de 66 cm de long doublée sur une face d'une basane de cuir marron foncé. Elle se referme sur elle-même à l'aide d'une bande velcro de 8 cm de long, permettant le réglage du tour de tête du propriétaire.
Le tampon amortisseur, est dans un premier temps identique à celui des casques F-1 série 1. Il est constitué par trois bandes de toile de 13 cm de long dont les extrémités cousues en fourreau permettent de recevoir un lacet. Ces trois bandes sont cousues en étoile à six branches. Sur cet ensemble, est collé un disque de mousse néoprène de 11 cm de diamètre, doublé coté tête, d'une couche de simili cuir marron. Ce disque est perforé en son centre d'un trou de 3 cm de diamètre et sur la périphérie de six trous de 1 cm, afin d'assurer l'aération.
Un lacet de 60 cm, en nylon vert armée, passe alternativement dans le fourreau des sangles de la suspension de la coiffe et du tampon, permettant ainsi le réglage en profondeur.
Dans le courant de l'année 1986, le tampon circulaire, assez rigide, est remplacé par un tampon épousant exactement le dessin de l'étoile de sangle, jugé plus confortable. Son diamètre passe à 12,5 cm, il est percé de six trous pour la ventilation. (série 3)
Cette modification s'accompagne dès 1987, d'un remplacement de la toile polyamide par du coton hydrofugé,  plus doux, plus souple et de couleur gris vert cendré. (série 4)
On trouve de temps en temps des tampons amortisseurs montés à l'envers par le porteur du casque, préférant pour sa tête, le contact de la toile, moins oppressant que celui du simili cuir.
A noter que sur les casques neufs de stock, une étiquette mode d'emploi (instruction de réglage de la jugulaire : Cf partie Jugulaire) en papier est collée sur le tampon de fond de coiffe des casques neufs.

La jugulaire :

Boucle latérale.
Boucle latérale.
Boucle arrière.
Boucle arrière.
Partie droite.
Partie droite.
Partie gauche.
Partie gauche.
Jugulaire avec mentonnière.
Jugulaire avec mentonnière.
Fixation latérale.
Fixation latérale.
Fixation arrière.
Fixation arrière.
Jointure des deux parties.
Jointure des deux parties.

La jugulaire est confectionnée à partir de sangle de toile de polyamide d'environ 2 centimètres de large, de couleur vert vif brillant. En 1987 intervient le même changement de matière que pour la coiffe, par du coton hydrofugé, plus doux, plus souple et de couleur gris vert cendré. (série 4)
La demi jugulaire gauche est constituée d'une sangle, d'environ 43 centimètres, pliée à angle droit à 18 cm du début. Cette partie est équipée de velcro permettant de la refermer sur elle-même, après être passée dans la boucle coulissante de la coque. La partie restante est destinée à passer dans la boucle coulissante de la demi jugulaire droite pour former la sangle arrière. Cette extrémité est munie également de velcro. La couture de la pliure enferme un dé trapézoïdal en fil d'acier permettant la fermeture de la jugulaire avec la partie droite de celle-ci.
La demi jugulaire droite est constituée d'une sangle, d'environ 45 centimètres, pliée à angle droit également à 18 cm du début. Cette partie est équipée de velcro permettant de la refermer sur elle-même, après être passée dans la boucle coulissante de la coque. Le bout de la partie restante, destiné à passer dans le pontet arrière de la coque, est équipé d'une boucle coulissante du même modèle.

Mentonnière.
Mentonnière.
Instruction de réglage.
Instruction de réglage.

Sur la pliure est cousue une sangle de 33 cm, maintenant par la même occasion la mentonnière et destinée à passer dans le dé de la demi jugulaire gauche. Elle est équipée de velcro pour pouvoir se refermer sur elle-même.
La mentonnière est identique au casque F-1 série 1. Elle est constituée d'une coque en polyéthylène doublée de daim à l'intérieur et de similicuir marron à l'extérieur. A chaque extrémité, une fente permet le passage de la jugulaire. Trois petits trous sont percés de chaque coté, assurant l'aération.
On peut trouver sur certains casques F-1 série 2 de 1982, des jugulaires ancien modèle à fermeture à pression, révélant une période d'échelonnement des modifications.

Les marquages :

Dunois 1982. Dunois 1983. Dunois 1985. Dunois 1985 Gendarmerie.
Dunois 1986. Dunois 1986 Gendarmerie. Dunois 1987. Dunois 1988.
Dunois 1989. Dunois 1989 Gendarmerie. Dunois 1991. Dunois 1992 Gendarmerie.
GIAT 1983. GIAT 1986. RMC 1989. RMC 1992.
VDN 1989.

Le seul marquage présent dans le casque est celui du fabricant, qui a toujours la forme de deux cercles concentriques et est appliqué par à l'aide d'un tampon à la peinture blanche. Il fait environ 6 centimètres de diamètre et à l'intérieur sont mentionnés le nom du fabricant, pour certains la localisation et l'année de fabrication. Les fabricants recensés sont :
    - Dunois de 1982 à 1992 (Associé à Gallet à partir de 1990). Seul cette société a produit le modèle destiné à la gendarmerie.
    - Le Groupement Industriel de l'Armement Terrestre (GIAT) de 1983 à 1986.
    - RMC - Industries de 1986 à 1992.
    - VDN (Vereinigte Deutsche Nickelwerke) Busch, firme allemande, en 1989.

