Retour à la rubrique Etats-Unis
Casque US M-1 Model 1951

Fiche

Preview

Historique

Le casque US M-1 fut créé en 1941 et fut produit à plusieurs millions d'exemplaires tout au long de la seconde guerre mondiale.
Fruit d'une création lancée dans l'urgence de la guerre, le casque US M-1 subit déjà durant le conflit quelques modifications mineures afin de palier ses défauts. Notamment en 1943, où il fut décider de construire des pontets de jugulaire mobiles afin d'éviter l'usure des jugulaires en toile sur ceux-ci. A la fin de l'année 1944, le jonc bordant le casque sera fermé à l'arrière afin d’éviter les blessures au visage lors de l'arrachement de celui-ci.
Avec la fin de la seconde guerre mondiale en août 1945, la production du casque US M-1 model 1943 cessa du jour au lendemain.
Néanmoins, on n'attendit pas la fin de la seconde guerre mondiale pour palier d’autres défauts connus du casque M-1. Parmi ces défauts, le casque M-1 fut critiqué au niveau de sa jugulaire, que les soldats ne fixaient pas en période d'accalmie et qu'en cas d'une soudaine activité violente, le casque était souvent perdu.
Il fut donc étudié un nouveau système de fixation de jugulaire dès juillet 1944, et qui fut mis en expérimentation au mois de septembre de la même année. Ce système consistait à maintenir la jugulaire fermée de manière plus relâchée que la fermeture classique, à l'aide de l'ajout d'une petite boule métallique. Ce système, dénommé T1, se fixait au nouveau crochet de la jugulaire, plus adapté à cette nouvelle fermeture. Il fut seulement adopté en août 1945, alors que cessait la production des casques US M-1.
Au lendemain de la guerre, les Etats-Unis avaient produit assez de casques pour fournir son armée présente aux quatre coins du globe et dont un grand nombre de soldats furent rapatriés. Seul un petit nombre restant sur place afin de maintenir l'ordre dans les zones d’occupation (notamment en Allemagne et au Japon).
1945 est aussi le commencement de l'ère du nucléaire et des tensions s'installèrent entre le bloc de l'Ouest et les pays communiste du bloc de l'Est, ce qui mènera à la guerre froide et des guerres indirectes entre le bloc Est et Ouest. La première d'entre-elles fut la guerre de Corée, qui débuta en 1950 et qui nécessita l'intervention des forces de l'ONU, essentiellement composées de soldats américains.
Devant donc envoyer d'importantes forces armées en Asie, les Etats-Unis relancèrent à vaste échelle leur production de guerre.
L'armée, étant équipé de casques M-1 fabriqués durant la seconde guerre mondiale, exigea donc la correction des défauts du casque M-1.
C'est dans ces conditions que la production du casque M-1 reprit en 1951, suite à de mineures modifications. Notamment l'application systématique de jugulaires avec système T1, ces jugulaires seront dorénavant fixées à l'aide d'un clip métallique, qui fit son apparition dès 1945 sur les casques "anti-flak" M-5. En effet, les jugulaires s'effilochaient dû aux frottements aux passants de jugulaire, malgré l'adoption des pontets articulés. Ces modifications donnèrent naissance au casque dénommé par casque US Helmet M-1 model 1951.
Le liner restera quasiment identique, seule la couleur de la suspension "Riddel" changeant pour la couleur OD 7. Dans l'urgence de la production, de nombreux casques produits avant 1945 furent reconditionnés plus ou moins complètement (en fonction de l'état essentiellement) en model 1951.
La construction du casque lourd sera confiée à "Mc Cord Radiator" ("Schlueter" ne produisant plus de casques depuis 1945) à partir de 1951. Ce fabricant produisit environ 400 000 exemplaires, en plus des casques reconditionnés, jusqu'à juin 1958, date à laquelle les contrats prirent fin.
Les fabricants du liner furent "Capac", "Firestone", "Marmac", "Micarta" (filiale de "Westinghouse").
Ce casque sera produit jusqu'en 1963, au moment où le model 1966 fit son apparition, mais sera néanmoins utilisé jusque dans les années 80 jusqu’au remplacement total des casques M-1 par le PASGT.

Casque US M-1 model 1943.
Casque US M-1 model 1943.
US M-1 model 1951. US M-1 model 1951. US M-1 model 1951.

Constitution

Casque lourd.
Casque lourd.
Jointure du jonc arrière.
Jointure du jonc arrière.
Pontet de jugulaire mobile.
Pontet de jugulaire mobile.
Peinture.
Peinture.
Marquage fabricant : Mc Cord.
Marquage fabricant : Mc Cord.

