Retour à la rubrique Suède
Casque Modèle 37/70

Fiche

Preview

Historique

Depuis 1937, l'armée suédoise était équipé du casque modèle 37, et après la seconde guerre mondiale, l'intégralité de l'armée en était pourvue, avec une mise au rebus des casques antérieurs ou un déversement de ceux-ci dans la défense passive ("Cilvilförsvaret"), principalement pour le casque modèle 26 type A.
Le casque modèle 37, de fabrication très simpliste, avait hérité de la coiffe du casque modèle 26 type A, simplement constituée de trois pattes de cuir calées contre la coque.
Après qu'il fut jugé que la coiffe du casque modèle 37 était désuète et inadapté à un réglage précis du tour de tête, il fut décidé d'étudier une nouvelle coiffe pour le casque modèle 37, dont la bombe était encore jugé pleinement satisfaisante.
Un premier projet de coiffe, nommée coiffe intérieure N° 2, fut proposé par le représentant de la société allemande Schuberth-Werk, Reinius Co AB de Stockholm.
Cette coiffe, reprise du casque Ouest-Allemand modèle 40/53, était fixée dans la coque en un point au sommet du casque grâce à une armature métallique à cinq branches.
Constituée d'une suspension de type "Riddel", cette coiffe possédait néanmoins un cerclage métallique réglable en cinq positions gràce à un astucieux système de quatre positions clipsables.
Cette coiffe fut donc adoptée quelques temps pour donner le casque modèle 37/62, ce modèle sera fabriqué à partir de nouvelle coque parfaitement lisse mise à part les deux rivets de fixation de jugulaire et sera aussi fabriqué à partir de coque de casque modèle 37 dont les trous étaient bouchés par des rivets à l'exception de ceux servant au maintien de la jugulaire.
Sans doute jugé trop cher à produire, une coiffe, dont le système de réglage était identique, apparut monté sur une armature et fixée entièrement grâce à des éléments en plastique.
Dénommé comme coiffe intérieure N° 3, toujours de fabrication allemande par la société Schuberth-Werk, cette coiffe fut adoptée et standardisée à partir du 23 juin 1970 pour donner le casque modèle 37/70.
Le casque modèle 37/70 sera le dernier casque en acier utilisé par l'armée suédoise jusque dans les années 90, période durant laquelle il fut remplacé par le casque en matière composite modèle 90.

Casque modèle 37.
Casque modèle 37.
Casque modèle 37/70. Casque modèle 37/70. Casque modèle 37/70. Casque modèle 37/70.

Constitution

La coque :

Vue avant.
Vue avant.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue arrière.
Vue arrière.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Rivet.
Rivet.
Marquage.
Marquage.
Insigne de l'armée.
Insigne de l'armée.
Décalcomanie non posé.
Décalcomanie non posé.

La coque du casque modèle 37/70 est strictement identique à celle du casque modèle 37. Elle fut fabriquée en quatre tailles par emboutissage progressif d'une feuille d'acier spécial. De forme arrondie, la base de ce casque est presque parfaitement ronde. Sa bordure est franche et est légèrement évasé vers l'extérieure.
Le casque est ensuite percé pour la fixation des éléments internes (coiffe et jugulaire) et le nombre de trous pratiqués dépend de la taille du casque :
    - Casque de taille 66, 69, 72 : 6 trous, 2 pour chaque armature maintenant la coiffe, les passants de jugulaire étant posé en même temps que les armatures latérales.
    - Casque de taille 75 : 8 trous, 2 pour chaque armature en plastique, les armatures latérales étant positionnées trop en avant du casque, 2 trous supplémentaires sont faits de part et d'autre du casque pour la fixation des passants de jugulaire sur la ligne transversale du casque.
Le casque est ensuite peint de couleur gris/vert mat avant la pose des autres éléments du casque.
Depuis 1942, les casques destinés à l'armée arboraient un décalcomanie de part et d'autre du casque. Constitué d'un blason de couleur bleu, contenant trois couronnes de couleur jaune, ce décalcomanie est désigné comme "Nationalitetsbeteckning m/42 för hjälm".
Enfin, la taille de la coque qui peut être estampée sur le coté interne de la visière arrière du casque.

A noter qu'en raison du même positionnement des trous pour la fixation des éléments internes du casque, des casques modèle 37 furent reconditionnés en modèle 37/70.

La coiffe :

Support de coiffe avant.
Support de coiffe avant.
Support de coiffe latéral.
Support de coiffe latéral.
Coiffe, vue de dessus.
Coiffe, vue de dessus.
Coiffe, vue arrière.
Coiffe, vue arrière.
Coiffe, vue de dessous.
Coiffe, vue de dessous.
Marquage taille coque.
Marquage taille coque.
Fixation cerclage.
Fixation cerclage.
Système de réglage.
Système de réglage.
Marquage taille coiffe.
Marquage taille coiffe.
Fixation latérale.
Fixation latérale.
Fixation avant.
Fixation avant.
Coiffe.
Coiffe.

