Retour à la rubrique Afrique du Sud
Casque Modèle 87

Fiche

Preview

Historique

De par son isolement géographique (l’Afrique du Sud, situé à la pointe australe du continent Africain, est confinée entre la Namibie, le Botswana, le Zimbabwe (Rhodésie), le Mozambique et le Swaziland) et aussi par sa séparation du Commonwealth, l’Afrique du Sud dû compter sur elle-même afin de moderniser son armée et aussi assurer le contrôle ses propres frontières.
Etant donné que le casque Mark II, d’origine Britannique, devait être remplacé et devant l’incapacité de se faire fournir en casque par des pays étrangers en raison de l’embargo que connut le pays dans les années 70, l’Afrique du Sud fabriqua une copie conforme au casque modèle TTA 51 français.
Cette fabrication s’effectua sous licence du modèle français.
A partir de 1975, l’armée sud-africaine était en pleine restructuration et la copie du casque modèle 51 français montra ses faiblesses alors que la plupart des armées du monde commencèrent à adopter, de manière générale, des casques en matériaux composites.
Le premier casque en kevlar adopté par l’Afrique du Sud fut le casque modèle 83, fabrication sous licence du casque israélien OR 201 par l’entreprise S.A.P.H.I. Ltd. (South African Pith Helmet Industry Ltd.). Ce casque fut attribué dans un premier temps aux troupes aéroportées du pays.
Mais le besoin d’un casque plus adapté aux troupes d’infanterie se fit sentir et la fabrication d’un tel casque fut attribuée à la même entreprise en charge de la construction du casque M83.
Il en résulta en 1987, un casque proche du casque américain PASGT, mais avec des éléments qui lui sont propres, notamment une jugulaire en trois points, une forme moins trapue... etc.
Le casque M87 est encore utilisé de nos jours dans l’armée sud-africaine.

A noter que l'Afrique du Sud a beaucoup exporté ce modèle principalement aux Emirats Arabes Unis, la version d'export ne possédant pas d'étiquette fabricant et la jugulaire comportant seulement une boucle de fermeture, contrairement au clip plastique sud-africain.

Casque M83 pour troupes aéroportées.
Casque M83 pour troupes aéroportées.
Modèle 87. Modèle 87. Modèle 87. Modèle 87.
Modèle 87.
Modèle 87. Modèle 87. Modèle 87.

Constitution

La coque :

Vue avant.
Vue avant.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue arrière.
Vue arrière.
Vue de dessus.
Vue de dessus.

La bombe du casque M87 est constituée d'un seul tenant : celle-ci est fabriquée à base de fibres de kevlar enduites de résine, que l'on dispose dans un moule à haute pression pour lui donner sa forme finale.
La forme du casque M87 rappelle sans nul doute le casque US PASGT, mais ses formes sont plus arrondies que son homologue américain.
La bordure du casque est adoucie par un jonc en caoutchouc noir, se rejoignant à l'arrière, collé à même la bordure du casque.
Puis la coque est percée à neuf reprises :
    - 6 trous pour la coiffe, fixée par des vis et plaques de maintien : suspension de type "Riddel".
    - 3 trous pour la jugulaire, fixée de façon identique à la coiffe.
La coque est ensuite peinte de couleur marron terre (à l'exception du jonc en caoutchouc), de manière granitée afin d'éviter les reflets.

A noter qu'il arrive que deux casques M87 peuvent légèrement être différent par leur forme, en raison d'une fabrication de qualité moyenne.

Jonc en caoutchouc.
Jonc en caoutchouc.
Détail fibres de kevlar.
Détail fibres de kevlar.
Comparatif visière. Comparatif visière.
Comparatif visières.

Comparatif rivets. Comparatif rivets.
Comparatif rivets.
Etiquette du fabricant.
Etiquette du fabricant.

Le kevlar étant une matière excessivement coûteuse, le casque M87 est fabriqué en trois tailles (S, M et L) pour lesquelles correspondra une coiffe de type "Riddel" adaptée.
Le réglage final du tour de tête se fera donc par la "sweatband" et le réglage en profondeur par le biais du lacet de la suspension "Riddel".
Pour finir, la taille est spécifiée sur une étiquette en toile collée à l'intérieur de la bombe.
Sur cette étiquette est spécifié :
S.A.P.H.I. (PTY) Ltd. (South African Pith Helmet Industry Ltd.)
Numéro de contrat.
Numéro de série du casque.
Taille.
Date de fabrication.