Le casque lourd est fabriqué par emboutissage d'une feuille d'acier au manganèse "Hadfield" amagnétique. Cette coque est bordée d'un jonc amagnétique, lui aussi en acier au manganèse, se fermant à l'arrière.
La forme est strictement identique au casque US M-1 model 1943 et comme son prédécesseur, le casque US M-1 model 1951 possède aussi des pontets de jugulaire articulés. Les pontets de jugulaire mobiles, consistent en un anneau de forme rectangulaire, légèrement incurvé vers l'extérieur, pris dans une patte en forme de "T" inversé se repliant sur lui-même, formant ainsi une charnière. Les pontets de jugulaire sont fixés par trois points de soudures électriques.
Le casque est peint de couleur vert olive ("Oliv Drab") de manière satinée à l'intérieur et de manière granitée à l'extérieur. Le granitage est obtenu avec du sable (ce qui donne un aspect plus fin), contrairement à de la poudre de liège ("Cork") pour les casques US M-1 produit jusqu'à 1945.
Le marquage du fabricant est estampé à froid à l'intérieur du casque, au niveau de la visière. Il est intéressant de noter que le marquage est estampé sur le coté contrairement au centre pour un casque produit avant 1945.
Le casque lourd sera fabriqué au nombre de 400 000 exemplaires par "Mc Cord Radiator" de 1951 à juin 1958, date à laquelle les contrats prirent fin.
Il arrive de rencontrer un tampon du service d'inspection apposé à l'encre noire à l'intérieur du casque lourd.

Tampon du service d'inspection.
Tampon du service d'inspection.

Il faut noter que beaucoup de casques US M-1 produits avant 1945 (essentiellement du model 1943, afin de permettre la pose des nouvelles jugulaires) furent reconditionnés au début des années 50 (la production s'étant arrêtée en 1945, avec la fin de la guerre). Ce reconditionnement consistait par une remise en peinture, de couleur vert foncé brillant et par l'ajout de nouvelles jugulaires fixées avec clips métalliques.
Plus rarement, les casques furent décapés pour être repeint de la même manière qu'un casque produit à partir de 1951.

Liner - coté gauche.
Liner - coté gauche.
Liner - arrière, vue de la neckband réglable.
Liner - arrière, vue de la neckband réglable.
Liner - coté droit.
Liner - coté droit.

La coiffe du casque US M-1 model 1951 est assurée par un liner (sous-casque) très proche du type de liner adopté dès le début de la fabrication du casque US M-1. Le liner est toujours fabriqué à base de fibres de coton noyées dans de la résine, le tout formé dans un moule à haute pression.
Le liner est constitué d'une suspension "Riddel" en toile de coton HBT ("Herring Bone Twill") identique à celles fabriquées avant 1945, hormis qu'elle sera de couleur verte (OD 7) à partir de 1951.
La suspension est rivetée au liner et est maintenue par des plaques de maintien ("A-washers"), au nombre de neuf (six pour la suspension "Riddel" et trois pour le support de la "neckband").
Le maintien sur la tête est assuré par la "headband", maintenue à la suspension par six clips en fer de couleur noire. Sa conception reste aussi très proche de celles fabriquées avant août 1945 : elle est constituée d'une bande de cuir cousue sur une bande de toile HBT. Elle est réglable à l'aide d'une boucle présente à son extrémité droite.
Le maintien au niveau de la nuque est assuré par la "neckband" réglable, maintenue par quatre boutons pression. Ce modèle de "neckband" est apparut en 1944 et sera apposé sur tous les liners produits à partir de 1951.
A partir de 1955, il fut décidé de supprimer l'œillet métallique présent sur la partie avant du liner, ce trou permettant d'y poser un insigne.

Il faut noter qu'un grand nombre de liners produits avant août 1945 furent reconditionnés en raison de l'urgence de la production en 1951 - 52. Ces liners furent reconditionnés par un changement total ou partiel de la suspension (donnant parfois un mélange de toile HBT beige et verte). Certains éléments furent partiellement ou totalement remplacés, comme la "headband", "neckband" et la jugulaire.
Ces liners furent aussi souvent repeints avec une peinture caractéristique, vert foncé brillant (même peinture utilisée sur les casques lourds).

Liner Capac/Westinghouse.
Liner Capac/Westinghouse.
Œillet.
Œillet.
Marquage.
Marquage.

