Retour à la rubrique Etats-Unis
Casque US M-1 Model 1973

Fiche

Preview

Historique

Le casque US M-1, en dotation dans les différents corps d'armée des Etats-Unis depuis 1941, a subit plusieurs modifications tout au long de sa carrière, principalement en 1943 avec l'adoption de pontets mobiles, en 1951 avec l'adoption de clips métalliques de fixation de la jugulaire, en 1961 (modèle 1964 C et modèle 1966) avec l'adoption d'une nouvelle suspension de coiffe dans le liner.
Etant donné que les diverses tentatives de remplacement du casque US M-1 dans les années 60 n'aboutirent à rien et les difficultés que rencontra l'armée américaine dans le bourbier du conflit Vietnamien, l'intendance US tirèrent les leçons des conditions difficiles des combats en environnement hostile.
On décida alors d'améliorer le casque US M-1 model 66 afin de préserver ce casque en dotation en attendant de trouver un casque de remplacement de manière définitive, alors que des recherches sur un casque en matière composite avaient déjà débutée.
Les principales modifications apportées au casque M-1 au début des années 70 portèrent principalement sur le liner :
    - La suspension, toujours de type "Cradle", est désormais extractible par un système d'agrafes pour améliorer son remplacement en cas de détérioration ou tout simplement lavé. Ce système d'agrafes est repris du système de la coiffe extractible du casque US M-5 adopté pour les casques des pilotes de forteresses volantes lors de la seconde guerre mondiale.
    - La bombe du liner est désormais fabriquée à partir de toiles de nylon imprégnées de résine phénolique/Polyvinyle de butyral (PVB) formées dans un moule à haute pression, donnant ainsi une structure plus souple au liner et est ainsi plus résistant aux chocs. Ce nouveau liner fut fabriqué par les sociétés Firestone, Marmac, et Consolidated Molded Products.
    - Enfin, une nouvelle jugulaire avec mentonnière (la mentonnière était alors réservée uniquement aux troupes aéroportées) fit son apparition, dont la fermeture s'effectue à l'aide d'un bouton pression. Ce modèle de jugulaire sera d'ailleurs conservé pour le nouveau casque en kevlar PASGT apparut dans les années 80. Etant donné la facilité d'adaptation de cette jugulaire, celle-ci fut produite en grand nombre afin de modifier les casques déjà existants.
L'aspect du casque M-1 model 73 reste en grande partie inchangé par rapport à son prédécesseur, et ces modifications, apparues en 1972, seront adoptées officiellement à partir de 1973.
La production de ce nouveau casque M-1 fut planifié de 1973 à 1988, mais fut interrompue en 1984 en raison de l'adoption du nouveau casque PASGT en kevlar et ce malgré une commande de 250 000 unités en raison de l'incertitude planant sur l'adoption définitive du PASGT, mais la société "Hadfield" fournissant l'acier des casques ayant cessé sa production, et rencontrant des difficultés dans sa reprise, annula donc cette commande.
Cependant la production des éléments internes du liner et de la jugulaire du casque lourd continua jusqu'en 1988 pour le remplacement des éléments détériorés des casques qui restèrent en dotation parallèlement au casque PASGT, principalement à l'entrainement et au sein des troupes auxiliaires.
Ce dernier casque de la lignée des M-1 restant donc en dotation jusqu'à la fin des années 80, période durant laquelle le casque PASGT fut adopté de manière généralisé au sein de l'US Army et l'US Marines Corps.

Casque US M-1 Model 1966.
Casque US M-1 Model 1966.
Casque US M-1 M73. Casque US M-1 M73. Casque US M-1 M73.
Casque US M-1 M73. Casque US M-1 M73. Casque US M-1 M73. Casque US M-1 M73.

Constitution

La coque :

Vue avant.
Vue avant.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue arrière.
Vue arrière.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Peinture texturée.
Peinture texturée.
Jointure du jonc arrière.
Jointure du jonc arrière.
Fabrication Ingersoll.
Fabrication Ingersoll.
Autre fabrication.
Autre fabrication.

