Retour à la rubrique Hongrie
Casque Modèle 50

Fiche

Preview

Historique

Modèle 35/38. Modèle 35/38.
Casque modèle 35/38 utilisé dans l'armée hongroise durant la seconde guerre mondiale.

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la Hongrie, alliée de l'Allemagne durant le conflit, se retrouve vaincue et occupée par les troupes soviétiques malgré une tentative désespéré de pourparlers entrepris par Miklós Horthy, représentant du pouvoir royal en Hongrie, afin de statuer sur une éventuelle armistice séparée entre les deux pays. Afin de saborder toute tentative d'arrêt des combats entre les deux pays, l'Allemagne envahit la Hongrie dès 1944 pour garder l'armée rouge hors de ses frontières, n'empêchant pas la fin inéluctable qu'eut lieu en 1945.
Après la guerre, la Hongrie continua d'utiliser le casque modèle 35/38 qui continua à être produit jusqu'en 1947, les productions d'après guerre n'étaient pas muni de l'anneau de portage et étaient peint en vert foncé, par la suite le cuir fut remplacé par de la toile cirée pour la fabrication de la coiffe.
Outre l'utilisation de casques modèle 35/38, l'armée hongroise utilisa un grand nombre de casques allemands (modèle 35, 40 et 42) qui furent reconditionnés de la même sorte que le casque de fabrication hongroise : ces casques, qui furent très peu utilisés, seront stockés dans les dépôts de l'armée, sous la désignation officieuse de casque modèle 47.
Durant le régime républicain mis en place durant la période 1946-1949, les militaires hongrois réussirent à être équipé de casques provenant de l'URSS, les uniformes étant progressivement remplacés par de nouveaux d'influence soviétique.
Avec la monté du parti communiste et l'instauration de la république populaire de Hongrie le 18 août 1949, la nouvelle armée, dirigée par de nouveaux cadres sous influence soviétique, procéda à un renouvellement du matériel afin de supprimer toute référence à l'armée de l'ancien régime.
C'est dans cet optique, que l'armée hongroise adopta un nouveau casque largement inspiré du casque russe Ssh 40 très en vogue à l'époque dans les pays de l'Est. Adopté en 1950 et distribué cette même année, ce nouveau casque sera désigné comme casque modèle 50.
Les premières livraison du casque modèle 50 seront livrées en trois tailles, tout comme le modèle russe, mais très vite les militaires hongrois constatèrent que ce nouveau casque étaient trop grand pour une grande partie des soldats, raison pour laquelle il fut décidé de le fabriquer en deux tailles supplémentaires plus petites.
La coiffe, de conception russe, sera fabriquée en tissu rembourré de crin de cheval dans un premier temps, puis avec un bloc de mousse dans un second temps, contrairement à une patte en toile cirée avec compartiment de rembourrage en toile pour le modèle russe. La jugulaire, fabriquée en cuir, est quant à elle reprise du casque modèle 35/38.
Le casque modèle 50 fut utilisé jusque dans les années 70, période durant laquelle il fut modernisé principalement au niveau de la coiffe et de la jugulaire, la forme du casque restant la même. Cette nouvelle version désigné comme modèle 50/70 reste encore usité au sein de l’armée hongroise, les casques en matière composite n’étant pas encore très répandu.

Modèle 35/38.
Modèle 35/38.
Casque Mle 50. Casque Mle 50. Casque Mle 50. Casque Mle 50. Casque Mle 50.
Casque Mle 50. Casque Mle 50. Casque Mle 50.

Constitution

La coque :

Vue avant.
Vue avant.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue arrière.
Vue arrière.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Cachet de réception.
Cachet de réception.
Cachet de réception.
Cachet de réception.
Décalcomanie étoile communiste.
Décalcomanie étoile communiste.
Marquage et année de fabrication.
Marquage et année de fabrication.
Taille 3 (chiffre arabe).
Taille 3 (chiffre arabe).
Taille 4.
Taille 4.
Taille 2 (chiffre romain).
Taille 2 (chiffre romain).
Nomenclature des tailles.
Nomenclature des tailles.