Le camouflage additionnel :

Salade maintenue par un joint de portière.
Salade maintenue par un joint de portière.
Vue interne.
Vue interne.
Salade neuve de stock.
Salade neuve de stock.
Cordon sommital.
Cordon sommital.
Face verte.
Face verte.
Face verte.
Face verte.
Face marron.
Face marron.
Crochet de fixation.
Crochet de fixation.
Crochets.
Crochets.

Au départ, les casques F-1 sont distribués aux recrues munis de couvre-casque "salade", identique à celui utilisé sur le casque modèle 51 TTA. Ce couvre-casque est fabriqué à partir d'un cercle de toile cirée d'environ 50 centimètres de diamètre, dont une face est verte (printemps/été) et l'autre face est marron (automne/hiver).
La surface de la "salade" est parcourue par des incisions ondulées qui lui donnent l'aspect d'un feuillage, cassant ainsi la forme du casque, ce qui lui vaudra d'être communément appelé "salade".
La bordure du couvre-casque "salade" est festonnée et est parcouru d'un cordon de serrage passant à travers les vingt perforations périphériques. Ce couvre-casque se fixe au rebord du casque à l'aide de ce cordon et des huit petits crochets disposés sur celui-ci. Par ailleurs, un lacet assure aussi le serrage au sommet.
A noter qu'il existe une multitude de "salade" tant au niveau de la découpe, de la texture de la toile cirée employée ou encore des crochets de fixation.
Très souvent les militaires, pour assurer son maintien, rajoutent un morceau de chambre à air, très vite remplacé dans ce rôle par un morceau de joint de portière de véhicule. La structure de ce dernier, en plastique souple armé, ainsi que sa section en "U", lui permettent d'épouser fidèlement le bord du casque et d'y maintenir solidement n'importe quel couvre-casque.
Le couvre-casque "salade" est à l'origine fourni dans un sachet plastifié comportant les instructions d'utilisation et d'entretien suivantes :

FILET DE CAMOUFLAGE SYNTHETIQUE
POUR CASQUE


1 - Ce filet est utilisable :
    - sur face VERTE en ambiance PRINTEMPS - ETE
    - sur face SOMBRE en ambiance AUTOMNE - HIVER

2 - Il est réversible :
    - en DENOUANT les LACETS de serrage et en les renouant sur l'autre face
    - en REPLAÇANT les CROCHETS de fixation de façon convenable

3 - Entretien – Emploi :
    - LAVAGE : eau froide et brosse
    - A PROSCRIRE :
        - source de CHALEUR élevée
        - contact MATIERES GRASSES

Notice.
Notice.
Notice différente.
Notice différente.

Il est important de noter que certaines unités préférèrent la capuche de la veste de combat M64 satin 300 en guise de couvre-casque à la salade. C'est le cas entre autre du 2ème REP, qui en outre peint à l'arrière un triangle de couleur indiquant la compagnie ainsi que le N° de la section (Cf partie "Exemples").
A noter également l'utilisation isolée d'élastiques de parachute ou de bande élastique "cat's eyes" US.
Des peintures de camouflage ont aussi été appliquées, on peut citer du blanc pour les BCA, ou du sable pour l'opération Daguet.
Les contingents sous mandat ONU ont eu leurs casques peints en bleu et munis ou non de l'inscription UN et de l'insigne de l'ONU. A citer aussi les casques blancs des observateur de cette organisation internationale.
On trouve enfin les traditionnels casques à bande blanche des unités de circulation routière, blancs des PM régimentaires, à croix rouge des personnels de santé et une variété de casques de gardes d'honneur (Cf partie "Exemples").

Couvre-casque désert.
Couvre-casque désert.
Fixation.
Fixation.
Lacet de fixation.
Lacet de fixation.
Etiquette du fabricant : WAREIN.
Etiquette du fabricant : WAREIN.

Pour l'intervention française dans le Golf durant la période 1990-1991, lors de l'opération Daguet, un lot de couvre-casques en tissu camouflage désert fut confectionné en 1990, par la société Warein à Lille. Ce couvre-casque est composé de quatre morceaux de toile triangulaires cousues ensembles, le maintien de ce couvre-casque est assuré par un lacet de serrage passant dans l'ourlet pratiqué à la base de celui-ci.
En raison d'une taille trop grande, ce couvre-casque se rencontre très souvent avec un morceau de joint de portière de véhicule sur la bordure du casque afin de réduire l'encombrement du couvre-casque sur la coiffe.

Couvre-casque centre-Europe avec jonc noir.
Couvre-casque centre-Europe avec jonc noir.
Fixation.
Fixation.
Détails jonc.
Détails jonc.
Etiquette du fabricant : CSV.
Etiquette du fabricant : CSV.
Couvre-casque désert avec jonc blanc.
Couvre-casque désert avec jonc blanc.
Fixation.
Fixation.
Etiquette du fabricant : SEYNTEX.
Etiquette du fabricant : SEYNTEX.