Modèle avec visière :

M87 avec support visière.
M87 avec support visière.
M87 avec support visière, autre coté.
M87 avec support visière, autre coté.
Support, vue extérieure.
Support, vue extérieure.
Support, vue intérieure.
Support, vue intérieure.

On peut noter que des casques M87 ont été modifiés pour permettre la fixation d'une visière couvrant le visage du porteur, dans le cadre d'une utilisation anti-émeute.
Cette modification semble être faite dans un cadre régimentaire et non en usine. Elle consiste en la fixation d'un support en laiton de part et d'autre du casque.
Pour cela, le casque est percé de chaque coté, plus ou moins grossièrement, et les supports sont alors insérés dans ceux-ci. Le coté intérieur possède un gros boulot pour la fixation de ceux-ci. Le trou traversant les supports de part en part est fileté pour permettre la fixation par vissage de l'axe permettant de faire pivoter la visière.

La coiffe :

Coiffe.
Coiffe.
A-washer.
A-washer.
Réglage suspension.
Réglage suspension.
Clip.
Clip.

La coiffe, constituée d'une suspension de type "Riddel", est très proche de celle que l'on rencontre sur le casque PASGT américain.
La suspension est fabriquée en toile forte de nylon et est constituée d'un cerclage en toile, sur lequel est cousu trois bandes de toile. Les bandes avant et arrière sont simples, dont l'extrémité est cousue sur elle-même pour le passage du lacet de réglage en profondeur, passant aussi par les bandes latérales de la suspension, qui sont pliées en leur centre en forme de "V" pour être recousue au cerclage.
La bande arrière comporte d'ailleurs une languette velcro se collant à son dos, fixée sur le lacet, passant au préalable dans deux trous renforcés par un œillet métallique. La position de cette languette, jouant sur la tension du lacet, permet de régler la profondeur de la suspension.
La suspension est fixée à la bombe l'aide de six plaques de maintien ("A-washers"), qui sont vissées à la bombe. Chaque "A-washer" est donc fixé par une vis et un écrou circulaire possédant une échancrure afin d'être lui aussi vissé.
Le maintien du tour de tête est assuré par le bandeau de tour de tête ("sweatband") qui est fixée à la suspension par six clips métalliques. La "sweatband" est constituée d'une bande de cuir noir cousue sur une bande de toile forte en nylon. Le réglage de la "sweatband" est effectué à l'aide d'une boucle à double fentes, situé sur la partie arrière de la coiffe.
Enfin, on retrouve un patin en caoutchouc de forme circulaire, collé au fond de la bombe; ainsi qu'un autre de forme rectangulaire collé sur la partie arrière de la bombe. Ces patins ont pour rôle d'assurer une meilleure protection en cas de choc et sont un "héritage" du casque parachutiste M83.

Boucle de réglage.
Boucle de réglage.
Amortisseur en mousse caoutchouc arrière.
Amortisseur en mousse caoutchouc arrière.
Amortisseur du fond.
Amortisseur du fond.

La jugulaire :

Passant latéral.
Passant latéral.
Passant arrière.
Passant arrière.
Mentonière en cuir et crochet de fixation en plastique.
Mentonière en cuir et crochet de fixation en plastique.
Système de fixation.
Système de fixation.
Boucle de réglage de la sangle arrière.
Boucle de réglage de la sangle arrière.

La jugulaire est très proche de celle utilisée sur le casque M83. Elle est d'une topologie en trois points, fabriquée en toile forte de coton de couleur grise, avec mentonnière intégrée doublée en cuir et dont les extrémités sont renforcées par un embout métallique, pour éviter l'effilochement de la jugulaire et que celle-ci puisse être enlevée des passants de jugulaire.
Les trois passants de jugulaire sont visés à la coque par le même principe que la coiffe. Les passants latéraux sont constitués d'une boucle de forme carrée à l'intérieur de laquelle coulisse une patte de serrage, fonctionnant par tension de la jugulaire. Les boucles latérales de maintien de la jugulaire sont fixées sur une patte métallique repliée sur elle-même, jouant ainsi le rôle de charnière. Ces pattes sont ensuite vissées à la coque.
La conception du passant arrière est beaucoup plus simple, car il s'agit d'une simple boucle de forme rectangulaire, pour le passage de la bande arrière de la jugulaire, dont la taille est réglable à l'aide d'une boucle en plastique.
La fixation se fait à l'aide d'un clip en matière plastique, l'ouverture se faisant par une simple pression de l'ergo du crochet de fermeture. Le système de fermeture possède en son dos une patte de cuir, afin d'éviter le contact avec le visage du soldat.

