Retour à la rubrique France
Casque TC 3002

Fiche

Preview

Historique

La conception du casque TC 3002 remonte à la création du casque ACH américain au début des années 2000. Le casque ACH fut créé pour remplacer le casque PASGT qui fut le modèle de base pour la majorité des casques composites utilisés à travers le monde. Malgré son succès, le casque PASGT présentait quelques lacunes pour une utilisation dans un conflit moderne où le port d'élément de protection couvrant une grande partie du corps est primordial.
Le casque PASGT n'offrait pas une assez grande vision lors du port d'un gilet par balle en position agenouillée. De plus, sa visière empêchait la vision en hauteur en position couchée. La jugulaire fixée en deux points n'offrait pas un maintien suffisant, surtout en cas de souffle d¨ à une explosion proche, ayant pour conséquence quelques cas de fractures du nez. Sa forme très volumineuse n'était pas très adaptée à une utilisation au sein de troupes aéroportées. Aussi, le casque PASGT n'était pas assez adapté pour l'adoption d'équipements nécessaires à une guerre moderne, comme les lunettes de vision nocturne, utilisation d'équipement radio... etc. A la fin des années 90, il fut décidé d'élaborer un nouveau casque pour les forces américaines, et le "United States Army Soldier Systems Center" fut donc chargé de créer un nouveau casque permettant l'intégration de modules de communication et aussi devant être compatible avec de nombreux équipements (comme des lunettes de vision nocturne, combinaison de protection NBC... etc).
Il ne fallut pas loin de quatre années de développement pour aboutir à la création du casque MICH ("Modular Integrated Communications Helmet"), aussi appelé ACH ("Advanced Combat Helmet") sans les composants de communication. C'est donc en janvier 2001 qu'il fut utilisé pour la première fois sur le terrain au sein des forces spéciales américaines.
La création du casque MICH aboutit donc à un très gros remaniement du casque PASGT. La forme reprend bien celle de son prédécesseur mais dans une forme très épurée.
Ce nouveau casque est désormais fabriqué à partir de meilleures fibres de kevlar, plus fines, elles permettent d'utiliser moins de résine dans la fabrication du casque : donnant ainsi une plus grande résistance (résiste aux balles de petit calibre à moyenne vélocité) pour un poids plus léger.
Le système de maintien fut totalement revu avec l'adoption d'une jugulaire fixée en quatre points et d'une coiffe au principe totalement nouveau, assurée par un "set" de sept coussinets, déplaçable à tout moment. Il sera désigné sous la dénomination : MICH TC 2000 (ACH).
Le casque ACH fut donc mis à l'essai par l'ATEC ("Army Test and Evaluation Command") à Aberdeen Proving Grounds dans le Maryland et par ABSOTD ("Airborne Special Operations Test Directorate") à fort Bragg en Caroline du Nord.
Le casque ACH fut donc adopté par l'US Army durant l'année 2002 et remplaça très vite le PASGT sur le terrain dès 2004, notamment en Afghanistan et en Irak.
L'US Air Force adopta aussi le casque ACH pour ses forces de sécurité, seul l'US Marines Corps n'adopta pas ce casque. En effet, l'USMC testa aussi le casque MICH durant ses propres recherches de remplacement du casque PASGT, mais adopta un casque conservant le profil de celui-ci : le "Lightweight Helmet".
Le casque ACH est fabriqué par trois principaux fabricants : Gentex, MSA/Gallet, SDS et Rabintex, MSA étant le plus important fournisseur de l'armée américaine.
L'adoption du casque ACH engendra l'apparition de nombreux fabricants annexes pour le fournissement d'éléments complémentaires ("NVG mount bracket", "retention straps", "protection google"... etc) mais aussi d'éléments de remplacement (jugulaire, "pads"... etc).
Le casque ACH fut parallèlement décliné sous plusieurs formes, notamment avec une version aux côtés entièrement dégagés et une autre version aux côtés partiellement découpés.
Pour sa polyvalence, le casque ACH et ses variantes sont devenus un succès et furent adoptés par de nombreuses armées à travers le monde.
A la fin des années 2000, le casque ACH fut décliné commercialement par la société MSA en modèle suivant (TC pour "Tactical Combat") :
    - Casque TC 3000 : version standard du casque ACH.
    - Casque TC 3001 : version aux côtés totalement découpés.
    - Casque TC 3002 : version aux côtés partiellement dégagés.
Les deux dernières versions étant plus adaptées pour un usage au sein des forces spéciales.
C'est dans ce cadre au sein de l'armée française décida de s'équiper d'un certains nombres de casques TC 3001 et 3002 pour ses forces spéciales, alors que le casque composite TTA calqué sur le casque PASGT américain se montrait inadapté à un usage au cœur des troupes d'élites.

