Retour à la rubrique Etats-Unis
Casque US Model 1917 - A1

Fiche

Preview

Historique

Après l'adoption du casque Model 1917, calqué sur le casque Mark I britannique, à la fin du premier conflit mondial, les Etats-Unis n'eurent pas assez de temps pour déceler les lacunes de ce casque sur le terrain.
L'"American Expeditionary Force" n'étant resté qu'environ trois ans en France (de 1917 à 1919), pour un an et demi de combat environ, le casque Model 1917 ne fut donc pas poussé à ses limites et sa forme étant adapté à une guerre de tranchées, l'intendance américaine ne jugea pas opportun d'apporter des modifications à ce casque.
Il faut attendre les années 30 avant qu'une décision, d'apporter des améliorations au casque Model 1917, soit prise.
Les requêtes de modification portaient essentiellement sur un changement de garnison intérieure, car la précédente guerre de tranchées avait révélé des lacunes de maintien du casque sur la tête.
De plus, les conditions insalubres des tranchées avaient révélé aussi un manque indéniable d'hygiène de la coiffe, ne pouvant pas être nettoyée aisément (en effet, la coiffe du casque Model 1917 est constituée de feutre absorbant l'eau et autre saleté).
Ainsi, on décida de garder la même bombe du casque et de modifier totalement sa coiffe.
C'est donc entre 1932 et 1934, que le casque Model 1917 fut muni d’une coiffe en cuir, posée sur un cerclage métallique.
Ces modifications seront affinées durant l’année 1936 (le cerclage comportera dès cette date d’amortisseur à lames et sera fixé à la coque à l'aide d'une vis) et ce nouveau modèle sera muni d'une nouvelle jugulaire en coton, avec une fixation par crochet "Quick Release", qui fit son apparition dès 1918 sur les divers prototypes de casques apparut à l'époque.
N'ayant pas créé un nouveau casque, mais une profonde amélioration du casque Model 1917, cette modification sera désigné par Model 1917 – A1.
Dans cette perspective, une grande majorité des casques US 17 - A1 sont, en effet, des casques Model 1917 reconditionné avec l'ajout de la nouvelle coiffe.
Seul l'entreprise McCord Radiator & Mfg Co. fabriqua des casques US 17 - A1 neuf, en effet, la guerre devenant de plus en plus probable en Europe, l'arsenal de Rock Island assigna un contrat auprès de cette compagnie pour la fabrication de 2 000 000 d'unités en 1940. McCord Radiator fabriqua 900 000 exemplaires environ durant la période 1940-41, le contrat se terminant par l'adoption du nouveau casque US M-1 (la fabrication de l'année 1940 débuta avec le marquage xxA).
Le casque Model 1917 – A1 sera utilisé jusque dans les années 41-42 avec son remplacement progressif par le casque US M-1.
Il sera néanmoins utilisé par certains pays alliés aux Etats-Unis durant la seconde guerre mondiale, notamment par les Goumiers marocains, combattants de la France libre.

Model 1917.
Model 1917.
Casque US 17-A1. Casque US 17-A1. Casque US 17-A1. Casque US 17-A1.

Constitution

Coque.
Coque.
Fabrication McCord.
Fabrication McCord.

Le casque US 17 - A1 est embouti dans une feuille de tôle en acier au manganèse amagnétique.
La bombe est ensuite bordée d'un jonc en acier magnétique, puis est percée à trois reprises :
    - Une fois à son sommet afin d'y fixer ultérieurement la coiffe à l'aide d'une vis et d'un écrou.
    - Un trou de chaque coté est fait, afin d'y riveter les passants de jugulaire.
Puis le casque est peint de couleur Olive Drab, la peinture est lisse à l'intérieur du casque et est granitée avec du "cork" (poudre de liège) à l'extérieur.
Enfin, le numéro de lot d'acier est estampé sur la partie arrière du casque.

Cerclage.
Cerclage.
Cerclage.
Cerclage.
Réglage taille cerclage.
Réglage taille cerclage.
Rembourrage en feutre.
Rembourrage en feutre.

Le cerclage de coiffe est construit en aluminium, celui-ci est réglable en six tailles différentes à l'aide d'un picot.
Le cerclage est surmonté de deux arceaux (chaque arceau possède un trou afin de fixer la coiffe au casque avec une vis et un écrou) en forme de croix qui sont réglables en fonction de la taille du cerclage (une fente est prévue à cet effet sur le cerclage).
A noter aussi la présence de quatre lames amortisseur à la base de chaque arceau, afin d'amortir les chocs à l'intérieur du casque.
Les passants de jugulaire sont rivetés de chaque coté du cerclage en même temps que les autres éléments qui sont rivetés au cerclage avec trois rivets.
De plus, le cerclage est rembourré d'une bande de feutre afin d'accroître le confort du casque. Cette bande de feutre est maintenue au cerclage avec un lacet en cuir.

Coiffe fixé au cerclage.
Coiffe fixé au cerclage.
Coiffe.
Coiffe.
Réglage de la coiffe.
Réglage de la coiffe.
Tampon amortisseur.
Tampon amortisseur.
Vis/écrou.
Vis/écrou.

La coiffe, fabriquée en cuir de couleur marron pâle, est constituée d'une pièce principale, scindée en quatre parties. Chacune de ces pattes comporte un trou riveté afin d'être réunie avec un lacet en cuir.
Cette pièce principale de cuir est bordée de quatre autres petits rectangles en cuir, qui sont cousus à celle-ci. Ce prolongement sert à envelopper la coiffe sur le cerclage entre chaque arceau.
Etant donné que le cerclage est réglable, la coiffe l'est aussi. Le réglage de la taille de coiffe s'effectue grâce à un lacet en cuir réunissant les deux extrémités de la coiffe : 4 tailles possibles.
De plus, un tampon amortisseur est présent sous la coiffe. Ce tampon, qui est constitué de deux pièces de cuir rembourré de crin de cheval, est fixé à l'arceau longitudinal avec deux lacets en cuir (quatre trous étant prévus à cet effet).
Enfin, le système cerclage/coiffe est fixé à la coque à l'aide d'une vis et d'un écrou circulaire.

La jugulaire, fabriquée en coton de couleur beige, est composée de deux parties.
La partie la plus courte, mesurant environ 13 cm, comporte le double crochet de fixation. Ce crochet va se clipser à la boucle de la partie de la jugulaire la plus longue.
La partie longue de la jugulaire, mesurant environ 40 cm, comporte une boucle en laiton (qui a la particularité d'être une pièce de fonderie). La jugulaire, passant dans les deux fentes de la boucle, permettant ainsi le réglage de la longueur, se termine par une pièce métallique joignant la jugulaire.
Les deux parties de la jugulaire sont cousues aux anneaux de jugulaire rivetés au cerclage de la coiffe. Celles-ci passent ensuite dans les deux passants de jugulaire de la bombe, servant d'"anneaux conducteur".
La particularité de la jugulaire du casque Model 1917 - A1 est de posséder des coutures en forme de croix.

Passant de jugulaire.
Passant de jugulaire.
Fixation de type Quick Release.
Fixation de type Quick Release.