A partir de 1993, le couvre-casque "salade" est remplacée par un couvre-casque en toile assorti aux tenues de combat en camouflage centre-Europe ou désert. Toujours confectionné avec quatre morceaux de toile triangulaires cousues ensembles, la base de ce nouveau couvre-casque est bordé d'un épais jonc de caoutchouc noir, profilé en "U", lui permettant de s'emboîter sur le rebord du casque.
A noter qu'il existe une variante peu courante, formée d'une bande de toile centrale cousue sur deux pièces de toile latérales semi-circulaires.
A partir de 1998, le jonc du couvre-casque désert est confectionné en caoutchouc blanc afin de moins casser le schéma de camouflage.
Les fabricants de ces couvre-casques, recensés à ce jour, sont : CSV, MAFCA-CHATEAUDUN, SEYNTEX, SOCOVET-BAIS et J-VEYRIER.

MAFCA-CHATEAUDUN. J-VEYRIER. SOCOVET-BAIS. J-VEYRIER.

Il existe aussi un couvre-casque moustiquaire, identique à celui utilisé sur le casque modèle 51 TTA.
Le couvre-casque proprement dit est constitué par l'assemblage de six triangles isocèles de toile vert armée de 20 cm de coté. Un cercle de maintien en matière plastique souple de 28 cm de diamètre est inséré dans l'ourlet. Quatre passants en toile de dimension 30 x 30 mm sont cousus aux quatre coins sur la périphérie intérieure, dans lesquels est passée une bande de tissu élastique de 60 cm cousue en bracelet, destinée à maintenir l'ensemble sur le casque.
La moustiquaire, constituée d'un tube de tulle vert de 31 cm de diamètre pour 35 cm de long, est cousu sous l'ourlet du couvre-casque. ELle est maintenue ouverte par un cercle de plastique souple cousu à 10 cm du haut. Un fourreau de toile fine de 2 cm de large, contenant un lacet de serrage, est cousu en bas de l'ensemble.
Le seul fabricant recensé à ce jour est la société Warein à Lille.

Couvre-casque moustiquaire.
Couvre-casque moustiquaire.
Intérieur.
Intérieur.

Accessoires divers :

Lampe frontale.
Lampe frontale.
Détail lampe.
Détail lampe.
Ensemble.
Ensemble.
Compartiment pile.
Compartiment pile.
Autre vue.
Autre vue.
Compartiment pile LR12.
Compartiment pile LR12.

Il existe divers accessoires ont été utilisés avec le casque F-1, on peut citer :
    - Les lunettes de protection contre le vent et la poussière, dont il en existe plusieurs modèles avec armature de couleur grise ou en sable.
    - La lampe frontale, il s'agit d'un sanglage (sur la circonférence du casque et passant par le sommet longitudinalement : absente sur cet exemple) maintenant sur l'avant du casque une lampe orientable et sur l'arrière un boîtier contenant une pile plate de type LR12.

Le modèle destiné à la gendarmerie :

Modèle gendarmerie.
Modèle gendarmerie.
Vue intérieure.
Vue intérieure.

Comme le casque F-1 série 1, le F-1 série 2 a doté la Gendarmerie. Dans la gendarmerie mobile, il a rapidement été remplacé par le casque G1, mais il reste toujours en service dans la gendarmerie départementale.

    Plus

Le modèle 78 - F-1 série 2 de la gendarmerie !

Quelques exemples

Exemplaire neuf avec salade.
Exemplaire neuf avec salade.
Exemplaire avec salade et élastique cat's eyes.
Exemplaire avec élastique cat's eyes.
Exemplaire avec élastique de parachute.
Exemplaire avec élastique de parachute.
Exemplaire avec papier détecteur.
Exemplaire avec papier détecteur.
Couvre-casque avec capuche Satin 300.
Couvre-casque avec capuche Satin 300.
Daguet.
Daguet.
Exemplaire peint couleur sable.
Exemplaire peint couleur sable.
Exemplaire peint en noir.
Exemplaire peint en noir.
ONU.
ONU.
Autre exemplaire.
Autre exemplaire.
Autocollant de l'armée de l'air.
Autocollant de l'armée de l'air.
Circulation routière.
Circulation routière.
Garde d'honneur 22ème RIMa.
Garde d'honneur 22ème RIMa.
2ème REP Cie d'éclairage et d'appui.
2ème REP Cie d'éclairage et d'appui.
2ème REP Cie commandement et services.
2ème REP Cie commandement et services.
2ème REP 1ère Cie 3ème section.
2ème REP 1ère Cie 3ème section.
2ème REP 2ème Cie  2ème section.
2ème REP 2ème Cie 2ème section.
2ème REP 2ème Cie 3ème section.
2ème REP 2ème Cie 3ème section.
Vue d'ensemble.
Vue d'ensemble.
      Couleur du 2ème REP.