Casque composite TTA.
Casque composite TTA.

Ce choix s'est effectué parallèlement à l'adoption du casque TC F NVG 2 pour le reste des troupes : de forme identique au casque ACH américain, muni d'une coiffe de conception française, ce modèle est particulièrement conçu pour le port de lunettes de vision nocturne.
La société Mine Safety Appliances, abrégé MSA, est une entreprise américaine de fabrication d'équipement de protection individuelle, fondée le 14 juin 1914. Son siège se trouve à Cranberry Township en Pennsylvanie. Le groupe MSA rachète CGF GALLET (principal fabricant du casque composite TTA) qui est devenu MSA GALLET dont l'usine est située :
Zone industrielle Sud
01400 Chatillon sur Chalaronne France
La société MSA en France emploie environ 230 personnes. Depuis son intégration au groupe MSA, MSA GALLET spécialiste des produits de sécurité et de détection gaz, en associant à cette gamme de produits, MSA est spécialisé dans le domaine de la protection de la tête.
C'est donc tout naturellement que les casques TC 3001 et 3002 destinés à l'armée française sont fabriqués en France.

    Plus

Documentation MSA !

Casque TC 3002. Casque TC 3002. Casque TC 3002.
Casque TC 3002. Casque TC 3002. Casque TC 3002.
Casque TC 3002. Casque TC 3002.

Constitution

La coque :

Vue avant.
Vue avant.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue arrière.
Vue arrière.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Jonc caoutchouc jointif à l'arrière.
Jonc caoutchouc jointif à l'arrière.
Peinture granitée.
Peinture granitée.
Etiquette du fabricant MSA.
Etiquette du fabricant MSA.

Le casque TC 3002 est fabriqué pour le compte de l'armée française en quatre tailles (1 : small, 2 : medium, 3 : large et 4 : extra-large) exclusivement par la société MSA en France. Sa bombe est formée par succession de couches de toiles (de couleur jaune) de fibres de kevlar tissées (fibre d'aramide, commercialisé sous le nom kevlar par la société Du Pont de Nemours), pour former un tissu d'armure toile (ou taffetas). Ces couches de toiles de kevlar sont noyées dans une résine balistique thermo-formable puis mises en forme dans un moule sous vide.
Une fois matricé, les excès de fibres de kevlar noyées dans la résine sont ébavurés afin d'obtenir la silhouette du casque.
La forme générale du casque TC 3002 est proche de celle du casque ACH (actuellement commercialisé sous la désignation TC 3000) et diffère de ce modèle par une découpe partielle de chaque côté pour dégager les oreilles. Le modèle 3001 diffère du TC 3002 par une découpe totale des côtés qui sont de forme échancrée.
La bordure brute du casque est renforcée d'un épais jonc en caoutchouc teinté dans la masse de couleur kaki et jointif à l'arrière. Il est destiné à adoucir la bordure du casque, mais aussi de protéger celle-ci de l'usure. La bombe est percée de quatre trous pour le passage des vis/écrous retenant la jugulaire directement à l'intérieur de la bombe.
Enfin la bombe est mise en couleur, de manière satinée à l'intérieur et granitée à l'extérieur afin de réduire les reflets du soleil. La société MSA commercialise ce modèle de couleur vert OTAN, sable ou noir ; toutefois les casques vendus à l'armée française sont exclusivement de couleur vert OTAN.
Le casque TC 3002 est disponible sous les références :
    GA8485-VV : vert OTAN.
    GA8485-NA : noir.
    GA8485-JJ : sable.
Aucun couvre-casque spécifique à ce casque n'étant en dotation au sein de l'armée française, les casques TC 3002 sont fréquemment camouflés par différentes nuances de peinture appliquée au pistolet.

La fabrication est identifiée par une étiquette plastifiée de forme rectangulaire collée au fond de la bombe. Est imprimé sur fond blanc la raison sociale du fabricant, MSA "The Safety Compagny", la référence du casque : TC 3002, la taille, l'année de fabrication, ainsi que le numéro de série. Enfin, les termes "Made in France" attestant une fabrication au sein de l'usine MSA située à Chatillon sur Chalaronne.

La coiffe :

Disque astrakan de fixation des éléments de coiffe.
Disque astrakan de fixation des éléments de coiffe.
Dos pad oblong, avec marquage du fabricant MSA, date de fabrication et taille en pouces.
Dos pad oblong, avec marquage du fabricant MSA, date de fabrication et taille en pouces.
Sept pads constituant la coiffe (2 trapézoïdaux, 4 oblongs et un rond).
Sept pads constituant la coiffe (2 trapézoïdaux, 4 oblongs et un rond).
Revers pads.
Revers pads.
Coupe structure pad.
Coupe structure pad.