La coque du casque hongrois modèle 50 fut fabriquée dans un premier temps en 3 tailles, puis en 5 tailles d'un seul bloc par emboutissage progressif d'une feuille d'acier.
De forme identique au casque russe Ssh 40, le casque hongrois modèle 50 possède une coiffe de conception identique au modèle russe. Pour la fixation de celle-ci, la coque est percée à six reprises pour la fixation des trois supports maintenant les trois pattes de coiffe. La petite particularité du casque modèle 50 est de posséder ses trous de fixation de coiffe légèrement plus haut que son homologue russe.
Cependant, il est fort probable que des coques de casques russes Ssh 40 aient été utilisées pour être reconditionnées en casque modèle 50 au lancement de la production de ce dernier.
Le casque est ensuite peint de couleur vert olive foncé de manière satinée, dont la couleur peut varier entre deux productions.
Enfin, la taille de la coque est spécifié à l'intérieure de celle-ci par un tampon noir ou blanc, noté de 1 (grande taille) à 5 (petite taille) en chiffre arabe ou romain. L'intérieur de la coque peut aussi comporter un tampon de forme carré, comportant les initiales H.R correspondant au tampon d'acceptation du dépôt de l'armée, accompagné du mois et de l'année de production. D'autres cachets de réception de forme ronde peuvent aussi être rencontré.

La coiffe :

Rivet de fixation.
Rivet de fixation.
Revers patte de coiffe.
Revers patte de coiffe.
Points de fixation.
Points de fixation.
Détail fixation.
Détail fixation.
Patte de coiffe.
Patte de coiffe.
Passage lacet.
Passage lacet.
Coiffe toile bleue.
Coiffe toile bleue.
Coiffe toile écrue.
Coiffe toile écrue.

La conception de la coiffe est calquée sur la coiffe du casque russe Ssh 40. La coiffe hongroise est constituée de trois pattes fabriquées en toile, dont la couleur peut être bleu, blanc écru ou gris, constituant un compartiment de rembourrage rempli de crin de cheval ou d'un bloc de mousse : pour ce dernier rembourrage, le compartiment n'est pas fermé au niveau du point de fixation de la patte de coiffe, permettant ainsi un remplacement aisé de la bourre de coiffe.
Deux passants en toile blanche sont cousus à la base de chaque patte pour le passage du lacet de réglage en profondeur.
Les pattes de coiffe sont fixées à la coque sur trois supports directement rivetés à la coque par deux rivets mécaniques chacun (d'où les six rivets visibles en surface du casque). Ces supports sont constitués d'une lame métallique, dont la surface est emboutie afin de donner trois "attaches parisiennes".
Ainsi la fixation des pattes s'effectue avec les trois "attaches parisiennes" s'insérant dans les trois trous effectués en bas de chaque patte. La fixation est ensuite renforcée à l'aide d'une lame percée de trois trous de forme carrée.
Enfin, la coiffe peut comporter quelques marquages apposés par tampon à l'encre, pouvant être des tampons de réception/contrôle ou d'indication de taille.

Marquage taille ?
Marquage taille ?

La jugulaire :

Passant et fixation de la jugulaire.
Passant et fixation de la jugulaire.
Jugulaire.
Jugulaire.

Les passants de jugulaire sont rivetés en même temps que les supports de coiffe latéraux et sont repris du casque modèle 35/38. Ils sont constitués d'un anneau formé d'une tige métallique pliée en forme de demi cercle, maintenu dans une patte métallique se repliant sur la base plane de l'anneau, jouant ainsi le rôle de charnière.
La jugulaire est composée de deux bandes de cuir d'une largeur de 1,5 centimètres. La partie longue de la jugulaire, mesurant entre 34 et 37 centimètres, comporte 14 trous permettant autant de possibilités de fixation avec la boucle à ardillon maintenue par couture à la partie courte longue de 8 à 10 centimètres.

La boucle à ardillon de fixation, pouvant légèrement variée en fonction des fabrications, comporte une pièce de cuir de forme trapézoïdale fixée par deux longues coutures pratiquées sur la longueur, maintenant par la même occasion la boucle de fixation. Cette partie de la jugulaire possède aussi un petit anneau de cuir destiné à maintenir l'excédent de jugulaire.
Enfin, les deux parties de la jugulaire sont cousues aux deux passants par une couture en forme de rectangle sur la longueur.

Jugulaire fixée.
Jugulaire fixée.

Quelques exemples

Exemple 1. Exemple 1.
Exemplaire repeint en vert foncé.

Exemple 2. Exemple 2.
Exemplaire arborant le "kossuth" révolutionnaire.

       Exemple 4.
Exemple 3. Exemple 3.
Avec étoile communiste.

Exemple 4. Exemple 4.
Exemplaire muni d'un insigne inconnu.

Exemple 5. Exemple 5.
Exemplaire vert bouteille satiné.

Exemple 6. Exemple 6.
Exemplaire vert foncé mat.

Exemple 7. Exemple 7.
Modèle 50 muni du décalcomanie communiste.