La coque du casque M-1 M73 est toujours fabriquée selon les spécifications du casque lourd M66. La forme de la coque est celle du casque M-1 fabriqué à partir de 1941, mais avec une forme légèrement plus profilée.
Fabriquée par emboutissage progressif d'une plaque d'acier Hadfield au manganèse, qui répond aussi aux nouvelles spécifications de 1966.
La coque est ensuite peinte de couleur vert olive très pâle (la couleur OD No.319 des années 50 est abandonnée au profit d'une nouvelle couleur plus claire désigné par la référence Munsell 10Y 3/3), dont la peinture est mélangée à du sable fin afin d'éviter les reflets.
Cette nouvelle coque d'abord fabriquée par Ingersoll Products et McCord Corporation, ayant respectivement reçu leur contrat le 16 et 30 avril 1965, la production fut vite attribuée à Ingersoll Products, Parish Division of the Dana Corporation, et R.J. Stampings Company Ltd après l'abandon du contrat par la société McCord. Chacune de ces sociétés marquèrent comme auparavant les casques sous la visière en spécifiant le numéro de lot. Les fabrications de la société Ingersoll comportent un I avant le numéro de lot d'acier.

En raison du caractère adaptable de la nouvelle jugulaire M73, on peut rencontrer des coques fabriquées antérieurement aux années 60 en configuration M73, et même occasionnellement des coques à pontets mobiles fabriquées avant 1945 et voir plus rarement des coques à pontets fixes.

La coiffe :

Le liner.

Vue avant.
Vue avant.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue arrière.
Vue arrière.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Fabrication Firestone/Marmac précoce.
Fabrication Firestone/Marmac précoce.
Fabrication CMP.
Fabrication CMP.
Autre marquage CMP.
Autre marquage CMP.

Le liner M1973 est un perfectionnement du liner M1964 dont la suspension "Cradle" est fixée de manière permanente à l'aide de plaques de maintien ("A-washers") et de rivets. Ce nouveau liner est désigné comme "LINER GROUND TROOPS HELMET (COMBAT) TYPE 1".
Comme sur le liner M64, ce nouveau modèle est fabriqué à partir de toile de nylon imprégnées de résine phénolique/Polyvinyle de butyral (PVB) formées dans un moule à haute pression.
Le marquage fabricant, le numéro de moule et les marques de repères du moule (croix ou trait) sont moulés directement lors du moulage du liner.
Les productions précoces du liner M73 sont fabriquées à l'aide de résine à dominante orange (utilisée pour les liners fabriqués entre 1969 et 1973), cette résine sera à dominante verte plus tard.
Après formation du liner, celui-ci est percé de 9 trous pour la fixation des disques par rivetage permettant le maintien de la suspension extractible, puis des trois boucles dentelées aussi rivetées pour le maintien de la "neckband".
Après fixation des éléments métalliques de fixation des composants en toile de la coiffe, la surface externe du sous-casque est peint de couleur vert olive (Munsell 10Y 3/3) mélangé à du sable fin pour éviter les reflets.
Le liner M73 fut fabriqué par les sociétés suivantes :
    - Firestone, contrat daté du 27 octobre 1972 (DSA 100-73-C-0582).
    - Firestone/Marmac, contrat daté du 7 septembre 1973 (DSA 100-74-C-0208).
    - Consolidated Molded Products (CMP), contrat daté de février 1974 (DSA 100-74-C-1253).
Le numéro de contrat et le fabricant sont notés en plus à l'aide d'un large tampon noir, ou pour certaines fabrications précoces à l'aide d'une étiquette blanche autocollante.

Il est intéressant de noter que les fabrications tardives de la société CMP datant de 1984 ont une plus grosse forme, impliquant une très grande difficulté à l'insérer dans un casque lourd, ce qui explique pourquoi cette série se trouve à l'heure actuelle dans une condition absolument neuve.

La suspension.

Intérieur du liner.
Intérieur du liner.
Disque de fixation.
Disque de fixation.
Suspension Cradle extractible.
Suspension Cradle extractible.
Détails points de fixation et boucles de réglage en profondeur.
Détails points de fixation et boucles de réglage en profondeur.

La coiffe est héritée de celle du liner M64, mais est désormais extractible. Elle est composée d'une suspension de type "Cradle" en toile forte de couleur verte (Oliv Drab No.7). La suspension est constituée d'un cerclage en toile, sur lequel sont fixées par couture les trois sangles de maintien en profondeur. Les trois sangles, se croisant en leur milieu dans la doublure centrale de la sangle transversale, sont fixées par couture à l'avant et sont maintenues à l'arrière à trois boucles coulissantes, chacune fixée à une petite patte de toile, elle-même fixée par couture à l'arrière du cerclage de toile : ce dispositif permettant le réglage en profondeur de la coiffe.
A chaque intersection du cerclage et des sangles de maintien en profondeur est fixé un clip riveté (consolidant par la même occasion l'ensemble) destiné à s'enchâsser sur le plateau fixé dans la coque lui correspondant, rendant l'ensemble extractible.