La coiffe du casque TC 3002 est identique à celle du casque ACH. L'intérieur de la bombe est tapissé de disques velcro astrakan ("hook disk") sur quatre rangés longitudinales : 2 rangés latérales de 3 patchs et 2 rangés centrales de 6 patchs.
Ces disques velcro sont destinés à maintenir la coiffe constituée d'un ensemble ("set") de sept coussinets ("pad") de différentes formes : 1 de forme ronde (13 centimètres de diamètre), 2 de forme trapézoïdale (dimension 9 x 7-8 centimètres), et 4 de forme rectangulaire (dimension 8 x 4 centimètres). Chaque "pad" est composé d'une double épaisseur de mousse : une première épaisseur en surface destiné au confort, la seconde en mousse alvéolaire sert à l'absorption des chocs étant une mousse à mémoire lente (cette mousse reprend sa forme lentement afin de mieux compenser les chocs, comme le ferait un airbag).
Chaque coussinet est recouvert de tissu de couleur vert, parfois noir selon les fabrications :
    1. Un morceau de tissu de type velours appliqué au dos et destiné à maintenir le "pad" sur les disques répartis au fond de la bombe.
    2. Puis un morceau recouvrant la face et toute l'épaisseur du "pad" en tissu spongieux destiné à absorber l'humidité. Les deux morceaux de tissus sont joints à plat par thermocollage.
Le dos de chaque coussinet comporte le sigle du fabricant MSA, le mois et l'année de fabrication, et enfin la taille d'épaisseur exprimée en pouce.
Le coussinet circulaire est destiné à être placé au fond de la bombe, les coussinets trapézoïdaux à l'avant et/ou à l'arrière, et les quatre coussinets rectangulaires sur les côtés, placés verticalement ou horizontalement. La coiffe peut se configurer avec 5, 6 ou 7 pads selon les besoins comme ci-dessous :

Différentes possibilités de coiffe à 5, 6 ou 7 pads.
Différentes possibilités de coiffe à 5, 6 ou 7 pads.

Le placement des "pads" s'effectue par pression de ceux-ci au fond de la bombe contre les disques velcro, et sont à replacer jusqu'à ce que l'utilisateur trouve leur position idéale. La taille des "pads" à utiliser se détermine par la longueur, la largeur et la circonférence de la tête selon le tableau ci-dessous :

Coiffe équipée de 7 pads.
Coiffe équipée de 7 pads.
Longueur, largeur et circonférence de tête.
Longueur, largeur et circonférence de tête.

Taille Longueur tête Largeur tête Circonférence
1 - S Jusqu'à 7¼ pouces (184 mm) Jusqu'à 6½ pouces (162 mm) Jusqu'à 21¼ pouces (538 mm)
2 - M De 7¼ pouces (184 mm)
jusqu'à 7¾ pouces (198 mm)
De 7¼ pouces (184 mm)
jusqu'à 7¾ pouces (198 mm)
De 21¼ pouces (538 mm)
jusqu'à 22½ pouces (573 mm)
3 - L De 7¾ pouces (198 mm)
jusqu'à 8¼ pouces (210 mm)
Jusqu'à 6½ pouces (162 mm) De 22½ pouces (573 mm)
jusqu'à 23½ pouces (597 mm)
4 - XL 8¼ pouces (210 mm) et plus 6½ pouces (162 mm) et plus 23½ pouces (597 mm) et plus

La jugulaire :

Détails montage jugulaire.
Détails montage jugulaire.
Visserie.
Visserie.
Tête de vis.
Tête de vis.
Fixation par écrou.
Fixation par écrou.
Ensemble de jugulaire, fixation en quatre points.
Ensemble de jugulaire, fixation en quatre points.
Revers.
Revers.
Disposition dans le casque.
Disposition dans le casque.
Réglage bande nuquière.
Réglage bande nuquière.
Bande nuquière envers/revers.
Bande nuquière envers/revers.
Mentonnière, et clip de fermeture.
Mentonnière, et clip de fermeture.
Boucle d'ouverture rapide Side squeeze.
Boucle d'ouverture rapide "Side squeeze".