Durant les années 1951 et 1952 furent produits des liners par la firme "Westinghouse" dans des moules "Capac" récupérés des stocks de la seconde guerre mondiale.
Cette production est caractérisée par des plaques de maintien de la suspension "Riddel" ("A-washers") peintes de couleur verte.
Toute cette production présente l'œillet frontal permettant d'apposer un insigne et le fond du liner a la particularité de posséder le double marquage "Westinghouse", "Capac", ayant autour de ce dernier les dates 51 et 52 d'inscrites.
Durant l'année 1951, seul le nombre 51 sera apposé, puis à partir de 1952, le nombre 52 apparaît : ceci traduisant l'année de production.

Ensuite fut produit le classique liner model 1951, possédant des "A-washers" peints en noir. Ces liners posséderont un œillet frontal pour une fabrication antérieure à 1955.
De 1951 à 1963, les fabricants de liners pour le casque US M-1 model 1951 furent :
    - Filiale "Micarta" de la société "Westinghouse" (marquage apposé par une étiquette avec la date de production).
    - "Capac" (marquage double inscription CAPAC dans une croix).
    - "Firestone" (marquage F).
    - "Marmac" (marquage M II).

Liner.
Liner.
Marquage : Marmac.
Marquage : Marmac.
Boucle 1951 - 1954.
Boucle 1951 - 1954.
Boucle 1955 - 1963.
Boucle 1955 - 1963.

La jugulaire du liner est très semblable à celles employées sur les liners fabriqués durant la seconde guerre mondiale.
Elle est fabriquée à partir d'une bande de cuir de couleur brune de 1,3 centimètres de large pour environ 49 centimètres de long.
La jugulaire comporte deux triangles de fixation, dont l'un est riveté à l'une des extrémités et l'autre libre à l'autre extrémité. Le second triangle est retenu par le fait que la jugulaire se replie sur elle-même avec le clip de réglage.
La jugulaire est fixée aux deux picots rivetés de part et d'autre du liner, à l'aide des triangles de fixation.
On rencontre deux types de clips de réglage :
    - Le premier type, en fer peint en noir, dont le levier de fixation présente un angle très arrondi. Cette jugulaire est fabriquée durant la période 1951 - 1954.
    - Le second type, en fer peint en noir, dont le levier de fixation présente un angle très vif. Cette jugulaire est fabriquée durant la période 1955 - 1963. Le fabricant le plus courant est "Anchor" (petite ancre estampée sous le levier, et le rivet de fixation du clip est marqué DOT).
    - Attention de ne pas confondre avec une jugulaire fabriquée à la fin du second conflit, qui présente un levier anodisé en noir (aspect plus mat).


Clip de fixation de jugulaire vert. Clip de fixation de jugulaire vert. Jugulaire avec parties métalliques vertes, période 1951 - 1958.
Clips de fixation de jugulaire peints en vert, et jugulaire avec parties métalliques peintes en vert (hormis la boule T1 et le crochet) - période 1951 - 1958.

Clip de fixation de jugulaire noir. Clip de fixation de jugulaire noir. Jugulaire avec parties métalliques noires, à partir de 1958.
Clips de fixation de jugulaire anodisés en noir, et jugulaire avec parties métalliques anodisées en noir - période 1958 - 1973.
Système T1.
Système T1.

La jugulaire du casque US M-1 model 1951 est fixée par clips métalliques, adoptés afin d'éviter l'effilochement des jugulaires à cause du frottement sur les pontets. Ces clips feront leur première apparition en 1945 sur les casques anti-flak M-5. Ils seront, dans un premier temps, peints en vert olive ("Oliv Drab") durant la période 1951 - 1958, puis seront ensuite anodisés en noir.
La jugulaire est fabriquée en toile de coton de couleur verte (OD 7) et est constituée de deux parties. La partie gauche, la plus courte d'environ 11,5 centimètres, comporte le crochet de fixation qui est anodisé en noir. La partie droite, d'environ 26 centimètres, comporte la boucle de fixation, destinée à se fixer au crochet. La boucle possède le système de dégagement T1, qui a été étudié en juillet 1944 puis adopté en août 1945. Cette boule de fixation, anodisée en noir, servait à maintenir la jugulaire fermée de manière plus relâchée que la fermeture classique.
Cette partie de la jugulaire comporte à son extrémité un renfort métallique, se repliant sur la jugulaire afin de maintenir l'excédent de jugulaire (ce renfort sera peint de couleur vert olive ("Oliv Drab") durant la période 1951 - 1958, puis anodisé en noir à partir de cette date).
On rencontre deux types de boucles de fixation :
    - La première peinte en vert, dont la pointe est applatie, fabriquée de 1951 à 1958.
    - La seconde, adoptée à partir de 1958, anodisée en noir, dont la base est parfaitement pointue.

PlusLes couvre-casques de l'US M-1 !