La coiffe, fabriquée par la société allemande Schuberth-Werk, est d'une conception proche de la suspension "Riddel" américaine. La suspension en toile de couleur vert foncé possède quatre "V" en toile, se rejoignant au centre avec un lacet.
Cette suspension est cousue sur le bandeau de sudation en cuir, qui est fixé à un cerclage métallique, à l'aide de onze attaches parisiennes. Une bande de mousse de couleur jaune est cousue sur la bande de sudation en cuir, se retrouvant ainsi entre le bandeau de cuir et le cerclage afin d'améliorer le confort. Ce cerclage est réglable en quatre positions, à l'aide d'un ergot à une de ses extrémités se clipsant dans quatre trous. La fermeture étant assurée par un levier métallique, lui même maintenu en place avec une languette de cuir fixée par un bouton pression.
Cette coiffe est fixée sur un cerclage en plastique de couleur vert kaki à l'aide de cinq pattes, d'environ 7 centimètres, fabriquées dans la même matière. Ce cerclage en plastique possède ses parois inclinées de façon à mieux épouser le fond du casque.

Cet ensemble est ensuite fixé au fond de la coque en se clipsant aux quatre pattes réparties sur les trois supports rivetées sur les parois du casque, permettant ainsi de caler la coiffe au fond de la bombe du casque. Le casque étant déjà peint avant la pose des supports de coiffe, les rivets, servant à fixer les supports maintenant la coiffe, sont déjà peints en vert.
La taille de l'ensemble coiffe/support est estampée sur le cerclage en plastique, cette taille correspond à la circonférence du casque.
La taille de la coiffe, à proprement parler, est inscrite à l'encre noire sur le bandeau de sudation. Ce marquage indique les quatre tailles pouvant être réglées :
    - Taille du casque : 66, taille de coiffe possible : 50 - 54.
    - Taille du casque : 69, taille de coiffe possible : 54 - 58.
    - Taille du casque : 72, taille de coiffe possible : 58 - 62.

La jugulaire :

Passant de jugulaire.
Passant de jugulaire.
Jugulaire.
Jugulaire.
Jugulaire fixée, fermeture ferme ou souple.
Jugulaire fixée, fermeture ferme ou souple.

La jugulaire, identique à celle du modèle 37/62, est fabriquée en toile forte en coton de couleur verte, d'une longueur de 34 centimètres pour la partie longue et 8 centimètres pour la partie courte, le tout pour une largeur de 2 centimètres. Son système de fermeture est copié sur le casque Ouest-Allemand Modell M1A1, qui consiste en deux triangles clipsables sur un ergot de forme circulaire.
Le triangle de fermeture du bas est fendu à en son sommet principal afin d'obtenir une fermeture moins ferme, l'autre triangle n'est pas fendu pour obtenir l'effet contraire.
A noter que pour celui-ci, la couture située juste en bas n'est pas fermée en son sommet afin de coincer ce triangle en cas de non utilisation.
La jugulaire est fixée aux deux clips de jugulaires à l'aide de ses deux anneaux de forme rectangulaire cousus à ses extrémités. Ces clips de jugulaire sont simplement constitués d'une petite patte métallique pliée à son sommet, et sont rivetés en même temps que les deux supports de coiffe latéraux pour les casques de taille 66, 69 et 72. Ces supports étant positionnés trop en avant sur les casques de taille 75, les clips de jugulaire sont rivetés sur la ligne transversale du casque.

Le camouflage additionnel :

Couvre-casque M60.
Couvre-casque M60.
Eléments dépliés.
Eléments dépliés.
Vue de dessus.
Marquage.
Fixation.
Fixation.
Modèle avec velcro.
Modèle avec velcro.

En 1960 apparut un filet couvre-casque pour les casques modèle 37 et dérivés. Désigné comme couvre-casque modèle 37, ce couvre-casque est constitué d'un filet pour la couverture du dôme, dont les mailles sont nouées au sommet du casque avec un lacet.
La base du couvre-casque est constituée d'un bavolet en tissu de couleur verte, pouvant être rabattu pour protéger le cou du soldat des éventuelles émissions d'attaque NBC, ou simplement le protéger du soleil. Ce bavolet se ferme sous le menton du soldat grâce à deux boutons, puis dans un second temps grâce à du velcro.
Le bavolet est complété d'une visière fabriquée de la même manière.
La fixation de ce couvre-casque est effectuée avec un lacet parcourant la base du filet, et le haut des éléments en tissu.
Enfin, un marquage fabricant est estampé à l'encre noire, spécifiant l'année de fabrication, les initiales du fabricants, et les trois couronnes attestant d'un matériel destiné à l'armée.

Marquage.
Marquage.

Autres accessoires :

Bandeau de la police militaire.
Bandeau de la police militaire.
Bandeau en place.
Bandeau en place.
Vue de coté.
Vue de coté.
Crochet de fixation.
Crochet de fixation.
Zip et tirette de réglage.
Zip et tirette de réglage.

Un accessoire que l'on peut rencontrer sur le casque modèle 37 et dérivés est la bande de signalisation de la police militaire. Ce bandeau est constitué d'une bande blanche réfléchissante sur laquelle est cousue sur toute la longueur une bande en toile cirée orange portant les inscriptions "FÄLTPOLIS".
La fixation de ce bandeau sur le casque est assurée par deux petits crochets se positionnant sur la bordure du casque à hauteur des passants de jugulaire.
Afin de s'adapter aux plusieurs tailles disponibles pour le casque modèle 37, ce bandeau se serre à l'aide d'un zip et d'une tirette, positionnées à l'arrière du casque.

Quelques exemples

Exemple 1. Exemple 1. Exemple 1.
Casque modèle 37/62 reconditionné en 37/70, puis attribué aux troupes mandataires de l'ONU.

Exemple 2. Exemple 2. Exemple 2.
Exemplaire camouflé par voile de peinture.