Rivet clip de maintien.
Rivet clip de maintien.
Clip de maintien.
Clip de maintien.
Suspension montée.
Suspension montée.

La headband.

Bandeau de tour de tête (headband).
Bandeau de tour de tête (headband).
Clip de maintien avant avec griffes.
Clip de maintien avant avec griffes.
Vue de coté.
Vue de coté.
Clip de maintien lisse.
Clip de maintien lisse.
Boucle de réglage.
Boucle de réglage.
Headband montée.
Headband montée.

Le maintien sur la tête est assuré par la traditionnel "headband" et conserve le modèle final utilisé sur tous les casques M-1 à partir de 1961.
Le bandeau de tour de tête est constitué d'une bande de toile forte de couleur verte (Oliv Drab No.7) longue d'environ 75 centimètres, sur laquelle est cousue une bande de cuir fin. Cette bande de cuir est d'abord cousue sur le revers haut du bandeau, puis est cousue à la base de la bande de toile.
Des encoches et des interstices sont pratiqués à intervalle régulier pour le passage des six agrafes métalliques permettant la fixation de la "headband" sur la suspension du liner. A noter que les agrafes avant du bandeau sont munies d'ergots assurant la fixation à l'avant de la coiffe, les quatre autres sont lisses permettant au bandeau de coulisser sur la suspension et ainsi de mieux s'adapter à la tête du soldat.
Une extrémité du bandeau comporte la boucle de réglage à double fente, dont une est dentelé pour une meilleure fixation. L'autre extrémité du bandeau passe dans les deux fentes de cette boucle et se replie sur elle-même, dont la pliure est assurée par couture, empêchant ainsi cette extrémité de se dégager de la boucle.
Pour un meilleur réglage du tour de tête, il est conseillé de régler la "headband" avant de l'installer dans le liner, comme spécifié dans le manuel d'utilisation.
Enfin, la "headband" est uniquement fabriquée par la société Steinberg Bros. à partir de 1971.

La neckband.

Boucle de fixation.
Boucle de fixation.
Neckband.
Neckband.
Neckband montée.
Neckband montée.
Détail fixation.
Détail fixation.

Tout comme le liner M64, la coiffe est complétée par une bande de toile assurant un meilleur maintien au niveau de la nuque évitant ainsi au casque de basculer en avant en cas de manœuvre brusque.
La "neckband" est constituée d'une bande de toile forte rectangulaire de couleur verte (Oliv Drab No.7) dont les coins sont repliés sur eux-mêmes et maintenus par couture, ainsi que les deux bandes de toile, longues de 17 centimètres pour 13 millimètres de large, permettant la fixation de la "neckband" sur les cotés du liner. Une troisième bande, plus courte (11 centimètres), est cousue à la base pour se fixer au centre arrière du sous-casque. A noter que l'extrémité libre de chacune des pattes de toile est taillée en pointe afin de mieux s'insérer dans les boucles de fixation.
Le maintien de la "neckband" s'effectue avec les trois petites boucles à double passants et dentelées, dont la base lisse de celles-ci est prise dans une patte métallique repliée sur elle-même, jouant ainsi le rôle de charnière et riveté ensuite dans le liner (au centre arrière et sur les cotés).

    Plus

Manuels d'instruction du casque US M-1 model 1973 !

La jugulaire :

Jugulaire - partie gauche avec pression mâle de fermeture.
Jugulaire - partie gauche avec pression mâle de fermeture.
Jugulaire - partie droite avec mentonnière.
Jugulaire - partie droite avec mentonnière.
Boucle à griffe de réglage.
Boucle à griffe de réglage.
Pontet mobile.
Pontet mobile.
Crochet de fixation.
Crochet de fixation.
Conditionnement d'origine.
Conditionnement d'origine.
Etiquette de stock.
Etiquette de stock.