Tout comme la coiffe, la jugulaire est reprise du casque ACH. La jugulaire est de configuration en quatre points, et est maintenue dans la bombe comme suit :
    1. A l'aide d'une vis à tête hémisphérique fendu destinée à être utilisé avec un tournevis plat. Fabriqué en acier anodisé en noir, la vis est filetée sur la moitié de sa longueur et lisse vers la tête afin de pouvoir pivoter dans l'épaisseur de la bombe.
    2. La vis est maintenue à l'aide d'un écrou de forme hexagonal, aussi fabriqué en acier anodisé.
    3. L'écrou est inséré dans la patte de maintien de la jugulaire fabriqué en matière plastique noire. Cette patte, repliée sur elle-même, a sa face extérieure bombé et dont le logement dans lequel passe la vis est de forme hexagonale pour accueillir l'écrou, le bloquant et permettant la fixation de cet ensemble à l'aide d'un tournevis plat uniquement.
    4. La patte en plastique maintient à sa base repliée sur elle-même une boucle à double passant aussi fabriquée en plastique moulée de couleur noire. Cette boucle pivote dans la patte comme le ferait une charnière.
    5. La jugulaire fabriquée en toile est maintenue dans ces quatre boucles fixées à chaque quart du casque.
La jugulaire est fabriquée à partir de bandes de toile en coton de couleur noire large de 2 centimètres. Elle est constituée de deux parties longues d'environ 32 centimètres dont les extrémités sont repliées sur elles-mêmes à deux reprises puis maintenues par un trait de couture. Cette surépaisseur est effectuée afin de ne pas s'échapper trop facilement des boucles maintenues dans la bombe. Un anneau en toile élastique est inséré à chaque extrémité afin de plaquer l'excédent de toile après réglage (cet anneau est à placer avant insertion de la jugulaire dans les boucles fixées dans la bombe).
Chaque partie de la jugulaire est pliée en V à environ 17 cm des extrémités avant. A cette pliure sont maintenus par couture les éléments de fermeture de la jugulaire. Sur la partie droite est cousue la mentonnière fabriquée de manière similaire avec les mêmes matériaux. Elle est constituée de deux morceaux de toile et comporte à son extrémité libre le crochet de fermeture. Cette partie de la jugulaire possède l'étiquette de l'élément en toile de nylon maintenue par un trait de couture en zigzag de chaque côté. Malheureusement sur l'exemplaire ayant servi de base à cette présentation, le contenu de l'étiquette s'est effacé en raison du port du casque.
La fermeture est assurée par une boucle à ouverture rapide de type "side squeeze". Cette boucle fabriquée par la société National Molding, présente les inscriptions suivantes moulées dans la boucle de fermeture en plastique noir :
NATIONAL MOLDING
FARMINGDALE N.Y
SIDE SQUEEZE
MDSS-374
Un des coins de la boucle de fermeture comporte la date de fabrication indiquée dans un macaron à l'instar des produits manufacturés en matière plastique.
La partie gauche comporte la boucle de fermeture maintenue par une patte en toile enchapant la base de la boucle et cousue sur elle-même.
Enfin, les deux parties de la jugulaire sont jointives à l'arrières par une bande nuquière de dimension 12,5 x 4,5 centimètres. Cette nuquière est fabriquée à l'aide d'une bande de mousse néoprène recouverte de tissu velours maintenu sur toute la périphérie par couture. Le dos de la nuquière comporte deux passants en toile élastique dans laquelle est insérée la bande de toile reliant les deux parties de la jugulaire. Cette bande de toile jointive par velcro permet le positionnement de la nuquière par réglage de sa longueur.

Les accessoires :

Détails montage bande de rétention.
Détails montage bande de rétention.
Vue à plat.
Vue à plat.

Tout comme le casque ACH, le casque TC 3002 peut être équipé de bandes de rétention installées sur les deux points de fixation arrière de la jugulaire. Cet accessoire, référencé GA8413, est principalement destiné à maintenir la bande élastique des lunettes de protection.
Elles sont constituées d'une bande de toile de nylon de couleur noire de dimension 19 x 2 centimètres. Une des extrémités est repliée sur elle-même et est maintenue à l'aide d'un bouton pression femelle riveté. L'autre extrémité est simplement brûlée pour éviter l'effilochement. A cette extrémité est pratiqué un orifice aussi brûlé pour les mêmes raisons et de ce même côté, à 3,5 cm de l'extrémité est riveté le bouton pression mâle de fermeture.

Les bandes de rétention sont fixées au casque comme suit :
    1. La bande de rétention est plaquée contre le casque.
    2. L'écrou de maintien de la patte de fixation de la jugulaire,
    3. est inséré dans cette même patte.
    4. La bande est retenue par le trou pratiqué dans la bombe,
    5. et par son orifice,
    6. à l'aide de la vis de maintien.

Bandes de rétention montées.
Bandes de rétention montées.