A noter que les versions destinées à l'exportation ne possèdent pas ce système de fixation, la fermeture de la jugulaire étant simplement effectuée par une boucle située sur la bande arrière de la jugulaire.

Le camouflage additionnel :

Le camouflage du casque M87 s'effectue par l'ajout d'un couvre-casque. Il en existe plusieurs modèles.

Couvre-casque MD7479.
Couvre-casque MD7479.
Couvre-casque MD7479, visière dépliée.
Couvre-casque MD7479, visière dépliée.
Lacet de fixation.
Lacet de fixation.

Le premier modèle étant le modèle MD7479, ce couvre-casque de couleur marron, fabriqué à partir de deux morceaux de toile cousus sur la longueur, possède une bande de tissu cousue sur sa circonférence pour l'ajout de branchage. Ce modèle a la particularité de posséder une visière intégrée. Celle-ci pouvant se rabattre par velcro.
Ce couvre-casque, dont la base est parcourue par un long lacet, est directement posé sur le casque, le maintien étant assuré par tension de ce lacet.

Couvre-casque MD7479, sans visière.
Couvre-casque MD7479, sans visière.
Couvre-casque MD7479, sans visière.
Couvre-casque MD7479, sans visière.
Lacet de fixation.
Lacet de fixation.
Etiquette taille.
Etiquette taille.

Puis apparut un second modèle très proche du modèle MD7479, pouvant être fabriqué à partir de deux ou trois morceaux de toile cousus sur la longueur, mais sans visière intégrée.
Ensuite, fut créé le modèle 2000, arborant le schéma de camouflage en rigueur dans l'armée Sud-Africaine.
Enfin, il existe une version, pour les troupes mandataires de l'ONU, de couleur bleue et arborant les lettres "UN" pour "United Nations" à l'avant de celui-ci.
La fixation de ces couvre-casques s'effectuant de la même manière que le modèle MD7479.

Le modèle destiné à l'exportation

Comme dit précédemment, le casque M87 fut décliné en une version destinée à l'exportation, principalement pour les Emirats Arabes Unis. Voici les caractéristiques de ce modèle.

Absence d'étiquette.
Absence d'étiquette.
Bandeau de tête brun.
Bandeau de tête brun.
Intérieur.
Intérieur.
Détail jugulaire.
Détail jugulaire.

Tout d'abord, la version export du casque M87 ne possède pas d'étiquette fabricant (S.A.P.H.I.), mais ceci n'est pas une caractéristique dominatrice, en effet, il arrive souvent que cette étiquette soit absente d'un modèle sud-africain, étant donné qu'il s'agit d'un simple morceau de papier collé à l'intérieur du casque.
Ensuite, on note une légère différence de couleur au niveau de la suspension "Riddel", mais principalement du bandeau de tête, qui passe d'une couleur noire pour la version sud-africaine, à une couleur brune pour la version export.
Enfin, la principale différence entre ces deux modèles se situe au niveau de la jugulaire, en effet, la jugulaire du modèle export, dépourvue du clip de fermeture en plastique, se ferme à l'aide de la boucle de réglage de la sangle arrière de celle-ci. Cette jugulaire est très proche de celle équipant le casque M83.

Jugulaire modèle export.
Jugulaire modèle export.
Jugulaire sud-africaine.
Jugulaire sud-africaine.
Couvre-casque export.
Couvre-casque export.
Couvre-casque export.
Couvre-casque export.
Lacet de fixation.
Lacet de fixation.
Etiquette taille.
Etiquette taille.

Aussi, on peut trouver un couvre-casque destiné à la version export. Ce couvre-casque est de conception similaire au couvre-casque MD7479 sans visière, fabriqué en trois parties. La fixation de ce couvre-casque reste identique à ses homologues sud-africain, s'effectuant à l'aide d'un lacet parcourant toute la base du couvre-casque.
La toile de ce couvre-casque arbore le camouflage américain "chocolate chip camouflage pattern", composé de six couleurs.
La circonférence de ce couvre-casque est parcourue par une bande de toile de couleur beige, permettant l'ajout de branchage.