Les pontets de jugulaire sont repris des modèles précédents du casque M-1, adoptés à partir de 1943. Les pontets de jugulaire mobile sont de formes rectangulaires et légèrement incurvées afin de pouvoir épouser la forme de la coque en étant rabattus vers le haut. La base des pontets est prise dans une pièce métallique triangulaire repliée sur elle-même et soudée électriquement en trois points au niveau de chaque pointe de la pièce charnière.
La principale caractéristique du casque M-1 M73 vient de sa jugulaire à montage rapide. Cette jugulaire, permettant d'être montée rapidement aux pontets de jugulaire grâce à ces crochets plats, est constituée de deux bandes de toile de nylon verte longue de 17 centimètres pour 2,5 de large.
La partie centrale, cousue à la partie droite de la jugulaire, est fabriquée à partir d'une bande de toile de coton doux longue de 20 centimètres, et est munie d'une mentonnière (constituée par une bande de matière identique longue de 14 cm). Son extrémité libre comporte la pression mâle de fermeture, qui s'effectue sur la pression femelle de la partie gauche de la jugulaire.
La mise à longueur de cette jugulaire s'effectue avec les boucles à clapets terminant les crochets de fixation.
Dans la nomenclature US, la jugulaire est désignée sous le terme de :
"STRAP, CHIN, GROUND TROOPS'HELMET, STEEL, M-1."

Cette jugulaire fut aussi distribuée au possesseurs de casque M-1 M66, ce qui implique qu'il n'y a pas seulement eu de fabrication année 73, mais aussi une modification année 73 (Cf : Instructions d'installation). Par ailleurs, cette jugulaire fut fabriquée en très grand nombre afin de modifier un grand nombre de coque déjà disponible, ce qui explique aussi pourquoi la jugulaire M73 se trouve à l'heure actuelle très facilement en condition neuve de stock.
De plus, cette étiquette datant de 1988, démontre que le casque US M-1 M73 fût utilisé bien après l'adoption du casque PASGT.

    Plus

Instruction d'installation et de réglage de la jugulaire M73 !

Les marquages :

Marquage liner.
Marquage liner.
Marquage suspension Cradle extractible.
Marquage suspension Cradle extractible.
Marquage précoce de liner sur étiquette.
Marquage précoce de liner sur étiquette.
Marquage headband.
Marquage headband.

Tous les éléments du casque US M-1 model 73 sont marqués à l'aide d'un tampon à l'encre indiquant dans l'ensemble plusieurs informations avec la même nomenclature (essentiellement les pièces constituant le liner).
Ainsi, on trouve en premier lieu sur ces marquages le type de pièce :
    - LINER GROUND TROOPS HELMET (COMBAT) TYPE 1 : liner.
    - SUSPENSION ASSEMBLY GROUND TROOP'S HELMET LINER : suspension "Cradel" extractible.
    - HEADBAND LINER HELMET : bandeau de tour de tête.
    - NECKBAND LINER HELMET COMBAT : bande nuquière.
    - COVER, HELMET, CAMOUFLAGE : couvre-casque.
    - BAND, HELMET, CAMOUFLAGE U.S. : élastique sans "Cat's Eyes", puis BAND, HELMET, CL-1 USXX pour les élastiques munis de bandes réfléchissantes.
On trouve ensuite le numéro de contrat, précédé par les lettres DSA pour des éléments fabriqués avant 1976 - 1977, et DLA par la suite. Les deux dernières années d'adoption du contrat et donc approximativement l'année de fabrication sont présents dans ce numéro (bien souvent après le chiffre 100).
Puis on peut lire le numéro de stock fédéral (FSN : "Federal Stock Number").
Et enfin, on rencontre parfois en dernière ligne le nom du fabricant de la pièce en question.

Le camouflage additionnel :

Couvre-casque ERDL.
Couvre-casque ERDL.
Couvre-casque Woodland.
Couvre-casque Woodland.

Adopté à partir de 1973, le casque US M-1 model 1973 se rencontre le plus fréquemment avec un couvre-casque ERDL à la fin des années 70 et plus souvent avec un couvre-casque Woodland dans les années 80 avec l'adoption de la nouvelle tenue arborant ce camouflage, jusqu'à l'adoption générale du casque PASGT.
Ces couvre-casques furent accompagnés d'une bande élastique en néoprène recouverte de toile (désignée comme "BAND, HELMET, CAMOUFLAGE US"), qui fut muni plus tard de deux bandes réfléchissantes, surnommées "Cat's Eyes" à partir des années 80.

    Plus

Les couvre-casques de l'US M-1 !